En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Mamère : "Ce gouvernement ne respecte pas les engagements pris devant les Français"

Michel Veron par
le 05 mars 2013 à 13h05 , mis à jour le 05 mars 2013 à 14h29.
Temps de lecture
4min
Le député-maire de Bègles, Noël Mamère.

Le député-maire de Bègles, Noël Mamère. / Crédits : AFP/BERTRAND GUAY

A lire aussi
PolitiqueLe député écologiste Noël Mamère se montre très critique vis-à-vis de l'accord sur l'emploi négocié par le MEDEF et les partenaires sociaux. Pour lui, les patrons en sont les premiers bénéficiaires. Les ministres écologistes ont-ils encore leur place dans ce gouvernement, le député-maire de Bègles avoue s'interroger.

MYTF1News : La CGT et FO manifestent contre l'accord sur l'emploi négocié par le MEDEF et les partenaires sociauxqui selon eux détricote le droit du travail ? Comprenez-vous leurs réticences à l'égard de ce texte ?

Noël Mamère : Je ne participerais pas à cette manifestation, je n'irais pas saluer les responsables syndicaux mais je comprends leurs réticences. L'idée de François Hollande d'organiser cette conférence était juste mais il semble qu'elle ait abouti  à faire encore une fois plus de cadeaux aux patrons qu'aux salariés. D'autant que les vraies avancées pour les salariés ne sont pas figées car tout cela reste à négocier.

Si le futur texte de loi retranscrit à l'identique l'accord signé, voterez-vous contre ?

Non, je m'abstiendrai, comme je l'ai déjà annoncé aux syndicats que j'ai reçus.

Des voix à l'intérieur du gouvernement (Cécile Duflot) et à l'extérieur (Ségolène Royal) s'élèvent pour demander des mesures davantage en faveur de la croissance ? Vous aussi, estimez-vous que le gouvernement n'en fait pas assez pour la croissance ?

Je ne sais pas ce que veut dire la croissance. Si la croissance, c'est construire encore plus de voitures, plus d'autoroutes, plus d'aéroports, ce n'est pas comme ça que je la conçois.  Les écologistes expliquent depuis longtemps qu'il y a une autre manière d'assurer notre prospérité, qui passe notamment par le grand plan d'isolation thermique des bâtiments, la recherche et l'innovation sur les énergies renouvelables ainsi que par l'efficacité énergétique. Mais il semble malheureusement que tout cela soit remis en cause aujourd'hui.

Jean-Luc Mélenchon a sous-entendu ce mardi matin sur RTL que le gouvernement n'était pas un vrai gouvernement de gauche assurant qu'il n'était pas à la hauteur de sa tâche. Comme lui, diriez-vous que le gouvernement ne mène pas une authentique politique de gauche ?

Jean-Luc Mélenchon n'est pas la variable d'ajustement de mes positionnements politiques. J'ai du respect pour lui mais je pense qu'il est de temps en temps excessif et souvent dans un jeu de rôle. En même temps, la politique menée par ce gouvernement de gauche ne respecte pas les engagements qu'il a pris devant les Français. Ça, c'est une réalité.

Au sein même du PS, la grogne monte. L'aile gauche est très critique vis-à-vis du gouvernement. L'un de ses membres, Emmanuel Maurel disait lundi dans le Figaro : "Si au bout de six mois, après avoir approuvé le plan "Merkozy", le pacte de compétitivité et l'accord emploi, on passe à l'augmentation de l'âge de départ à la retraite, c'est fini". Est-ce qu'à Europe-Ecologie, vous partagez cette exaspération et n'est-il pas temps de poser sérieusement la question d'un départ des ministres écologistes ?

Cette question récurrente finit par devenir irritante. La majorité n'est pas une caserne. Ce n'est pas parce qu'on est critique et qu'on s'exprime, qu'il faut nous demander tous les matins si on va partir du gouvernement. La politique, c'est un rapport de force, et ce n'est pas à moi de décider de cela. C'est aux ministres, à nos parlementaires, à notre parti d'évaluer à partir de quel moment il y a plus de coups à prendre que d'avantage à participer à ce gouvernement. Mais personnellement, je fais partie de ceux qui s'interrogent et je ne suis pas tout seul.

Commenter cet article

  • shooby02470 : Oh, mais arrêtez de parler de Sarkozy, c'est Hollande maintenant

    Le 28/03/2013 à 08h43
  • shooby02470 : Que cela soit vous qui disiez bobotte71 ça me fait sacrément plaisir, tant dans ce domaine vous n'avez aucune leçon à donner. Quant à cousin, quand on voit ce qu'il se passe à l'ump, on se dit que mon hypothèse n'est pas si farfelue que ça.Mais bon, pour voir ce qu'il s'y passe, encore faudrait(-il que vous n'ayez pas d'oellières

    Le 11/03/2013 à 17h33
  • bobotte71 : Shobby et se son habituel ramassis de bêtises , tout simplement indécrottable.

    Le 08/03/2013 à 07h48
  • routard12 : ça n'étonne que ses électeurs. Personnellement, je ne suis pas déçu: je n'ai pas voté pour lui et n'attendais rien de lui.

    Le 07/03/2013 à 11h00
  • carte2 : Une vrai girouette !!!!

    Le 06/03/2013 à 16h45
      Nous suivre :
      Le volcan Kilauea en éruption à Hawaï, les coulées de lave aux portes des habitations

      Le volcan Kilauea en éruption à Hawaï, les coulées de lave aux portes des habitations

      logAudience