En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Quand le ministre Canfin boycottait l'avion qui expulsait un sans-papier

Edité par
le 30 avril 2013 à 13h24 , mis à jour le 30 avril 2013 à 19h05.
Temps de lecture
3min
Pascal Canfin, ministre délégué chargé du Développement

Pascal Canfin, ministre délégué chargé du Développement / Crédits : DAMIEN MEYER / AFP

A lire aussi
PolitiqueSelon Le Canard Enchaîné, le ministre écologiste ne s'est pas rendu au Mali samedi dernier avec un vol régulier à cause d'une reconduite à la frontière. Il assume "une décision personnelle".

C'est "une décision personnelle" suffisamment rare pour être soulignée. Elle est assumée par le ministre au nom de ses convictions. Le 27 avril dernier, le ministre chargé du Développement Pascal Canfin doit embarquer pour le Mali pour parler coopération, à bord d'un vol régulier. Mais selon Le Canard Enchaîné qui rapporte l'information, son vol comporte également comme passager un sans-papier malien, accompagné par deux policiers pour une reconduite à la frontière.

Apprenant la nouvelle par un collaborateur, il aurait fait joindre le cabinet de Manuel Valls pour que l'expulsion soit suspendue, faute de quoi il ne monterait pas dans cet avion et ne se rendrait pas à Bamako. Refus du ministère de l'Intérieur. Le ministre écologiste ne s'est donc pas rendu au Mali. Contacté par le site Le Lab.fr, le cabinet de Pascal Canfin a confirmé l'information, le ministre expliquant qu'il s'agissait d' "une décision personnelle". 

"Des expulsions très violentes"
 
Selon Le Canard Enchaîné, l'individu qui faisait l'objet d'une expulsion venait de passer plusieurs années en prison pour viol aggravé sur un mineur. Mais le ministre ne connaissait pas les raisons de sa reconduite à la frontière au moment de sa décision.
 
Interrogé par iTélé mardi matin sur cette affaire, la ministre du Logement Cécile Duflot n'a pas souhaité s'étendre sur cette "décision personnelle" mais a soutenu son collègue écologiste sur le fond : "Ca ne nécessite pas beaucoup plus de commentaires sinon que bien évidemment, je partage ce qu'a pu ressentir Pascal Canfin et ce qu'ont pu ressentir de nombreux passagers qui ont été témoins de ces expulsions qui sont parfois très violentes".

Commenter cet article

  • shooby02470 : Je crains que cela ne soit pas le seul qui soit dans ce cas là, baptiste

    Le 02/05/2013 à 09h13
  • chtiobaptiste : Kikigigi44 Vos commentaires sont d'une bassesse !

    Le 01/05/2013 à 08h41
  • jemexprime : Ce ministre inconnu ne veut pas voyager dans le même avion qu'un sans papier???? on ne mélange pas les torchons et les serviettes? Que fait ce ministre des lois de la république?

    Le 01/05/2013 à 08h32
  • thierry34280 : Un Ministre refuse les décisions de justice c'est même plus sur la tête que l on marche

    Le 01/05/2013 à 08h00
  • nebuleuse57 : J'ai toujours dit que la gauche et les verts étaient des internationalistes et mondialistes qui s'enfichaient complètement des français.

    Le 01/05/2013 à 07h38
      Nous suivre :
      Extrait SEPT à HUIT : 3000 euros la nuit pour marcher dans les pas polynésiens de Marlon Brando

      Extrait SEPT à HUIT : 3000 euros la nuit pour marcher dans les pas polynésiens de Marlon Brando

      logAudience