En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

L'actualité Politique

"Je pense que Hollande se prépare pour 2017" explique l'auteure qui a recueilli ses confidences

"Je pense que Hollande se prépare pour 2017" explique l'auteure qui a recueilli ses confidences

Politique

Françoise Fressoz, l'auteure du livre "Le stage est fini" dans lequel elle recueille les confessions de François Hollande, explique sur LCI que le chef de l'État était bien conscient de ce qu'il disait. "François Hollande est 100% politique. S'il dit ça à ce moment précis du quinquennat, c'est qu'il y a une raison" inidque-t-elle. "Je pense qu'il prépare sa candidature" pour 2017.

Hollande a "fait un mea-culpa comme-ci le stage était fini"

Hollande a "fait un mea-culpa comme-ci le stage était fini"

Politique

Invitée de LCI, François Fressoz est revenue sur les coulisses de son livre "Le stage est fini" dans lequel elle recueille des confessions de François Hollande. Ce livre était au départ "une enquête et non un livre d'entretien" explique-t-elle. Avant d'ajouter, "je suis allée voir le président de la République après avoir fait une enquête, parce que ce qui m'avait stupéfaite en les voyant arriver au pouvoir, c'était leur amateurisme" précise-t-elle. "Quand je suis arrivée à ma conclusion, je suis allée à la confrontation et j'ai trouvé un président de la République qui faisait son mea-culpa comme-ci le stage venait d'être terminé".

Remaniement : Myriam El Khomri dit tirer sa "légitimité du terrain"

Remaniement : Myriam El Khomri dit tirer sa "légitimité du terrain"

Politique

Au lendemain de sa nomination au ministère du Travail, Myriam El Khomri a estimé sur RTL que si elle n'était "pas un poids lourd", elle tirait sa "légitimité du terrain", rappelant son action au ministère de la Ville. Elle a rappelé sa "feuille de route fixée" par François Hollande et Manuel Valls: "réformer en protégeant les salariés, tout en trouvant les moyens d'une efficacité économique".

Le 13 heures du 2 septembre 2015 : - 1034

Le ministère de la Justice épinglé pour travail au noir

Politique

Travail dissimulé au ministère de la Justice. Selon un rapport des inspections générales des finances, quarante mille personnes travaillent sans être déclarées. Ces employés, interprètes, experts, sont considérés comme des prestataires rémunérés à l’heure. Christiane Taubira a expliqué avoir hérité de cette situation à son arrivée. Mais il est trop tard, Me David Dokhan va représenter leurs droits.

Nous suivre :

Comment parler de la crise des migrants à vos enfants ? La réponse dans le Petit JT

logAudience