En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Popularité des candidats : Bayrou caracole en tête


le 20 mars 2012 à 17h58 , mis à jour le 20 mars 2012 à 18h28.
Temps de lecture
2min
François Bayrou/Image d'archives/2010

François Bayrou/Image d'archives/2010 / Crédits : ABACA

A lire aussi
Dossier Election présidentielleLe leader centriste gagne cinq points dans l'enquête Ifop pour Paris-Match publiée mardi. Une hausse qui le maintient à la troisième place du classement des hommes politiques préférés des Français. Mélenchon gagne lui 8 points. Hollande est 13e tandis que Sarkozy pointe à la 28e place.

Alors que François Hollande et Nicolas Sarkozy ont rappelé que seule comptait la parole des Français face aux sondages qui les placent en tête, dans l'ombre, un autre candidat conforte sa place auprès des électeurs. Selon l'enquête de popularité Ifop pour Paris Match publiée mardi, François Bayrou gagne cinq points en mars, totalisant ainsi 70% de bonnes opinions.

Une hausse qui lui permet de se maintenir à la troisième place du classement des hommes politiques des Français, derrière Nicolas Hulot (73%, + 3 points) qui a pris la première à Jacques Chirac (71%, + 1 point). Et reste le candidat à la présidentielle le plus populaire. Mais la plus forte progression du mois est enregistrée par Jean-Luc Mélenchon. Le candidat du Front de gauche gagne 8 points et pointe à la 10e place.

"Porté par son entrée en campagne", Nicolas Sarkozy, 28e, progresse de 3 points, à 41%. Un niveau de popularité "qu'il n'avait plus atteint depuis juillet 2011", selon l'Ifop. Les autres candidats à la présidentielle gagne aussi des points : deux pour Eva Joly (36%), un pour Marine Le Pen (34%) et deux pour Nicolas Dupont-Aignan. François Hollande est le seul à céder trois points. Avec 54% d'opinions favorables, il pointe à la 13e place. Les autres candidats n'ont pas été testés.

 

Commenter cet article

  • berarde1967 : Ce sondage de Match sur la poupularité de Bayrou, ne veut rien dire, car les Français qui votent pour Sarkozy, Lepen, Mélanchon, ou Hollande ne voient pas bayrou comme un adversaire, mais comme un gentil candidat, qui ne les dérange pas, et dont la campagne est utopique et peu crédible. Donc cette popularité ne se transformera pas en vote , car ceux qui répoindent au sondage ont déjà choisi, et on ne voit pas ce qui pourrait les faire changer

    Le 03/04/2012 à 06h47
  • 100reproches : Si f Hollande et n Sarkozy acceptait de mettre un peu de fonds et de partager avec nous, pauvres citoyens, de vrais idées pour l'un, un vrai programme pour l'autre, leur crédibilité respective ne s'en porterait que mieux. Je suis en colère que les candidats des deux principaux partis soient tellement dans la posture et jamais dans le fonds.

    Le 22/03/2012 à 22h14
  • mytf1pseudo : Les sondages disent tout et leur contraire. Mais ce qui compte, c'est que les candidats "acceptables" soient en tête (PS-UMP) ! Ce n'est que de la propagande, pour que les électeurs ne cherchent même plus à lire les programmes des autres candidats sans a priori.

    Le 21/03/2012 à 13h31
  • jghttc1 : Cette information laisseraient penser que les Français, non seulement, seraient tout à fait capable d'élire un président de la république qui leur soit totalement impopulaire, mais en plus, capable de s'en plaindre pendant les 5 prochaine années. Finalement, nous n'aurons que le président que nous méritons ...Le réveil sera dure, mais visiblement pour beaucoups plus tard !!!

    Le 21/03/2012 à 12h29
  • modigliani11 : J'espère que les électeurs vont réfléchir, profiter comme il l'a fait de ce drame pour récupérer des électeurs, ce n'est pas très beau, d'ailleurs il n'aurait jamais été à Toulouse s'il n'avait pas été candidat,

    Le 21/03/2012 à 12h03
      Nous suivre :
      ZapNet - Noël : c'est quoi ces animaux aux mains d'humains ?!

      ZapNet - Noël : c'est quoi ces animaux aux mains d'humains ?!

      logAudience