En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

En Argentine, Hollande marque un penalty... sans gardien dans les buts

Edité par avec
le 25 février 2016 à 22h30
Temps de lecture
3min
Hollande tire un penalty à Buenos Aires en Argentine, le 25/02/16
A lire aussi
Politique PHOTO - En visite officielle en Argentine, François Hollande en a profité pour taper le ballon rond dans le mythique stade la Bombonera à Buenos Aires. Le chef d'Etat a marqué un but, mais sans gardien pour contrer le tir.
Le président François Hollande a marqué un but jeudi sur la pelouse de la Bombonera à Buenos Aires, stade mythique de Boca Juniors, sous le regard des anciens footballeurs David Trezeguet et Omar Da Fonseca mais sans gardien pour contrer son tir. A l'invitation de son homologue argentin Mauricio Macri, président de Boca Juniors de 1995 à 2007, M. Hollande a frappé la balle en direction des cages. "Un beau but", a ensuite commenté le président argentin.

Un tir "bien placé dans son imagination

Un tir "bien placé dans son imagination, il a mis une frappe au côté gauche, il a vu que le gardien partait de l'autre côté...", a plaisanté à son tour le footballeur franco-argentin David Trezeguet, qui accompagne le président français dans son déplacement au Pérou, en Argentine et en Uruguay. François Hollande a reçu un maillot de Boca Juniors et celui de la sélection argentine et a offert à Macri un maillot de l'équipe de France.

"C'est un stade qui accueille un public populaire. Je tenais aussi à rendre hommage au football, ici c'est la culture nationale", a-t-il déclaré en sortant du stade. La Bombonera est le stade où évoluait jadis Diego Maradona. David Trezeguet aurait préféré que François Hollande visite le Monumental, stade de la sélection argentine et de River Plate, le club dont il est supporteur depuis son enfance et où il a joué de 1992 à 1994. Interrogé sur le joueur français qu'il préférait, Mauricio Macri a cité sans hésiter "Zidane".
Commenter cet article

  • bob420 : Le problème c'est que les média nous montrent toujours ce dont on se moque le plus....en revanche, le thème de ce voyage, ben on ne sait pas!

    Le 26/02/2016 à 13h54

      JMJ : un prêtre se lance dans une danse "endiablée"

      logAudience