En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Jean-Marie Le Pen lie les initiales de Nicolas Sarkozy à national socialisme


le 19 avril 2012 à 11h29 , mis à jour le 19 avril 2012 à 13h38.
Temps de lecture
3min
La nouvelle provocation de Jean-Marie Le Pen : les images

A la fin du meeting de sa fille mardi au Zénith, Jean-Marie Le Pen a associé les initiales de Nicolas Sarkozy avec le national socialisme et le meeting UMP de la Concorde avec les rassemblements nazis de Nuremberg, dans une séquence visible sur le site de la chaîne parlementaire LCP. / Crédits : LCI

À lire aussi
Dossier Election présidentielleJean-Marie Le Pen s'est une nouvelle fois illustré par un dérapage au Zénith mardi, comparant le meeting de la Concorde à un rassemblement nazi et liant les initiales de Nicolas Sarkozy au national socialisme. En réaction, Marine Le Pen a ironisé sur l'importance accordée à "ce sujet fondamental".

Jean-Marie Le Pen a lié les initiales de Nicolas Sarkozy avec le national socialisme, et le meeting UMP de la Concorde avec les rassemblements nazis de Nuremberg, dans une séquence visible sur le site de la chaîne parlementaire LCP. Dans cette brève séquence, filmée mardi à l'issue du meeting au Zénith de Paris de sa fille et candidate FN à l'Elysée Marine Le Pen, le président d'honneur du Front national passe du coq à l'âne en commençant par ironiser sur les "bobos" avant d'en venir au président et candidat de l'UMP. 

"Le bobo se porte plutôt à gauche et il est poilu de la gueule d'habitude", commente-t-il, "c'est la mode musulmane, ça, d'être poilu de la gueule et ça vous fait prendre pour un FLN". Le bobo fait du vélo ? "Il fait du vélo, oui, comme NS", en faisant allusion au goût pour le cyclisme du président-candidat. "NS: national socialisme. Ah pardon, j'ai cru en regardant la place l'autre jour que c'était Nuremberg, avec NS", poursuit en riant Jean-Marie Le Pen, à propos du grand meeting UMP de dimanche à la place de la Concorde. 

Interrogée sur ses propos lors d'un point-presse après une visite auprès de commerçants, à Sens (Yonne), Marine Le Pen a ironisé sur l'importance accordée "à ce sujet fondamental". Nuremberg ? "Je ne sais pas, je n'étais pas née", a-t-elle ajouté.  "Ca ne fera pas la une", avait déclaré un peu plus tôt à l'AFP Louis Aliot, numéro 2 du parti d'extrême droite.
 

Nuremberg? "Je ne sais pas, je n'étais pas née"
 
Ce nouveau dérapage n'est pas sans rappeler les multiples poursuites et condamnations suite aux déclarations du fondateur du Front national puisant dans l'histoire de la deuxième guerre mondiale ("Durafour crématoire", les chambres à gaz "détail de l'histoire"...).

Interrogée sur ces propos lors d'un point-presse après une visite auprès de commerçants, à Sens (Yonne), Marine Le Pen a une nouvelle fois minimisé et botté en touche face aux journalistes, critiquant l'importance accordée  "à ce sujet fondamental". Nuremberg? "Je ne sais pas, je n'étais pas née", a-t-elle ajouté. "Ça ne fera pas la une", avait déclaré un peu plus tôt Louis Aliot, numéro 2 du parti d'extrême droite.

Commenter cet article

  • kosotto1 : Gillou :Créer une polémique avec cela, c'est vraiment donner trop d'importance à quelqu'un qui n'en vaut vraiment pas la peine ! Nous connaissons tous son goût prononcé pour ce genre de propos. Ignorons le ! ça lui fera beaucoup plus de mal !

    Le 20/04/2012 à 09h58
  • lepatineur91 : Si la vitrine change comme vous dite les arguments sont reprit part d'autres candidats et en voyant sa je me dit que les idees du FN sont pas si mauvaise que sa,mais il est vrait que si ont regarde bien les representant des autres parties politiques on voit qu'il y'a pas grand chose qui sort du chapeau

    Le 20/04/2012 à 07h57
  • 1peu2rififi : A chacun ses problemes,mon cher ami.

    Le 20/04/2012 à 00h08
  • themis475 : Il ferait mieux de se taire car il porte tort au mouvement et sa fille dirige mieux la barque.

    Le 19/04/2012 à 23h45
  • gillou955 : C'est le grand silence au PS, pourtant ils sont les premiers à s'insurger pour le moindre léger écart de langage.

    Le 19/04/2012 à 23h41
      Nous suivre :
      L'Hérault sous les eaux filmé depuis un hélicoptère

      L'Hérault sous les eaux filmé depuis un hélicoptère

      logAudience