En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

"Tu fais chier la terre entière avec ton aéroport" : Ayrault confirme les propos de Montebourg

Edité par avec
le 30 mars 2013 à 23h01 , mis à jour le 01 avril 2013 à 15h05.
Temps de lecture
3min
Arnaud Montebourg, le 28 mai 2012, à Saint-Léger-sous-Beuvray.

Arnaud Montebourg, le 28 mai 2012, à Saint-Léger-sous-Beuvray. / Crédits : AFP/T. ZOCCOLAN

A lire aussi
PolitiqueJean-Marc Ayrault confirme de violents propos qu'aurait tenus Arnaud Montebourg à son égard. Ce dernier lui aurait reproché de "gérer la France comme le conseil municipal de Nantes".

C'est une petite querelle qui refait surface. Jean-Marc Ayrault confirme dans une interview au Journal du dimanche que son ministre Arnaud Montebourg, avec qui il était en désaccord sur le dossier Florange, l'a notamment accusé de "gérer la France comme le conseil municipal de Nantes".

Tout part du livre de Valérie Astruc et d'Elsa Freyssenet, deux journalistes qui ont signé "Florange, la tragédie de la gauche"  aux Editions Plon. Dans cet ouvrage, les journalistes affirment que le ministre du Redressement productif s'en est pris vertement au Premier ministre en décembre 2012 lorsque les deux hommes s'opposaient au sujet d'une éventuelle nationalisation du site industriel mosellan de Florange.

Selon les deux journalistes, Arnaud Montebourg aurait alors dit au Premier ministre : "Tu fais chier la terre entière avec ton aéroport de Notre-Dame-des-Landes, tu gères la France comme le conseil municipal de Nantes". "Oui", confirme Jean-Marc Ayrault dans le JDD, le ministre du Redressement productif lui a bien lancé ces attaques.

Alors que le président François Hollande a mis en garde ses ministres au sujet d'éventuels couacs jeudi soir sur le plateau de France 2, de telles critiques contre le chef du gouvernement ne mériteraient-elles pas un renvoi d'Arnaud Montebourg? "Ce qui compte pour moi, c'est l'action de mon gouvernement pour le redressement du pays, sous l'autorité du chef de l'Etat", rétorque Jean-Marc Ayrault. "Nous sommes une équipe, nous devons jouer collectif", ajoute-t-il. "Quand on demande des efforts aux Français, on doit avoir un comportement exemplaire", précise-t-il, convaincu que ses ministres "travaillent d'arrache-pied au service de l'intérêt général".

 

Commenter cet article

  • shooby02470 : Dit un umpiste, donc l'entendre de la droite est encore pire !

    Le 02/04/2013 à 09h41
  • enviedevie75 : On vient de désigner le prochain ministre qui prendra la porte. Je ne le regretterai pas estimant que ce monsieur n'a aucunement sa place à une pareille fonction.

    Le 02/04/2013 à 01h33
  • laforet20111 : Mais il va bientot faire l'avion

    Le 01/04/2013 à 07h48
  • jaktess : Allez !!! ok les paris sont ouverts Hollande tiendra t'il jusqu'en 2017 ??? moi je dit aussi que ce n'est pas sur !!!

    Le 01/04/2013 à 00h55
  • infoniko : On est tombé bien bas. en tous cas, l'entente de la gauche dans la victoire n'a pas durée longtemps.

    Le 31/03/2013 à 21h10
      Nous suivre :
      Il y a 30 ans, une émission de jeux vidéo, ça donnait ça

      Il y a 30 ans, une émission de jeux vidéo, ça donnait ça

      logAudience