En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

L'actualité Politique

Cambadélis au 13 h de TF1: Hollande "peut toujours se présenter en dehors d’une primaire"

Pour Cambadélis invité du 13 h de TF1, Hollande pourrait se soumettre à une primaire

Politique

Jean-Christophe Cambadélis, était l’invité du 13h de TF1, ce samedi. Le premier secrétaire du PS, va proposer au conseil national du parti l’organisation d’une primaire pour désigner le candidat à la présidentielle de 2017. "Un acte d’unité des socialistes", a-t-il déclaré. François Hollande pourrait s’y soumettre. Le président "peut toujours se présenter en dehors d’une primaire, mais je ne le crois pas", a-t-il assuré.

2017 : Cambadélis propose une primaire à gauche, qui y participera ?

2017 : Cambadélis propose une primaire à gauche, qui y participera ?

Politique

Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, propose l'organisation d'une primaire pour désigner le candidat à la présidentielle de 2017. Ce scrutin, au format proche de celle de 2011, pourrait être organisé fin janvier 2017. Le feuilleton dure depuis des mois : une cinquantaine de personnalités avait lancé il y a six mois l'idée d'une primaire de toute la gauche pour avoir un seul candidat. Jean-Luc Mélenchon a très vite dit non, tout comme Les Verts et le Parti communiste.

Primaires à gauche : François Hollande pourrait accepter d’y participer

Primaires à gauche : François Hollande pourrait accepter d’y participer

Politique

Les socialistes se prononcent ce samedi en Conseil national sur la proposition de Jean-Christophe Cambadélis d'organiser fin janvier une primaire de la gauche de gouvernement. La primaire ne sera pas celle de toute la gauche. Jean-Luc Mélenchon ou Pierre Laurent, ont ainsi tourné le dos à ce scrutin. Les frondeurs se sont dits plutôt satisfaits de la mise en place de cette primaire mais demandent de la transparence. Quant à François Hollande, il serait prêt à participer à un tel exercice, selon son entourage.

Brexit : Macron lance un avertissement aux Britanniques

Brexit : Macron lance un avertissement aux Britanniques

Politique

"On est dedans ou dehors", a déclaré le ministre français de l'Economie dans une interview publiée dans Le Monde du week-end. "On ne peut pas, dans l'intérêt de l'UE, laisser quelque ambiguïté planer et trop de temps s'écouler". Selon Emmanuel Macron, la Grande-Bretagne devra être sommée de clarifier au plus vite ses intentions en cas de victoire des partisans du "Brexit" au référendum de jeudi, notamment si elle souhaite conserver un accès au marché européen, ce qui l'obligerait à continuer de contribuer au budget de l'UE.

Chantal Jouanno, sénatrice UDI de Paris fait sa revue de presse politique

Chantal Jouanno, sénatrice UDI de Paris fait sa revue de presse politique

Politique

Chantal Jouanno, sénatrice UDI de Paris, conseillère régionale d'Île-de-France et porte parole de l'UDI était l'invitée politique de LCI Matin Week-end. Elle a décidé d'évoquer l'avenir du passe Navigo unique à 70 euros via un article de 20 minutes, le bras de fer entre Philippe Martinez et le gouvernement sur le projet de loi travail via un article de l'Express et enfin elle est revenue sur la tuerie d'Orlando et la réouverture du débat sur le contrôle des armes aux Etats-Unis. Retrouvez sa revue de presse en intégralité.

2017 : une primaire à gauche ? François Hollande n'exclut pas de se soumettre à l'exercice

2017 : une primaire à gauche ? François Hollande n'exclut pas de se soumettre à l'exercice

Politique

S'il décide de se représenter à la présidentielle François Hollande devra repasser par la case de la primaire. C'est ce que le premier secrétaire du PS va proposer au conseil national du parti. Selon ses proches, François Hollande est prêt à se soumettre à l'exercice. Il dira s'il est candidat ou non courant décembre. Mais cette primaire ne rassemblera pas toute la gauche. Jean-Luc Mélenchon a déjà annoncé sa candidature à la présidentielle.

