En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Incident entres les députés FN et la gauche à l'Assemblée - Vidéo


le 12 décembre 2012 à 09h50 , mis à jour le 12 décembre 2012 à 11h19.
Temps de lecture
3min
Collard à l’Assemblée : « vous êtes des fascistes ! »
A lire aussi
PolitiqueUne intervention de la députée FN Marion Maréchal-Le Pen sur le projet de loi visant à créer une retenue sur les sans-papiers a enflammé l'hémicycle mardi, son collègue Gilbert Collard allant jusqu'à traiter les députés PS de "fascistes".

Pour la première fois, les députés proches de Marine Le Pen ont guerroyé bruyamment contre la gauche mardi à l'Assemblée.  Marion Maréchal-Le Pen a défendu une motion de rejet du projet de loi sur la création d'une retenue de 16 heures pour les sans-papiers. Elle a taclé au passage le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, pour avoir dit récemment à l'Assemblée que le terrorisme pouvait venir de l'extrême droite, prenant l'exemple de la Norvège. Manuel Valls a répondu qu'il avait fait allusion à "l'extrême droite identitaire", "si vous vous sentez visés, c'est qu'il y a un problème (...) et sans doute un aveu".

"Vous êtes des fascistes", a lancé Gilbert Collard à l'adresse des députés socialistes, mécontent de ne pas se voir donner la parole alors que la température montait dans l'hémicycle. Le chef de file des patrons PS, Bruno Le Roux lui a rétorqué : "Je n'ai pas besoin de ce type de mot, nous savons tous qui vous êtes!".
 
 "Rien ne nous a été épargné, xénophobie et théorie du complot!", a lancé le député écologiste Sergio Coronado à l'adresse des deux députés FN. Evoquant ses parents d'origine chilienne et la dictature de Pinochet, il leur a lancé: "Ce n'est pas vous qui allez m'interdire de parler et de dire ce que j'ai à vous dire !".
 
A la tribune, Marion Maréchal-Le Pen a défendu une motion de rejet du projet de loi sur la création d'une retenue de 16 heures pour les sans-papiers. Elle a taclé au passage le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, pour avoir dit récemment à l'Assemblée que le terrorisme pouvait venir de l'extrême droite, prenant l'exemple de la Norvège. Manuel Valls a répondu qu'il avait fait allusion à "l'extrême droite identitaire", "si vous vous sentez visés, c'est qu'il y a un problème (...) et sans doute un aveu".
 

Commenter cet article

  • toutamis : Pourtant je confirme mes propos d'hier, franky37 : cela fait un moment qu'ils ont montrés leur vrai visage, donc pour moi ce n'est pas nouveau

    Le 13/12/2012 à 12h43
  • aciery : Lamamouche54 entièrement d'accord ! Il peut venir de l'extrème droite, c'est une vérité bonne à dire comme toutes les autres ! Il peut aussi venir de la droite, ou de l'extrème gauche !

    Le 13/12/2012 à 12h11
  • jazda : Attention Valls, la chute peut être rude.

    Le 13/12/2012 à 10h06
  • toutamis : On pourrait de toute façon faire le même constat pour l'UMP, qui se croient être ce qu'il se fait de mieux en ce qui concerne la protection des libertés, les solutions contre la crise et tant d'autres facteurs ... alors qu'ils ont dirigés le pays pendant 17 ans, et avec quel bilan dans ces domaines là !

    Le 13/12/2012 à 10h00
  • toutamis : Toujours les mêmes prophéties, toujours les mêmes phantasmes ... mais jamais rien dans les faits pour accréditer tout ça. Et c'est ça qui est dommage

    Le 13/12/2012 à 09h56
      Nous suivre :
      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      logAudience