En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Hollande reprend de la hauteur, Sarkozy en rechute


le 17 avril 2012 à 22h39 , mis à jour le 18 avril 2012 à 06h31.
Temps de lecture
3min
Nicolas Sarkozy et François Hollande

Nicolas Sarkozy et François Hollande / Crédits : Montage TF1 News

À lire aussi
SondagesA cinq jours du premier tour, François Hollande creuse l'écart avec Nicolas Sarkozy, progressant de deux points à 29% tandis que son challenger UMP recule à 24%, selon une enquête CSA. Autre gagnant de l'étude, Marine Le Pen qui s'installe solidement à la 3e place avec 17%.

Alors que Nicolas Sarkozy a déclaré mardi se réjouir des "surprise à venir" pour la présidentielle, le dernier sondage CSA ne laisse rien présager de bon pour le président sortant qui semble décrocher. Selon l'étude réalisée pour BFM-TV, RMC, 20 Minutes et CSC diffusée mardi soir, François Hollande progresse au premier tour de l'élection présidentielle 2012 avec 29% d'intentions de vote, en hausse de deux points, et devance Nicolas Sarkozy (25%), qui recule de deux points. Au second tour, c'est le même mouvement : le candidat socialiste creuse encore l'écart avec 58% (+1) face au président sortant (42%, -1).
 
Dans cette enquête, la candidate du Front national Marine Le Pen gagne deux points (17%). Elle devance de nouveau le candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon qui perd deux points à 15%.  Le centriste François Bayrou perd un point à 10%. Suivent loin derrière l'écologiste Eva Joly (2%, + 0,5) et le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan (1,5%, + 0,5), Philippe Poutou (1%, + 0,5), les deux autres candidats ne dépassant pas 0,5%. 
 
Dans l'équilibre des forces politiques, le total des candidats de gauche progresse légèrement à 46%. La droite est en recul (25,5%, -1,5), tandis que l'extrême-droite (17%, +2) regagne du terrain.
 
Ce sondage a été effectué par téléphone les 16 et 17 avril 2012 auprès d'un échantillon national représentatif de 1005 personnes âgées de 18 ans et plus.  

Il n'y aura pas de "21 avril bis", selon le patron de BVA Opinion

Selon un sondage BVA pour Orange, la presse régionale et RTL publié mercredi, l'avance de François Hollande (29,5%) sur Nicolas Sarkozy (27,5%) au premier tour s'est très légèrement réduite cette semaine, mais tous deux sont loin devant leurs poursuivants, Marine Le Pen (14%), Jean-Luc Mélenchon (13%) et François Bayrou (12%). Au second tour, François Hollande (56%) et Nicolas Sarkozy (44%) sont inchangés. "Si les noms des deux finalistes ne faisaient plus guère de doute depuis des mois, ils se confirment plus que jamais à cinq jours du scrutin, rendant statistiquement impossible un 21 avril 'bis' ou 'à l'envers'", écrit Gaël Sliman, directeur de BVA Opinion. En revanche, poursuit-il, "les matches pour la première comme pour la troisième place sont plus que jamais indécis". "L'écart entre Hollande et Sarkozy - 2 points - se situe (...) dans les marges d'erreur statistiques, tout comme celui existant entre Le Pen, Mélenchon et désormais Bayrou : 2 points aussi avec des scores compris entre 12% et 14% entre ces trois candidats", souligne-t-il.

Commenter cet article

  • bokambo : Je ne sais pas ce qui se passe dans la tête de Sarkosy, mais de la guadeloupe son visage ,son regard laissent apparaître une certaine angoisse ,une déprime alors que celui de Hollande est plus confiant ,plus sûre .sans doute cela cache la inième surprise de Sarkosy

    Le 04/05/2012 à 14h51
  • guppy62 : D'après le Ministère de l'intérieur ?....ou d'après vos rêves ?...si ce que vous nous annoncez est exact , pouvez-vous nous indiquer où vous avez trouvé cette information ? cela nous intéresse au plus haut point ! Merci infiniment.

    Le 19/04/2012 à 14h04
  • belialgoth : D'après les chiffres du Ministère de l'Intérieur, Marine Le Pen est à plus de 26%... Vivement Dimanche, comme disait feu Michel Drucker!

    Le 19/04/2012 à 00h31
  • karakal75 : @benrobs: les convictions politiques ne changent pas avec les revenus, pas les miennes en tout cas... On peut très bien être aisée et être d'accord pour une meilleure répartition des richesses, même si cela nous coûte directement, mais parce que tout simplement on pense qu'un final, la société dans laquelle on vit sera plus "vivable"...

    Le 19/04/2012 à 00h21
  • takascha : Beaucoup d'"étrangers" maîtrisent cependant mieux la langue française que vous...

    Le 18/04/2012 à 23h35
      Nous suivre :
      Extrait Sept à Huit : en pleine séance de sport avec Miss France

      Extrait Sept à Huit : en pleine séance de sport avec Miss France

      logAudience