En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Laguiller : Sarkozy "fait sa coquette"


le 04 février 2012 à 09h07 , mis à jour le 04 février 2012 à 13h40.
Temps de lecture
3min
Arlette Laguiller, ex-porte-parole de Lutte ouvrière, lors d'un meeting de LO à Montreuil (3 février 2012)

Arlette Laguiller, ex-porte-parole de Lutte ouvrière, lors d'un meeting de LO à Montreuil (3 février 2012) / Crédits : A.F.P. / M. Fedouach

A lire aussi
PolitiqueArlette Laguiller, ex-porte-parole de Lutte ouvrière, a fait une sortie remarquée lors d'un meeting de LO à Montreuil, en ironisant, sans le nommer, sur l'attitude du président et officiellement toujours non candidat Nicolas Sarkozy.

 

On attendait le fameux "travailleuses, travailleurs", mais Arlette Laguiller a préféré commencer son discours par "chers camarades, chers amis". Son ton n'en était pas moins toujours aussi déterminé, et sa verve était intacte, lorsqu'elle a ouvert vendredi soir à Montreuil, devant près de 1800 personnes, le premier grand meeting de campagne de celle qui a pris sa succession à Lutte Ouvrière, Nathalie Arthaud.

"Je suis fière de présider" ce meeting, au moment où "tous les candidats sont connus, même si l'un d'eux fait sa coquette en ne se déclarant pas mais en menant campagne en mobilisant toutes les chaînes de télévision quand il le veut", a notamment lancé de l'ex-candidate de LO à six présidentielles de suite, entre 1974 et 2007, en allusion à l'interview télévisée du président de la République, dimanche dernier.

"On nous balade d'élection en élection"

Justifiant par ailleurs sa présence à la tribune pour ce premier grand meeting de campagne, Arlette Laguiller a voulu y voir "la continuité entre les idées que j'ai toujours défendues et celles exprimées par Nathalie Arthaud". Et de lancer sous un tonnerre d'applaudissements : "Ces idées, celles de Lutte ouvrière, de l'union communiste et trotskiste, sont les idées que des générations de militants ouvriers ont portées, que les grand partis qui s'en réclamaient ont abandonnées, trahies, les idées communistes".

L'ex-candidate LO a dénoncé également "le mot d'ordre démagogique du produire français", ardemment défendu par le candidat du MoDem, avant de céder la parole à Nathalie Arthaud. Laquelle a aussitôt entamé son intervention par le fameux "travailleuses, travailleurs", deux mots qui ont été pendant des lustres la marque de fabrique de celle qui l'a précédée. Sans manquer de dénoncer les grands partis de droite comme de gauche : "Si on a toutes les raisons d'exécrer Sarkozy, on n'en a aucune de faire confiance à Hollande", a-t-elle affirmé, sous les applaudissements du public. "Si Hollande est élu, les sacrifices continueront. Les coups, au lieu de venir de la droite, viendront de la gauche, on nous balade d'élection en élection". La candidate LO a rappelé que le candidat PS projetait de créer une nouvelle tranche d'impôt de 45% pour les salaires supérieurs à 150.000 euros annuels. "Mais cette tranche était de 48% sous Raffarin, de 60% sous Giscard. Giscard plus à gauche que Hollande ?", a ironisé Nathalie Arthaud.

Commenter cet article

  • titi2131 : @kosotto1: parce que vous pensez sérieusement que si Mme Royale avait été présidente (ou n'importe quelle autre personne) cela aurait couté moins cher que ces fameux 600 000 euros que vous nous annoncez.

    Le 06/02/2012 à 08h20
  • michalowice : Arlette Laguiller devrait recevoir le Prix Nobel de la Paix 2012 !!! elle a consacré sa vie à la lutte avec courage, dévotion et honnêteté ! Bravo Arlette

    Le 06/02/2012 à 00h49
  • cousinhub67 : Un investisseur potentiel qui écoute un discours de Arlette ou de Nathalie Arthaud, fait demi tour. Ces gens là bâtissent leur carrière politique sur la misère des "travailleurs , travailleuses" , et finalement sont les co-responsables de leur disparition. "Chômeurs,chômeuses" est le terme qui convient.

    Le 05/02/2012 à 15h09
  • pulpito21 : En parlant de mémoire courte ou sélective ( et pas collective ), Sagan fut rapatriée de Bogota ( Colombie ) et non de chez Castro.

    Le 05/02/2012 à 14h55
  • radiobistro00 : C'est émouvant de voir de petit groupe chanter encore l'Internationale avec le poing levé, sachant tout ce que cela a représenté en bien et en mal. Ce sont des fossiles de l'Histoire, pas antipathiques du tout, qui ont de belles choses à dire surtout dans le registre de la protestation beaucoup plus que de la proposition réalisable, mais hors du temps. Dans la même lignée, on voit toujours une fois par an les franquistes en Espagne qui se réunissent pour évoquer les mérites de l'ancien temps et beaucoup de regrets. La aussi, émouvant plutôt que criticable.

    Le 05/02/2012 à 00h12
      Nous suivre :
      Obama distribue les bonbons pour Halloween

      Obama distribue les bonbons pour Halloween

      logAudience