En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Feu vert au traité européen, la gauche ne fait pas le plein


le 09 octobre 2012 à 16h48 , mis à jour le 09 octobre 2012 à 17h32.
Temps de lecture
3min
L'Assemblée nationale

L'Assemblée nationale / Crédits : DR

A lire aussi
PolitiqueLes députés français ont adopté mardi par 477 voix contre 70 le projet de loi autorisant la ratification du traité européen. Environ 280 députés de gauche ont voté oui, mais 17 députés PS ont voté non.

C'est fait, le traité européen est voté à l'Assemblée. "La gauche s'est réunie pour voter ce traité, elle n'aurait pas eu besoin des voix de la droite", a déclaré immédiatement François Hollande. Pourtant, 17 députés socialistes auront voté non à ce traité.

Alors que la majorité a passé les derniers jours à battre le rappel de ses troupes parlementaires en vue du scrutin, l'Assemblée nationale a voté mardi pour la ratification du traité européen instaurant une "règle d'or" d"équilibre budgétaire. Un résultat sans grand supense puisque gauche et droite étaient d'accord sur le principe de ce traité.

Dans le détail, 477 députés ont voté pour, 70 contre. On dénombre 21 abstentions, tandis que neuf députés n'ont pas pris part au vote. Le groupe socialiste, à l'exception de quelques-uns de ses membres, a voté pour. Le groupe des Radicaux de gauche et le groupe centriste UDI ont également voté pour, de même que celui de l'UMP à l'exception de quelques "souverainistes".

Les 70 "contre" sont à trouver sur l'aile gauche de la gauche : le groupe écologiste a majoritairement voté contre. Le groupe de la Gauche démocrate et républicaine (GDR), qui rassemble les élus du Front de gauche, a également voté contre.
 
Le Sénat examinera à son tour ce projet de loi de ratification à partir du mercredi 10 octobre. Le texte sera définitivement adopté dans la foulée par le Parlement français.

 

Commenter cet article

  • toutamis : "on est souvent déçu par ceux qu'on adorait" : on sent l'expérience qui parle là

    Le 11/10/2012 à 14h16
  • toutamis : Vous posiez vous ces questions là quand c'est Sarkozy qui voulait signer ce traité, cher ababaord ?

    Le 11/10/2012 à 13h07
  • ababord : Le problème c'est que perdre notre souveraineté dans l'esprit des libéraux qui dominent l'Europe c'est favoriser la finance au détriment du social en cassant les conquêtes des différentes nations( services publics, sécu, retraites etc ).Le traité qui vient d'être approuvé va dans ce sens . Le plan de relance n'est que l'utilisation de fonds gardés en réserve.

    Le 11/10/2012 à 09h42
  • toutamis : Cela ne répond en rien à ma question : votre explication ne permet pas de dire en quoi le discours d'Hollande serait erroné ! Le fait que "Le groupe socialiste, à l'exception de quelques-uns de ses membres, a voté pour" (comme il est dit dans le texte) montre bien à quel point, effectivement, la gauche n'a pas eu besoin de la droite pour voter ce traité. Et pourtant, pendant des semaines, les umpistes ont fait croire le contraire !

    Le 11/10/2012 à 09h20
  • calltree7 : @kosotto1 : certainement et nous ne serions pas les seuls car nous avons autre chose à faire. Et quand bien même, ce ne sont encore là que des mots ... attendons le concret.

    Le 10/10/2012 à 18h50
      Nous suivre :
      Un incendie dans le métro de Londres

      Un incendie dans le métro de Londres

      logAudience