En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

L'appel de Marine Le Pen aux électeurs de l'UMP


le 29 mai 2012 à 11h26 , mis à jour le 29 mai 2012 à 12h07.
Temps de lecture
3min
marine le pen

Marine Le Pen. / Crédits : LCI

À lire aussi
PolitiqueMarine Le Pen, a appelé mardi sur France Inter les électeurs de l'UMP à imposer une "recomposition politique" en votant pour les candidats du Rassemblement bleu marine (FN et alliés) aux législatives.

Marine Le Pen a appelé mardi sur France Inter les électeurs de l'UMP à imposer une "recomposition politique" en votant pour les candidats du Rassemblement bleu marine (FN et alliés) aux législatives. "Il n'y a plus rien à attendre des dirigeants de l'UMP, quels qu'ils soient. Copé ou Fillon, c'est la machine à perdre d'un côté comme de l'autre", a déclaré Marine Le Pen. "C'est le moment ou jamais de faire cette grande recomposition que j'appelle de mes voeux et d'appeler les électeurs de l'UMP à forcer à cette recomposition", a ajouté la présidente du parti d'extrême droite.

"Le plus problématique à l'UMP, ça n'est pas la bataille d'égos entre les différents chefs virtuels. C'est qu'ils refusent de se pencher sur un problème fondamental, c'est que l'immense majorité de leurs électeurs ne pensent pas comme eux", a estimé Marine Le Pen. "J'appelle cette immense majorité des électeurs à arrêter de courir après une chimère, et de participer volontairement à la recomposition de la vie politique", a-t-elle insisté.
 
"Héritière"

Lundi soir, sur BFM TV, Marine Le Pen a eu un débat musclé avec le patron du groupe UMP à l'Assemblée nationale. Christian Jacob a traité la patronne du FN d'"héritière", celle-ci répliquant qu'il s'agissait là d'un qualificatif également utilisé à son encontre par Jean-Luc Mélenchon. Jugeant "condescendant" qu'à un moment la présidente du FN "lève les yeux au ciel" en débattant avec lui, Christian Jacob lui a lancé : "C'est la grande bourgeoisie qui s'exprime quand je vous vois. Vous êtes une héritière, qui vivez dans votre château de Saint-Cloud", en référence à la propriété familiale des Le Pen dans les Hauts-de-Seine. "C'est drôle, c'est les mêmes arguments que (Jean-Luc) Mélenchon", patron du Front de gauche et adversaire de la présidente du FN aux législatives dans le Pas-de-Calais, lui a répliqué cette dernière. "Comme quoi on ne change pas les tâches d'un léopard", a-t-elle ajouté.
 
 

Commenter cet article

  • morob... : à clementine1218 : MLP a stratégiquement misé juste. pour son parti, il valait mieux que le PS soit élu car il va "planter" la France! c'est une certitude et pour le prochain quinquennat, ce sera un boulevard pour le FN! maintenant, le seul but est que ce parti soit implanté à l'assemblée nationale d'où la necessité d'une pseudo alliance avec l'UMP.

    Le 30/05/2012 à 07h03
  • aroldo1880 : Aroldo1880 la seule solution c'est de faire comme Madame a fait aux présidentielles, voter blanc

    Le 30/05/2012 à 06h28
  • lclement : L'UMP et le PS etant pareils a ses yeux, pourquoi ne demande t-elle pas aux electeurs de gauche de voter pour elle?

    Le 30/05/2012 à 03h03
  • boubounico : Ce qui revient au meme logue

    Le 30/05/2012 à 02h58
  • zekos 38 : Vive marine prenez exemple.

    Le 30/05/2012 à 02h54
      Nous suivre :
      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      logAudience