En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Hervé Morin bat en retraite

Edité par
le 14 février 2012 à 11h40 , mis à jour le 14 février 2012 à 13h04.
Temps de lecture
3min
Hervé Morin lors d'un conseil national extraordinaire du Nouveau Centre le 22 janvier 2011

Hervé Morin lors d'un conseil national extraordinaire du Nouveau Centre le 22 janvier 2011 / Crédits : TF1-LCI

A lire aussi
PolitiqueGrand ménage à droite : après le retrait de Christine Boutin et avant l'annonce de Nicolas Sarkozy, Hervé Morin, candidat du Nouveau Centre, devrait jeter l'éponge.

Il déclarait vouloir "aller jusqu'au bout". Mais la course à a présidentielle d'Hervé Morin  pourrait se terminer plus tôt que prévu : le président du Nouveau Centre devrait annoncer prochainement le retrait de sa candidature. Son directeur de campagne, Philippe Viguier a bien tenté de démentir l'information en précisant sur Europe 1 que son candidat était "seulement parti réfléchir dans sa campagne natale". Pourtant la mise au vert d'Eric Morin dans l'Eure a des airs de mise en retrait. Jean-Christophe Lagarde,  maire centriste de Drancy et opposant à la candidature de l'ancien ministre, n'y allait pas par quatre chemins  hier soir sur Twitter : "Enfin, 1 bonne nouvelle pour notre parti ; H.Morin cesse sa campagne qui nous a divisés et affaiblis. Reste à écrire l'avenir malgré le ridicule."

Le principal intéressé n'a encore fait aucun commentaire. Pourtant sa campagne est au point mort : sa dernière intervention télévisée date du 8 février sur Public Sénat et, sur le réseau de micro-bloging, la dernière actualité du député Normand ("la dégustation de Saint-Maur de Touraine avant de retrouver les fromages normands") remonte au 3 février.

Une candidature qui n'a jamais convaincu

Si désistement il y a, il ne constituera pas une surprise. Hervé Morin avait beau considérer cette éventualité comme un "simple buzz entretenu par certains", il n'a pu que constater sa véracité. Des sondages annonçant moins de 1% d'intentions de vote en sa faveur, une cote de popularité en constante diminution et des parrainages peinant à se réunir : rien ne plaidait pour lui. Pas même de nombreux membres de son parti. Fin janvier, des députés centristes signaient d'ailleurs une tribune dans laquelle ils apportaient leur soutien à Nicolas Sarkozy.

De son côté, Hervé Morin contribuait à entretenir le doute : fin janvier, il rencontrait Nicolas Sarkozy tout en réfutant  l'idée d'une alliance. Pourtant la décision de l' UMP  de ne pas présenter de candidat face au président du Nouveau Centre dans la 3ème circonscription de l'Eure a été perçue comme un cadeau en échange du retrait de sa candidature.  Peu après, Hervé Morin déclarait dans le même temps  être "une force de proposition et une force de correction des excès de l'UMP" et "détenir un socle de valeur"  l'amenant "à nouer un partenariat avec la droite".

Une position quasi intenable qui devrait être clarifiée le 25 février : le président du Nouveau Centre présentera sa motion lors du Congrès extraordinaire de son parti. François Bayrou a d'ores et déjà commenté le retrait non officiel d'Hervé Morin et a tenu à préciser qu'il n'était l'homme d'aucun ralliement : "Les hommes et les femmes qui font de la politique sont grands, c'est à eux de faire leurs choix".

Commenter cet article

  • shcaca : Décidément une Droite sans imagination....qui en est rendu à faire le fond des poubelles de peur d'être éradiqué au premier tour !

    Le 25/02/2012 à 16h04
  • avecsarko30 : Sambrest : c'est tout le contraire, elle s'éloigne jour après jour votre victoire socialiste.

    Le 15/02/2012 à 14h16
  • avecsarko30 : Si vous le dites !

    Le 15/02/2012 à 14h15
  • avecsarko30 : L'autosatisfaction, vous connaissez dom145 ?

    Le 15/02/2012 à 14h14
  • ark : Logique, avec moins de 5% pas de remboursement de 50% des frais de campagne et il faudra sortir encore de l'argent pour les législatives...

    Le 15/02/2012 à 11h13
      Nous suivre :
      Un Américain bat le record d'altitude en ballon

      Un Américain bat le record d'altitude en ballon

      logAudience