En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Mélenchon-Le Pen : souvenirs du duel Tapie-Le Pen

Edité par
le 14 mai 2012 à 17h22 , mis à jour le 15 mai 2012 à 10h57.
Temps de lecture
3min
Cacophonie et embarras pendant le débat entre Mélenchon et Le Pen

Le ton est monté jeudi soir lors du débat entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, les deux candidats se traitant tour à tour d'imposteurs. / Crédits : LCI

À lire aussi
Dossier Election présidentielle Il y a vingt ans, Bernard Tapie était allé défier Jean-Marie Le Pen en Provence-Alpes-Côte d'Azur, durant les élections régionales. Un duel violent qui avait vu le candidat frontiste devancer le socialiste.

Le Pen- Mélenchon, un duel comme une impression de déjà vu. Les spectateurs ont en mémoire leur opposition dans l'émission Des Paroles et des actes, durant la campagne présidentielle. Les joutes verbales des deux candidats devraient continuer dans la onzième circonscription du Pas-de-Calais, à Hénin-Beaumont, et rappellent un débat de1992 . Il y a vingt ans en effet, Bernard Tapie était venu défier Jean-Marie Le Pen dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, lors des élections régionales. Deux décennies plus tard les similitudes entre les ces deux duels sont nombreuses. D'un côté deux hommes qui ont fait de leur lutte contre le Front National un combat prioritaire, de l'autre un vocabulaire identique pour défendre le Front National et parler de leur adversaire. Avec comme point commun un discours populiste. Le tout donne un cocktail oratoire parfois borderline et violent.
 
Lors d'un débat télévisé en 1992, Jean-Marie  Le Pen avait ainsi dit de Bernard Tapie qu'il était : "un matamore, un tartarin, un bluffeur!". En février dernier, sur le plateau de Des Paroles et des actes, la candidate frontiste s'etait adressée à Jean-Luc Mélenchon sur le même ton : "vous n'êtes pas un vrai candidat (...) vous êtes une imposture." (voir notre article >Marine Le Pen : "Je ne personnalise pas le combat")
 
 
Une référence qui dérange Mélenchon
 
 
À gauche les deux hommes se retrouvent sur leur combat contre le Front National. En 1992, l'ancien ministre de la Ville avait traité "Jean-Marie Le Pen de danger pour la France". Lors de son opposition à Marine Le Pen sur France 2, Jean-Luc Mélenchon avait lui déclaré avoir "l'intention de combattre (son) infâme parti et (son) infâme politique partout où (il) le pourrait". Ce sera à Hénin-Beaumont (voir notre article > À Hénin-Beaumont, mélenchon dénonce le FN et le libéralisme).
 
Un parallèle, qui n'est pas pour plaire à Jean-Luc Mélenchon. Lundi matin sur France Inter, l'ex-candidat du Front de Gauche à la présidentielle s'était offusqué de cette comparaison faite par le journaliste Patrice Cohen."Votre intention est de me nuire, de me salir". Pourtant, lors de son opposition face à Marine Le Pen, il ne s'était pas montré choqué de cette allusion faite par son opposante. "Vous êtes le Paul Amar des temps modernes, ironisait-elle en s'adressant à David Pujadas. Vous auriez pu nous donner des gants de boxe...". La référence date de 1994. À l'époque le journaliste avait distribué des gants de boxe à...Jean-Marie Le Pen et Bernard Tapie. 
 

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Un koala est ramené à la vie... grâce à du bouche-à-bouche

      Un koala est ramené à la vie... grâce à du bouche-à-bouche

      logAudience