En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La "feuille de route" sur le nucléaire reste inchangée selon le porte-parole du PS


le 27 août 2012 à 17h35 , mis à jour le 27 août 2012 à 17h50.
Temps de lecture
3min
Le porte-parole du PS David Assouline
A lire aussi
PolitiqueDavid Assouline a assuré au moment où la querelle sur le nucléaire est ravivée entre socialistes et écologistes que la "feuille de route" du gouvernement et de la majorité sur la réduction du nucléaire dans le bouquet énergétique restait inchangée.

La querelle nucléaire, qui avait envenimé les rapports entre socialistes et écologistes au début de la campagne présidentielle, a été rallumée dimanche soir par Arnaud Montebourg saluant une filière "d'avenir" là où EELV dénonce une menaçante technique du passé. David Assouline a souligné lundi matin sur LCI que la formule du ministre du Redressement productif n'était que l'expression d'un "sentiment personnel" sans "conséquence concrète". Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, et le président de l'Assemblée, Claude Bartolone, ont eux apporté leur soutien à Arnaud Montebourg.

 

"Il n'y a rien de nouveau dans ce qui est entrepris et la feuille de route, la base de l'accord pour former une majorité politique et gouvernementale" entre le PS et les écologistes d'EELV, a souligné David Assouline. "L'avenir, c'est le mix énergétique et la réduction de la consommation" d'énergie, a-t-il expliqué lors de son point presse hebdomadaire. "Je pense que cela, cette feuille de route du gouvernement, est la base de nos accords avec nos partenaires et de ce qui est mis en oeuvre aujourd'hui", a expliqué le porte-parole du PS. "Cette réduction de la part (du nucléaire de 75 à 50% à l'horizon 2025, ndlr) va avoir lieu, ce qui nécessite de mettre le paquet, car du retard a été accumulé sous la précédente mandature, sur les énergies renouvelables", a-t-il poursuivi. "En même temps, il faut moderniser, assurer la sécurité de nos sites, faire en sorte que la filière, et Arnaud Montebourg parle de la filière, qui comprend le démantèlement, le traitement des déchets, soit absolument au top", a-t-il jugé.

 

Le PS "travaille", l'UMP "se chamaille" 

 

Lors de son point presse hebdomadaire, le porte-parole du PS a également opposé un PS, réuni ce week-end en université d'été, qui "travaille" et une UMP qui "se chamaille" à l'approche de l'élection de son président. Selon lui, "l'université d'été de la Rochelle a été un succès, avec plus de 5.000 participants finalement, c'est à dire la version haute des différentes éditions". "Il y a eu une ambiance de camaraderie, d'unité, une bonne ambiance, et puis en même temps une ambiance studieuse, de travail, où toutes les questions au coeur des préoccupations des Français ont été abordées, une participation massive des militants, de tous les dirigeants, de tous les ministres et du Premier d'entre eux, Jean-Marc Ayrault", a décrit David Assouline.

 

"De l'autre côté, à l'UMP, on a vu déjà qu'ils ont annulé l'université d'été. Imaginez, s'il y avait eu 5.000 militants avec l'ensemble de leurs dirigeants passés et à venir... L'ambiance n'aurait pas été complètement la même qu'à la Rochelle", a-t-il ironisé. A la place, "on a vu des endroits séparés pour les deux principaux candidats à la tête de l'UMP", Jean-François Copé dans les Bouches-du-Rhône et François Fillon dans la Sarthe, et "les coups bas, les coups tordus, les petites phrases ont fleuri", a continué le porte-parole du PS.  "Je ne crois pas que l'opposition puisse, après un échec, se reconstruire et jouer pleinement son rôle si elle ne tire pas le bilan de l'échec", a également relevé David Assouline. "Or, ils sont tous d'accord pour dire que c'était merveilleux ce qu'a fait Nicolas Sarkozy", a-t-il fustigé.

Commenter cet article

  • zen1494 : Le PS travaille et l'UMP se chamaille ! Un peu juste comme commentaire. Mr Assouline a l'air d'ignorer les "chamailleries" de ses petits camarades qui sont sensés gouverner le pays ! Il me semble qu'à la Rochelle, l'atmosphère n'était pas si décontractée que cela ! Quant à l'UMP, elle est dans l'opposition et se prépare à se restructurer, il est normal que des désaccords existent et que les idées s'affrontent.

    Le 28/08/2012 à 10h37
      Nous suivre :
      Lecture, sport et repos... Les vacances de Noël de Ségolène Royal

      Lecture, sport et repos... Les vacances de Noël de Ségolène Royal

      logAudience