En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

L'actualité Politique

Pourquoi Valls ne souhaite pas toucher à l’article 2 de la loi Travail, principal point de blocage

Pourquoi Valls ne souhaite pas toucher à l’article 2 de la loi Travail, principal point de blocage

Politique

Pour trouver une sortie de crise, le gouvernement est-il prêt à faire des compromis sur l’article 2 de la loi Travail ? Michel Sapin a affirmé jeudi que des modifications pourraient être apportées, quand Manuel Valls a lui refusé catégoriquement. Le Premier ministre restera intransigeant et ne fera aucun compromis sur cet article rédigé par Matignon. Dans le cas contraire, certains medias disent qu’il pourrait démissionner.

Cacophonie au Gouvernement : soutenu par Hollande, Valls recadre Sapin sur la loi Traval

Cacophonie au Gouvernement : soutenu par Hollande, Valls recadre Sapin sur la loi Traval

Politique

François Hollande a apporté jeudi son soutien à Manuel Valls depuis le Japon dans le débat sur la loi travail, estimant que "ce qu'a dit le Premier ministre", notamment à propos de l'article 2 du projet de loi, "est ce qu'il fallait dire", en marge du G7 de Ise-Shima. Manuel Valls a recadré le ministre des Finances Michel Sapin, qui avait estimé qu'il fallait "peut-être" modifier l'article 2 de la loi travail, principale pomme de discorde avec les syndicats, assurant que le gouvernement ne toucherait pas à ce point clé du texte.

Hollande soutient Valls : "Ce qu'a dit le Premier ministre sur l'article 2 de la loi travail est ce qu'il fallait dire"

Hollande soutient Valls : "Ce qu'a dit le Premier ministre sur l'article 2 de la loi travail est ce

Politique

François Hollande a apporté jeudi son soutien à Manuel Valls depuis le Japon dans le débat sur la loi travail, estimant que "ce qu'a dit le Premier ministre", notamment à propos de l'article 2 du projet de loi, "est ce qu'il fallait dire", en marge du G7 de Ise-Shima. Manuel Valls a recadré le ministre des Finances Michel Sapin, qui avait estimé qu'il fallait "peut-être" modifier l'article 2 de la loi travail, principale pomme de discorde avec les syndicats, assurant que le gouvernement ne toucherait pas à ce point clé du texte.

Valls et Sapin s'opposent sur l'article 2 du projet de loi Travail

Valls et Sapin s'opposent sur l'article 2 du projet de loi Travail

Politique

Après Bruno Le Roux, c'est au tour du ministre des Finances, Michel Sapin, d'envisager de possibles modifications de l'article 2 du projet de loi Travail. Manuel Valls s'est empressé de répondre à ses propos : "On peut toujours améliorer tel ou tel aspect mais la négociation dans l'entreprise ça, on n'y touchera pas". Alors que le texte sera présenté au Sénat le 1er juin, la droite dénonce le manque d'autorité de la gauche.

Loi Travail : bras de fer entre la CGT et Manuel Valls

Loi Travail : bras de fer entre la CGT et Manuel Valls

Politique

Manuel Valls et Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, se livrent un véritable bras de fer. Dans cette bataille autour de la loi Travail, les deux hommes jouent leur avenir personnel et les hypothèses vont bon train. Si la loi El Khomri est modifiée pour apaiser la CGT et les frondeurs, Manuel Valls ne sera plus Premier ministre. De son côté, si Philippe Martinez ne réussit pas à faire plier le gouvernement, ses jours seront très certainement comptés à la CGT.

Loi Travail : confusion dans la majorité à propos de l'article 2

Loi Travail : confusion dans la majorité à propos de l'article 2

Politique

Alors que Manuel Valls affiche une nouvelle fois la fermeté du gouvernement, Bruno Le Roux propose quant à lui de réécrire l'article 2 de la loi Travail. Une façon de tendre la main aux frondeurs. La réaction d'Eric Ciotti, député Les Républicains des Alpes-Maritimes, ne s'est pas fait attendre : "C'est le signe d'un pouvoir qui a perdu le cap, qui n'est plus à même de gouverner le pays", a-t-il expliqué. Les dernières précisions avec Noé Gandillot, journaliste de LCI.

Loi Travail : désaccord entre Manuel Valls et Bruno Leroux

Loi Travail : désaccord entre Manuel Valls et Bruno Leroux

Politique

Manuel Valls a une nouvelle fois recadré ses propres troupes. Ce mercredi, Bruno Leroux, président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, s'est dit favorable à la réécriture de l'article 2 du projet de loi Travail. Très rapidement, le Premier ministre a affiché sa fermeté en réaffirmant sa volonté de ne pas toucher au texte. Décryptage d'un "couac" au sommet, avec Frédéric Delpech, chef du service politique de LCI.

Raffineries bloquées : "La CGT ne fait pas la loi dans ce pays" rappelle Manuel Valls

Raffineries bloquées : "La CGT ne fait pas la loi dans ce pays" rappelle Manuel Valls

Politique

À l'Assemblée nationale ce mercredi, les questions aux gouvernement étaient tournées vers les blocages de raffineries et de dépôt de carburant. Répondant aux inquiétudes d'un député, Manuel Valls en a profité pour tacler la CGT : "Elle essaie de bloquer la pays". Avant d'ajouter : "Je respecte cette organisation, son histoire, ses militants ; mais la CGT ne fait pas la loi dans ce pays".

Raffineries bloquées : "Tout sera mis en œuvre pour assurer l'approvisionnement" assure Manuel Valls

Raffineries bloquées : "Tout sera mis en œuvre pour assurer l'approvisionnement" assure Manuel Valls

Politique

À l'Assemblée nationale ce mercredi, les QAG étaient tournées vers les blocages des raffineries et des dépôts de carburant. Édouard Philippe, député Les Républicains de Seine-Maritime, a apostrophé Manuel Valls : "Ce que je vous demande monsieur le Premier ministre, ce sont les décisions que vous comptez prendre dans les heures qui viennent pour sortir notre pays des blocages". En réponse, le chef du gouvernement a assuré que "tout sera mis en œuvre pour assurer l'approvisionnement. Aucune option ne sera écartée".

Les conflits sociaux en toile de fond du Conseil des ministres ce mercredi

Les conflits sociaux en toile de fond du Conseil des ministres ce mercredi

Politique

Ce mercredi se tient le Conseil des ministres au Palais de l'Elysée avec, en toile de fond, les conflits sociaux et les blocages de raffineries effectifs depuis plusieurs jours. Si ce thème n'est officiellement pas à l'ordre du jour, tout laisse à penser qu'il sera abordé par le premier ministre Manuel Valls, de retour d'une visite en Israël. Le point sur place avec l'envoyé spécial de LCI Noé Gandillot.

Nous suivre :

#Clavierfrançais, bientôt un clavier pour écrire en bon français ?

logAudience