En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Valérie "Rottweiler" : nouveau dérapage de l'UMP Lionnel Luca


le 26 avril 2012 à 13h21 , mis à jour le 26 avril 2012 à 19h15.
Temps de lecture
4min
Lionnel Luca en 2010.

Lionnel Luca en 2010. / Crédits : AFP

A lire aussi
Dossier Election présidentielleLe député UMP s'en est pris en meeting à la compagne du candidat PS François Hollande, Valérie Trierweiler, la surnommant "Rottweiler" en allusion au chien féroce. Il s'est aussi attaqué au physique de Fadela Amara, qu'il trouve "moche".

Habitué des dérapages, Lionnel Luca, député UMP, s'est attiré les foudres du camp Hollande jeudi. Et pour cause. Lors d'un meeting de Nicolas Sarkozy mardi soir dans les Alpes-Maritimes, l'élu, membre de la Droite populaire, aile droite de l'UMP, s'en est pris à la compagne de François Hollande. "Hollande qui a retrouvé une femme, Valérie Rottweiler. Et c'est pas sympa pour le chien, ça !", a dit l'élu niçois d'après des propos rapportés par le quotidien Nice-Matin. François Hollande est un pour sa part un "candidat édredon" sur lequel on "peut toujours taper : il répondra toujours noir ou blanc", estime Lionnel Luca. Le député s'en est aussi pris à l'ancien secrétaire d'Etat de Nicolas Sarkozy, Fadela Amara, qui soutient désormais François Hollande. "Fadela Amara, ben moi, j'ai toujours préféré Rachida Dati, d'abord parce qu'elle est moins moche et parce qu'elle a fait campagne pour le président", a-t-il dit en meeting.

L'ancien Haut commissaire aux Solidarités actives, Martin Hirsch, également soutien du candidat PS, a lui aussi eu droit à ses attaques : "j'ai été le premier à le dénoncer. Martin Hirsch et sa tête de bon apôtre, finalement c'est Judas qui appelle à voter Hollande", a-t-il dit.Toujours pendant le meeting, Lionnel Luca est revenu sur l'affaire DSK : "on a loupé le lupanar rose". Il n'a pas épargné d'autres candidats à la présidentielle, notamment les deux "d'extrême gauche". "Le premier, la haine sympa",a-t-il dit à propos de Philippe Poutou (NPA). "La deuxième, la bave aux lèvres. Je n'aurais pas aimé être élève dans sa classe", a-t-il lancé à propos de la professeur d'économie Nathalie Arthaud (LO).
  
Quant à la candidate d'Europe Ecologie-Les Verts, il a fait allusion à son âge, évoquant une Eva Joly"plutôt mûre". "Le seul truc à récupérer chez elle, c'est ses lunettes, elles sont modernes. Eva Joly, ouverte, généreuse... J'ai une pensée émue pour ceux qui sont passés entre ses mains" quand elle était juge d'instruction, a poursuivi Luca.Jean-Luc Mélenchon, "le sans-culotte", "se prend pour Robespierre", a-t-il ajouté.
 
Sarkozy "doit condamner" pour l'équipe Hollande
 
Interrogé par l'AFP jeudi, Lionnel Luca n'a rien retiré, bien au contraire. Interrogé par l'AFP sur ses propos tenus sur la compagne de François Hollande, Lionnel Luca a confirmé avoir tenu ces propos, "très amusants". "Et c'est vrai que le chien rottweiler, il demande rien à personne, alors qu'elle...", a-t-il ajouté. "Si Amara fait campagne pour Miss France, elle aura quand même un handicap", a-t-il ajouté auprès de l'AFP.
 
L'équipe de campagne de François Hollande réagi jeudi, qualifiant d'"injures abjectes" ces propos et a demandé à Nicolas Sarkozy de "condamner immédiatement cette déclaration"."La droite s'affole. Elle montre son vrai visage dans l'agressivité et ce qui s'apparente désormais à une stratégie de tension délibérée. Elle tombe toujours plus bas et n'a plus que la haine comme ultime stratagème", déclarent dans un communiqué Delphine Batho et Bernard Cazeneuve, porte-parole de François Hollande. "Qu'elle s'en prenne, par des injures abjectes, à la compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler, est absolument inqualifiable. Les propos du député UMP Lionnel Luca témoignent d'une dérive d'une extrême gravité, sans précédent dans la vie politique française", dénoncent-ils. Selon les deux reponsables socialistes, "s'il reste un minimum de principe et de dignité au candidat sortant, Nicolas Sarkozy, il doit condamner immédiatement cette déclaration de l'un des siens".

"Une technique vieille comme les années 30", selon Hirsch

Martin Hirsch s'est lui aussi élevé contre les attaques le visant. "S'en prendre au patronyme, au physique et aux origines des gens, c'est une technique vieille comme les années 30, qui est la signature d'un certain état d'esprit", a-t-il déclaré à l'AFP dans une allusion notamment aux attaques antisémites lors de la montée du fascisme et du nazisme. "On ne peut imaginer que ces attaques ne soient pas condamnées avec vivacité par tous ceux dont se réclame ce député", a lancé M. Hirsch, en direction du président-candidat Nicolas Sarkozy et de l'UMP. L'ex-mari de Valérie Trierweiler a également réagi à la mi-journée. "Les propos vulgaires du député Luca contre la compagne de François Hollande qui est aussi mon ex-épouse diffament mes enfants et moi-même. A suivre...", a commenté sur twitter Denis Trierweiler.

Commenter cet article

  • titeuf4979 : Qui est ce monsieur pour juger ainsi les autres c'est le niveau zéro de la politique.

    Le 27/04/2012 à 16h46
  • francisk1 : Matger, l'émission n'était pas à 18h39, heure du post de tom _de _paris,il faut lire dates et heures, vous auriez compris la logique de son commentaire

    Le 27/04/2012 à 14h30
  • pascalcaen : Matger : quand on veut être désagréable et pertinent, il faut regarder les dates et horaires de publication.

    Le 27/04/2012 à 13h45
  • matger : Il l'a fait hier sur la 2,fallait écouter.

    Le 27/04/2012 à 12h55
  • shooby02470 : Je ne pensais pas qu'il le ferait, vu qu'il envoie souvent ses soldats exprès pour ça, mais il l'a fait. Ceci dit, après les umpistes ne pourront plus dire que "se sont bel et bien les socialistes qui sont les plus haineux envers la droite, et pas le contraire" ... bein la preuve par l'image

    Le 27/04/2012 à 11h11
      Nous suivre :
      Enquête : les jouets de Noël 20% moins chers en novembre qu'en décembre

      Enquête : les jouets de Noël 20% moins chers en novembre qu'en décembre

      logAudience