En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Assemblée : la grogne des députés PS contre les écologistes


le 26 juin 2012 à 14h40 , mis à jour le 26 juin 2012 à 16h39.
Temps de lecture
3min
Assemblée assemblée nationale hémicycle députés sénateurs politique

Image d'archive / Crédits : Abacapress

A lire aussi
PolitiqueLes députés PS ont refusé de donner à Europe Ecologie-Les Verts (EELV) la présidence de la commission du Développement durable, qu'ils réclamaient, après de longues discussions mardi matin au sein du groupe PS.

Les députés PS ont refusé de donner à Europe Ecologie-Les Verts (EELV) la présidence de la commission du Développement durable, qu'ils réclamaient, après de longues discussions mardi matin au sein du groupe PS, selon des sources socialistes. Ils ont proposé aux écologistes la présidence de la commission des Affaires européennes, qui est un organe en marge des huit commissions permanentes de l'Assemblée, et l'un des six postes de vice-présidents de l'Assemblée, selon les mêmes sources. "Nous sommes d'accord pour leur donner une présidence de commission mais pas celle du Développement durable", a indiqué à l'AFP un député PS à l'occasion d'une suspension de la réunion du groupe socialiste.  Le groupe EELV s'est réuni vers 14H00 pour envisager de ne pas voter pour Claude Bartolone (PS) à la présidence de l'Assemblée lors de la séance inaugurale de 15H00, a indiqué Noël Mamère (EELV): "Nous réagissons très mal. Il ne faut pas que le PS se laisse bercer par l'ivresse de l'hégémonie ça fait beaucoup après l'épisode de Bricq (l'ex-ministre de l'Ecologie mutée au
commerce extérieur, ndr).

Guigou pressentie pour la commission des Affaires étrangères 


Nouveau député EELV, Serge Coronado a aussi estimé que cette proposition n'était pas acceptable, son groupe voulant que l'un des leurs, Denis Baupin, préside  la commission du Développement durable. Les socialistes ont désigné Jean-Paul Chanteguet à cette fonction. Les députés socialistes se réunissent depuis le milieu de matinée pour attribuer et répartir les postes de présidence de commission notamment. Mais, selon un député PS, les discussions ont beaucoup tourné autour d'EELV. 

Trois présidences de commissions sont confiées à des femmes, celle des Affaires Etrangères à Elisabeth Guigou, la Défense à Patricia Adam et les Affaires sociales à Catherine Lemorton. Jean-Jacques Urvoas et Jean-Yves Le Bouillonnec se sont disputés quant à eux la tête de la commission des Lois, et c'est M. Urvoas qui a été désigné à l'issue d'un vote des députés.  François Brottes devient président de la commission des Affaires Economiques, Patrick Bloche de celle des Affaires culturelles. Christian Ekert devient rapporteur général du Budget à la commission des Finances, présidée par un UMP. Françoise Clergeau et Bernard Roman deviennent questeurs, c'est-à-dire députés en charge des finances de l'Assemblée. Le troisième poste de questeur revient de droit à l'opposition.
 

Commenter cet article

  • bad130 : Maintenant qu'ils ont le pouvoir...aux oubliettes les autres...MDR...à retenir n'est ce pas? c'est le premier volet sur....100 au moins...gag à gogo avec le PS

    Le 27/06/2012 à 06h45
  • clementine1218 : Et encore une chance que le PS a une majorité sans les verts , sinon imaginez le tableau.

    Le 27/06/2012 à 02h18
  • danisa29 : Non mais c'est le député de Brest.... et à BREST, le militaire on connait

    Le 26/06/2012 à 21h11
  • gerard4807 : Vive Mélenchon.........

    Le 26/06/2012 à 19h09
  • capares : Je dirais continue de plus belle

    Le 26/06/2012 à 18h28
      Nous suivre :
      Quand Juppé se moque gentiment de Valls : "Tout va bien, ça vous surprend M. le Premier ministre ?"

      Quand Juppé se moque gentiment de Valls : "Tout va bien, ça vous surprend M. le Premier ministre ?"

      logAudience