En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Duflot ne sera plus patronne d'EELV après les législatives


le 07 mai 2012 à 17h03 , mis à jour le 07 mai 2012 à 18h31.
Temps de lecture
3min
Cécile Duflot, le 7 mai 2012.

Cécile Duflot / Crédits : LCI

À lire aussi
Dossier Election présidentielleCécile Duflot a annoncé lundi qu'elle quitterait son poste de secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts le 22 juin, date à laquelle un nouveau patron d'EELV sera désigné par le Conseil fédéral du parti.

Les législatives seront son "dernier combat". Après un discours devant le Conseil fédéral d'EELV lundi - parlement du parti -, Cécile Duflot a annoncé à la presse qu'elle ne serait plus, le 22 juin, secrétaire nationale d'EELV, qu'elle gagne ou pas son siège. A 37 ans, Cécile Duflot a passé 10 ans dans la direction des Verts puis d'EELV. Elle avait été élue plus jeune secrétaire nationale des Verts dans un total anonymat en décembre 2006. Devant le Conseil fédéral d'EELV, cette première ministrable avait, dans son discours, déclaré que son mandat serait "terminé, je l'espère dans quelques semaines, le 17 juin". "Les femmes en politique ont toujours le même défaut, elles sont soit trop inconstantes, soit trop ambitieuses", a-t-elle ironisé, soulignant que la politique n'est "jamais l'affaire d'un seul ou d'une seule".
  
"Si on gagne le 17 juin avec une majorité de gauche et écologiste, je n'aurai aucun regret", a-t-elle déclaré, espérant partir "sans être devenue cynique ni aigrie!".  "Tout le monde ne s'accroche pas à son poste à vie, je dis moi-même au suivant!", a-t-elle conclu, disant son "sentiment du devoir accompli". Pascal Durand, actuel porte-parole d'EELV, est favori pour lui succéder.

Cécile Duflot a aussi appelé le Conseil fédéral d'EELV à voter le principe d'une entrée au gouvernement que va former François Hollande. Les 200 délégués EELV voteront mardi sur cette question. 

Commenter cet article

  • libertecherie65 : Moi c'est lui...

    Le 09/05/2012 à 02h42
  • jean6412 : Pas de scrupule avec 2% prétendre à rentrer dans un gouvernement, je rêve. Mais c'est la suite logique. C'est beau la politique avec peu de chose on peut réussir. Grâce à des gens comme que les gens sont dégoûtés. Publier

    Le 08/05/2012 à 17h46
  • edrynoe : Oh non ! sa douce voix va nous manquer !

    Le 08/05/2012 à 17h35
  • tobian : Elle sera libre poour un ministère.

    Le 08/05/2012 à 17h16
  • rose-marie54 : His53:certainement pas,Hollande a placé les USA en Europe!!!!!

    Le 08/05/2012 à 14h32
      Nous suivre :
      Valérie Trierweiler : "Ce n'est pas une vengeance, ce n'est pas une revanche"

      Valérie Trierweiler : "Ce n'est pas une vengeance, ce n'est pas une revanche"

      logAudience