En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Eva Joly : sa voix trahit son trac

Edité par
le 18 avril 2012 à 21h25 , mis à jour le 18 avril 2012 à 21h26.
Temps de lecture
3min
Eva Joly

Eva Joly / Crédits : Abaca

À lire aussi
Dossier Election présidentiellePrésidentielle : la voie dévoilée (1/6) TF1 News a demandé à trois spécialistes de décrypter la voix et la gestuelle des 6 principaux candidats à la présidentielle. Et selon eux, face à la violence de la scène publique, Eva Joly perd ses moyens. Trac, voix qui tremble, gestes gauches.Tout reste à travailler, selon nos experts.

Dominique Pitoiset (Directeur du théâtre national de Bordeaux, metteur en scène) :
"Eva Joly, l'erreur de casting "

Eva Joly fait la démonstration que c'est un métier et qu'on ne s'improvise pas acteur, même du jeu politique. C'est l'erreur de casting. En représentation, elle a la voix qui tremble, les gestes désordonnés, comme si elle avait pris conscience de la cruauté et de la violence de la scène publique. Elle découvre le trac et en perd ses moyens. La candidate d'EELV a une gestuelle empruntée, déséquilibrée. Les mouvements ne vont pas au bout parce qu'elle n'a plus de corps et donc elle s'annule. Faute d'ancrage au sol, elle a énormément de mal à parler debout. Tous ses problèmes de posture parasitent son propos et on ne l'entend plus. De plus, elle ne sait pas utiliser sa voixa, place mal ses césures et son timbre est plat. Il faut être extrêmement lucide sur le rôle et le choix du costume, travailler l'incarnation du rôle en fonction des objectifs, avoir une grande conscience de la dramaturgie et des moyens qu'on se donne stylistiquement. Elle semble avoir un objectif extrêmement troublé, et avoir perdu la cible de l'intention. 

Erkki Bianco (phoniatre, ancien laryngologue de l'Ecole d'Art Lyrique de Paris):
"Son accent peut avoir du charme"

Eva Joly a une voix épouvantable qui fait ressortir son accent lorsqu'elle est crispée ou sur la défensive. Le fait d'avoir une voix autoritaire renforce le côté guttural. Un aspect qui s'estompe quand elle parle spontanément et naturellement. Sa voix peut même alors avoir du charme. Ce n'est pas l'accent qui pose problème ici, mais le timbre immédiat. Si elle avait le même accent, avec la voix de Marlène Dietrich elle séduirait tout le monde, et on aurait envie de l'écouter.
 

Janine Reiss (chef de chant à l'Opéra) : "Enrichir le timbre"

Eva Joly a un accent un peu râpeux et grinçant qui vient du timbre vocal. C'est ce timbre qu'il faut enrichir, car on peut difficilement se débarrasser d'un accent. Aujourd'hui, malheureusement, elle n'utilise pas son timbre pour convaincre les foules.

 

Commenter cet article

  • frozengod : Comme ci la politique se limitait à un jeu d'acteur comme tente de nous le faire croire les médias...

    Le 19/04/2012 à 12h04
  • cafichelatrouil : "Son accent peut avoir du charme"... si seulement elle parlait d'écologie, qu'importerait l'accent, qu'importerait la personne, seul compterait le message ! Mais non ils ont choisi un autre registre !

    Le 18/04/2012 à 22h29
      Nous suivre :
      LCI privée de passage en gratuit : "Je veux vous dire ma colère et ma tristesse"

      LCI privée de passage en gratuit : "Je veux vous dire ma colère et ma tristesse"

      logAudience