En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

"François Hollande a gagné" pour Cohn-Bendit


le 18 avril 2012 à 12h07 , mis à jour le 18 avril 2012 à 12h30.
Temps de lecture
3min
Daniel Cohn-Bendit

Daniel Cohn-Bendit dans le 14e arrdt de Paris, peu avant les Européennes du 7 juin / Crédits : LCI.fr

A lire aussi
Dossier Election présidentiellePour Daniel Cohn-Bendit, la victoire est déjà acquise au candidat socialiste, parce qu'une "majorité" d'électeurs ne veut plus de Nicolas Sarkozy, selon lui.

 "Je crois que François Hollande a gagné", a déclaré le député européen sur
Canal +."On sent dans l'évolution de cette campagne, où l'on ne dit pas grand
chose, qu'il y a une volonté d'en finir avec le mandat de Nicolas Sarkozy, qu'une majorité de citoyens et de citoyennes ne veut plus de Nicolas Sarkozy. C'est la leçon de la campagne
", a estimé l'écolo.

"Tout le monde va se retrouver le lendemain de la victoire (de François Hollande) non pas avec la gueule de bois, mais avec la réalité. Et cette réalité, elle rendra très difficile la gestion économico-politique des prochaines années", a-t-il souligné."François Hollande est prudent mais il va y avoir des choix à faire pour arriver à une transition énergétique, pour arriver à une transformation écologiste et en même temps assainir les budgets sociaux, assainir le budget", a ajouté le député européen.

 

"Rien n'est gagné"


"La France va se réveiller et elle aura un choix national, qui ne fonctionnera pas, ou un choix de s'ouvrir à l'Europe, de renforcer l'Europe et d'essayer de trouver des solutions avec et par l'Europe. C'est vrai que l'on n'en a pas tellement parlé pendant cette campagne", a-t-il conclu. Les réactions ont fusé sur le réseau social Twitter notamment. "Cohn-Bendit : #FH a gagné.  Que les 12 millions de Français qui n'ont pas fait leur choix se le tiennent pour dit ! Leur avis ne compte pas", a tweeté Salima Saa, Secrétaire Nationale de l'UMP au développement urbain. "Je suis d'accord avec vous. Rien n'est gagné et on n'est pas à l'abri de surprise dès le 1er tour. D'un côté, comme d'un autre!", lui a répondu plusieurs un utilisateur, et plusieurs tweets semblaient aller dans son sens.


Alors que Daniel Cohn-Bendit avait dit vouloir voter utile il y a quelques mois, c'est-à-dire pour François Hollande, dès le premier tour, il est revenu depuis sur cette position. "Même si la campagne d'Europe Ecologie n'a pas été transcendante, c'est le cas de le dire, j'irai voter Eva Joly", a-t-il martelé vendredi au Parisien.

Commenter cet article

  • riviera13 : Non,non, je vote à droite contre l'amateurisme, l'incompétence, le manque de responsabilité, la légèreté dans la décision qui caractérisent M. Hollande. Pour preuve, son bilan catastrophique à la tête du PS pendant 10 ans et son incapacité à gérer la Corrèze.

    Le 19/04/2012 à 09h21
  • bob420 : Les plus aisés n' ont en effet pas senti la crise grâce à...sarkozy ! il est là le problème

    Le 19/04/2012 à 09h01
  • bob420 : Il y a encore une majorité de retraités qui y croit encore !

    Le 19/04/2012 à 09h00
  • nicolefoux : Cohn Bendit ne dit pas que Hollande est bon, ni que ses idées le sont, mais qu'il en a marre de Sarkozy. Votre contre un Homme et non pas pour un programme...

    Le 19/04/2012 à 08h20
  • mireye11 : Et ségolène en 2007........jamais deux sans trois !!!!!!!!

    Le 19/04/2012 à 08h03
      Nous suivre :
      Un singe sauve un autre singe

      Un singe sauve un autre singe

      logAudience