Marine Le Pen : "Je soutiens le référendum en Grande-Bretagne"

Marine Le Pen : "Je soutiens le référendum en Grande-Bretagne"

Politique

Marine Le Pen est en déplacement à Vienne. Elle a exprimé son soutien au référendum sur le Brexit. "Sur le fond, c’est au peuple anglais de décider mais à titre personnel, je considère que la France a peut-être mille fois plus de raisons de vouloir sortir de l’Union européenne que n’en ont les Anglais qui vivent beaucoup de déconvenues et beaucoup de difficultés avec l’Union européenne", a-t-elle ajouté.

Marie-Noelle Lienemann : "La part des partisans socialistes se réduit comme une peau de chagrin"

Marie-Noelle Lienemann : "La part des partisans socialistes se réduit comme une peau de chagrin"

Politique

Invitée d’Arlette Chabot ce vendredi sur LCI, Marie-Noelle Lienemann s’est exprimée sur la possibilité d'une primaire un gauche alors que dans un sondage TNS Sofres-OnePoint pour RTL, LCI et Le Figaro, François Hollande est de plus en plus rejeté et n'obtiendrait que 7 points s'il y avait une primaire. "Le quinquennat de François Hollande aura considérablement affaibli le parti socialiste", a estimé la sénatrice PS de Paris.

Marie-Noelle Lienemann : "Hollande est un obstacle à la reconquête des couches populaires "

Marie-Noelle Lienemann : "Hollande est un obstacle à la reconquête des couches populaires "

Politique

Invitée d’Arlette Chabot ce vendredi sur LCI, Marie-Noelle Lienemann s’est exprimée sur la possibilité d'une primaire un gauche alors que dans un sondage TNS Sofres-OnePoint pour RTL, LCI et Le Figaro, 72% des Français se disent "favorables" à l'organisation d'une primaire de la gauche. "Dans la gauche, François Hollande est un obstacle aujourd'hui à un rebond de la gauche permettant d'espérer sa victoire", a estimé la sénatrice PS de Paris.

primaire

Primaire à gauche : Macron en tête, Hollande rejeté

Politique

D'après un sondage TNS Sofres-OnePoint pour Le Figaro, RTL et LCI publié jeudi, les Français sont très largement favorables à une primaire à gauche. Près de 72% d'entre eux soutiennent le principe. Le chiffre monte à 86% chez les sympathisants de gauche. Si la primaire devait avoir lieu, Emmanuel Macron apparaîtrait comme le meilleur candidat pour 30% des sondés, près de 10 points devant Manuel Valls. Nouveau signe de désamour en revanche pour François Hollande : le chef de l’État arrive en 6e position avec seulement 7 points.

La manifestation contre la loi travail sert "de marche pied à la candidature de Mélenchon"

La manifestation contre la loi travail sert "de marche pied à la candidature de Mélenchon"

Politique

Selon Renaud Pila, journaliste politique à MYTF1News, François Hollande est également perdant de la semaine politique : "voir un gouvernement de gauche et un président de gauche menacer d’interdire une manifestation du principal syndicat de la gauche politique, qui avait appelé à voter pour François Hollande en 2012, c’est du jamais vu sous la Ve République". Cette situation de mouvement social contre la loi travail "sert de marche pied à une candidature alternative à gauche, celle de Jean-Luc Mélenchon".

Manifestation contre la loi travail : Philippe Martinez, grand perdant

Manifestation contre la loi travail : Philippe Martinez, grand perdant

Politique

Renaud Pila, journaliste politique à MyTF1News, revient sur la semaine politique avec ses gagnants et ses perdants. Mardi, la manifestation a dégénéré : "On a retenu que la casse, 700 à 800 casseurs. Ils s’en sont notamment pris à un hôpital, c’est cette image que l’opinion va retenir, une image symbolique. La direction de la CGT et Philippe Martinez se sont laissés prendre au piège". Et d’ajouter : "Philippe Martinez est tellement dans un bras de fer quasiment personnel avec Manuel Valls et le gouvernement qu’il s’est laissé piéger et qu’il n’a pas vu que l’opinion attendait des condamnations assez rapides".

Nous suivre :

L'EuroShow #11 : Nainggolan, le paquet de cigarettes de la discorde pour les Belges ?

logAudience