ARCHIVES

Lazard/Pigasse/Pulvar : la polémique vue par Sapin


le 02 septembre 2012 à 15h30 , mis à jour le 02 septembre 2012 à 16h34.
Temps de lecture
3min
Le ministre du Travail, Michel Sapin, dévoile le coup de pouce au Smic, mardi 26 juin.

Le ministre du Travail, Michel Sapin, dévoile le coup de pouce au Smic, mardi 26 juin. / Crédits : LCI

À lire aussi
PolitiqueLe ministre du Travail a justifié dimanche la réaction d'Arnaud Montebourg à la polémique sur la décision du gouvernement de choisir la banque Lazard, dirigée par Matthieu Pigasse, l'employeur de sa compagne, comme banque conseil pour la création de la banque publique d'investissement.

Voilà plusieurs jours que la polémique dure et elle a déjà fait vivement réagir Arnaud Montebourg. Depuis que le ministère de l'Economie et des Finances a confié un mandat de conseil à la banque Lazard pour l'aider à la mise en place de la future banque publique d'investissement, destinée à soutenir les entreprises, l'opposition réclame des explications du gouvernement pour "lever les soupçons". La banque Lazard est dirigée en France par Matthieu Pigasse. Ce dernier a été un soutien public de François Hollande dans sa course à la présidence de la République. Il est, par ailleurs, propriétaire du magazine Les Inrockuptibles, et à ce titre, il a nommé cet été Audrey Pulvar... compagne d'Arnaud Montebourg, à la tête de ce journal.

Dans son édition de jeudi, Le Nouvel Observateur avait fait le parallèle entre cette mission confiée à la banque Lazard et cette nomination de la compagne du ministre du Redressement productif. Face à l'éventualité de se voir reprocher un conflit d'interêts, Arnaud Montebourg avait ouvertement "regretté que cette décision ait été prise" par son collègue de l'Economie Pierre Moscovici. Et de glisser en marge de son intervention lors de l'Université d'été du Medef : "Je ne la connaissais pas, je l'ai découverte, donc vous comprenez que je ne suis pas très content". Ce dimanche, invité du Forum Radio J, Michel Sapin, ministre du Travail, s'est efforcé d'expliquer et de relativiser la réaction de son collègue du Redressement productif... tout en plaidant pour plus de sang-froid dans cette controverse, alors que Pierre Moscovici a dû justifier publiquement son choix, assurant qu'Arnaud Montebourg n'y avait "absolument pas été impliqué", et soulignant qu'il était "seul ministre en charge".

"C'est surtout la réaction d'un homme blessé par une polémique profondément injuste", a réagi Michel Sapin. Mais, a-t-il aussitôt ajouté, "il faut aussi garder son sang-froid face aux polémiques injustes". Et le ministre du Travail de défendre à son tour le choix du gouvernement pour la banque Lazard, en faisant valoir que cette banque était "parfaitement légitime", s'agissant d'un conseil concernant un "montage compliqué" comme celui nécessaire pour la BPI. "Faisons en sorte que les règles soient respectées, que chacun soit dans son rôle, que chacun garde son sang-froid et on traversera, y compris les mauvaises polémiques, avec beaucoup plus d'efficacité", a-t-il conclu.

Commenter cet article

  • lap89 : Extra

    Le 03/09/2012 à 10h02
  • citizenfrompari : ça commence très fort pour ce gouvernement, à peine 4mois au pouvoir dont 2 mois de trève estivale : un scandale financier + une chute libre dans les sondages... et c'est pas fini !! Ils sont peut-être plein de bonne volonté mais ils restent incapables malgré tout.

    Le 03/09/2012 à 08h41
  • pierre-citoyen : Moi je vois la différence : c'est bien pire qu'avant . . .

    Le 03/09/2012 à 08h24
  • lap89 : Qui etait les autres banques.Voila une bonne question.Pourquoi celle de Mr Lazard.A moins que Mr Sapin,le matin se levant,sur sa table de chevet,pri dans ses mains la bible et miracle Lazard leve toi...

    Le 03/09/2012 à 07h46
  • homer630 : Le nouveau Éric Woerth est arrivé...

    Le 03/09/2012 à 07h42
      Nous suivre :

      "Vous êtes venu à Carmaux il y a deux ans et vous ne tenez pas vos promesses"

      logAudience