En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Les parlementaires vont faire leur rentrée en avance


le 28 août 2012 à 22h06 , mis à jour le 28 août 2012 à 22h09.
Temps de lecture
3min
L'Assemblée nationale.

L'Assemblée nationale. / Crédits : ABACA

À lire aussi
PolitiqueLa session extraordinaire du Parlement qui devait commencer le 24 septembre a été avancée de deux semaines, au 10 septembre. "Les textes à examiner sont prêts", a annoncé Alain Vidalies, ministre chargé des Relations avec le Parlement.

La session extraordinaire du Parlement, qui devait démarrer le 24 septembre, a été avancée de deux semaines, à celle du 10 septembre, a affirmé mardi Alain Vidalies, ministre chargé des Relations avec le Parlement, confirmant une information de France Inter. "Les textes à examiner sont prêts", a souligné Alain Vidalies, rappelant qu'il s'agit du projet de loi portant sur le création de 150 000 emplois d'avenir et d'un autre pour la création de 150 000 logements sociaux.

 

L'objectif est que ces textes portés par le gouvernement soient "adoptés définitivement avant le début de la session ordinaire" qui démarre la semaine du 1er octobre, a dit le ministre. "Le gouvernement et le Parlement travaillent, il n'y avait aucune raison de ne pas permettre d'adopter des textes importants dans la situation économique et sociale actuelle", a-t-il précisé.

 

"Nécessité de passer directement à l'action"

 

Selon lui, il y a "compte tenu de la situation économique, la nécessité et la volonté de ne pas perdre une semaine et de passer directement à l'action". "En réalité, il s'agira d'une semaine supplémentaire de travaux puisque la semaine du 17 septembre est entièrement absorbée par les journées parlementaires des différents groupes", a encore précisé le ministre.

 

Le 22 août, après le Conseil des ministres de rentrée, le gouvernement avait annoncé que le Parlement se remettrait au travail "plus tôt que prévu", Alain Vidalies précisant que sénateurs et députés se réuniraient en session extraordinaire la dernière semaine de septembre.

Commenter cet article

  • midi52 : Mon dieu, quelle grandeur d'âme ces élus, ils vont travailler (euh siéger et cantiner) quinze jours de plus à Paris tous frais compris? Les pauvres, comme on les plaint!

    Le 29/08/2012 à 16h17
  • cadetroussel768 : Bon et alors! on doit sortir les mouchoirs????

    Le 29/08/2012 à 16h00
  • tjrdestaxes : Question sur la photo l'éclairage était il au pétrole où à la bougie on reconnait personnes depuis quant la photo couleur existe t'elle pour avoir un parlement plein. Quoique en regardant bien il y a des trous quand même.Ou logiciel photoshop version 1.2 trop ancienne pour boucher tout les trous.

    Le 29/08/2012 à 14h21
  • lentpecheur2 : Après tout , ils sont payés pour siéger !

    Le 29/08/2012 à 12h23
  • jghttc1 : On oublie souvent qu'en dehors du personnel de l'éducation ntionnale, il existe, en France, une autre catégorie de personnes qui ne travaillent quasiment ,qu'à mi-temps pour un salaire complet (et quel salaire !) : les parlementaires . A quant, dans l'idée d'une sticte égalité entre tous les citoyens de ce pays, l'application aux députés, sénateurs et autres élus de tous bords, des mêmes régles qu'au simple travailleur Lambda: Semaine de 35 heures mini, 5 semaines de congés au plus, 42 ans de cotisations pour pouvoir toucher une retraite complète, 1 jour ( voir 3 comme dans le privé) de carence en cas d'arrêt maladie ... et bien sûr interdiction ( comme dans la fonction publique) de cumuler mandats et, pourquoi pas ,les activités professionnelles...

    Le 29/08/2012 à 09h25
      Nous suivre :
      Le maire de Toronto danse sur du reggae au conseil municipal

      Le maire de Toronto danse sur du reggae au conseil municipal

      logAudience