L'actualité Politique

Laurent Baumel : "Le message des urnes ne semble pas avoir été entendu"

Laurent Baumel : "Le message des urnes ne semble pas avoir été entendu"

Politique -

Les députés PS frondeurs, qui s'étaient rebellés la semaine dernière contre le plan d'économies, restaient toujours critiques mercredi après la présentation du programme de stabilité. "La quasi-totalité des participants à cette réunion ont dit que le compte n’y était pas. Finalement, le message des urnes ne semble pas avoir été entendu", explique Laurent Baumel, député PS d’Indre-et-Loire.

50 milliards d’économies : "Il y a des scénarios qui demandent un point d’équilibre"

50 milliards d’économies : "Il y a des scénarios qui demandent un point d’équilibre"

Politique -

Des députés socialistes ont tenté mardi de convaincre Manuel Valls d'adoucir son plan d'économies en préservant les petites retraites et les prestations sociales. "A l’intérieur de ces 50 milliards, il peut il y avoir quelques scénarios qui demandent un point d’équilibre, notamment sur les petites retraites", estime Valérie Rabault, rapporteur général du Budget à l’Assemblée nationale.

Thierry Mandon

Mandon : "Les marges de manœuvre sont étroites mais les portes ne sont pas fermées"

Politique -

Plusieurs députés PS ont présenté mardi trois scénarios alternatifs au plan d'économies de 50 milliards d'euros de Manuel Valls pour tenter de rassembler la majorité avant le vote du programme de stabilité à l'Assemblée. Le Premier ministre "est prêt à ce que l’on travaille ensemble. Il a redit son attachement à un dialogue qu’il a qualifié de permanent (…) Les marges de manœuvre sont étroites mais les portes ne sont pas fermées", a estimé le député PS Thierry Mandon à la sortie de la réunion.

Bruno Le Roux

Bruno Le Roux : "Le Premier ministre a répondu à un certain nombre de nos attentes"

Politique -

Des députés PS ont rencontré mardi Manuel Valls pour proposer au gouvernement, tout en restant dans les clous des 50 milliards d'euros d'économies du pacte de responsabilité, un scénario alternatif. "Le Premier ministre a répondu à un certain nombre de nos attentes. Nous allons maintenant laisser le gouvernement organiser sa réponse (…) Il y a eu une prise en compte des demandes faites par le Parti socialiste", a indiqué Bruno Le Roux à la sortie de la réunion.

Anne Sinclair

Affaire DSK : Anne Sinclair "n’y croit pas"

Politique -

L'ex-épouse de Dominique Strauss-Kahn Anne Sinclair s'exprime pour la première fois à la télévision sur l'affaire du Sofitel de New York, dans une interview diffusée mardi soir sur France 2, assurant qu'elle ne savait rien des frasques de son ex-mari. "Des gens disent qu’elle était complice, en disant qu’elle jouait la comédie (…) mais je crois qu’elle est tout à fait sincère", commente l’éditorialiste Hélène Pilichowski sur LCI.

Nous suivre :

Zapnet : la glace plus forte que le pont ?

logAudience