En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

L'Education, une des priorités de François Hollande


le 07 mai 2012 à 10h19 , mis à jour le 08 mai 2012 à 07h18.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
Dossier Election présidentielleFrançois Hollande a placé l'éducation en tête de ses priorités, avec la création de 60.000 postes en cinq ans. Voici ce qu'il va mettre en oeuvre.

Le recrutement au cœur du projet

François Hollande entend créer 60.000 postes en cinq ans dans l'Education  nationale (professeurs mais aussi personnels d'encadrement, de santé, etc.),  pour un coût annuel en fin de quinquennat de 2,5 milliards d'euros. Il s'agit d'investir pour l'avenir et de lutter contre l'échec scolaire,  surtout en primaire dont il fait sa "priorité" et où il promet "plus d'enseignants que de classes, en particulier dans les écoles qui cumulent le plus de difficultés". Il veut aussi tripler en maternelle le nombre d'enfants de moins de trois ans. Cette priorité se manifestera dès les premiers mois par un réexamen de la rentrée scolaire 2012: François Hollande va recruter des assistants d'éducation et des personnels d'encadrement dès septembre, mais aussi 1000 postes de professeurs des écoles primaires en plus, notamment pour éviter de fermer des classes et de supprimer des postes d'enseignants "Rased" spécialisés dans la lutte contre l'échec scolaire. Dès la rentrée, il va aussi augmenter de 25% l'allocation de rentrée scolaire (ARS).
 
Former les enseignants en alternance 

Il va rétablir l'année de formation en alternance des professeurs  débutants, supprimée en 2010, et créer des "Ecoles supérieures du professorat  et de l'éducation" au sein des universités, pour la formation initiale des  enseignants. Il promet aussi des "prérecrutements" des futurs enseignants dès la licence.
 
Primaire, lycée, enseignement supérieur

En primaire, il veut supprimer la semaine de quatre jours et y raccourcir les journées. Au lycée, il va créer une optionnumérique à toutes les séries du bac. Il entend faire des "premiers cycles universitaires" sa priorité et il entend "réformer la loi LRU" d'autonomie des universités pour "une gouvernance plus collégiale et démocratique". Avant fin juin, il va "abroger" la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers.

Commenter cet article

  • mcg35 : @franky37 - Vous avez très bien compris ... A chacun son rôle ... Aux PARENTS d'EDUQUER, à l'ECOLE d'INSTRUIRE. Si les parents assumaient leur rôle d'éducateurs, les enseignants n'auraient pas besoin de le faire, et il y aurait moins d'enfants difficles.

    Le 09/05/2012 à 10h59
  • meva64 : La phrase "coût annuel en fin de quinquennat de 2,5 milliards d'euros" Cela ne veut pas dire que sur les 5 ans cela coutera 2,5 milliards d'euros, cela veut dire : 2,5 milliards d'euros x 5 = 12,5 milliards d'euros. Nous parlons de coût annuel donc à multiplier par le nombre d'année.

    Le 09/05/2012 à 10h26
  • mirma88 : Et oui! il y en à qui on voulu Hollande maintenant il l'ont!!!!

    Le 09/05/2012 à 10h04
  • mirma88 : Voilà enfin il y en à qui on compris sont stratagème et à votre qui va payer tout ses fonctionnaires nous touts les contribuables! et le déficit qui va le rembourser? mai bien sur! j'avais oublier que Hollande fera mieux que Sarkozy!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Le 09/05/2012 à 09h28
  • franky37 : Vous n'avez rien compris entre la transmission du savoir et l'éducation parentale qui consiste à enseigner les règles de vie en communauté.

    Le 09/05/2012 à 07h44
      Nous suivre :
      L'Hérault sous les eaux filmé depuis un hélicoptère

      L'Hérault sous les eaux filmé depuis un hélicoptère

      logAudience