En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Mariage gay

Mariage gay en boîte de nuit : Romero se souvient, Frigide Barjot assume


le 06 janvier 2013 à 08h12 , mis à jour le 06 janvier 2013 à 08h18.
Temps de lecture
3min
A gauche : l'élu parisien Jean-Luc Romero ; à droite : l'humoriste et lobbyiste catholique Frigide Barjot (montage)

A gauche : l'élu parisien Jean-Luc Romero ; à droite : l'humoriste et lobbyiste catholique Frigide Barjot (montage) / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
PolitiqueFrigide Barjot, porte-voix des opposants au mariage homosexuel, a présidé en 2007 à une union symbolique entre Jean-Luc Romero et son compagnon, dans une boîte de nuit parisienne. Aujourd'hui, Romero dit ne pas comprendre les positions de l'humoriste. Elle, pour sa part, assume l'épisode.

Humoriste déjantée, lobbyiste catholique, Frigide Barjot a réussi en quelques semaines, avec son style provocateur, à prendre la tête de la fronde contre l'ouverture du mariage et de l'adoption aux homosexuels, imposant sa présence quasi quotidienne dans les médias. Pourtant, comme le rappelle ce week-end L'Express, cette même Frigide Barjot avait célébré en 2007, dans une boîte de nuit parisienne, une union symbolique entre l'élu parisien Jean-Luc Romero et son compagnon. Un fac-similé du "contrat de mariage" a été diffusé sur Twitter. Ce mariage symbolique avait été célébré "pour le meilleur et pour le rire, pour l'amour et l'humour!" au club L'Etoile le 13 juillet 2007, comme on peut le lire sur le cliché du document diffusé sur Twitter, où apparaît clairement la signature de l'humoriste et chroniqueuse.

"J'avais fait ça symboliquement. Je m'étais dit, puisque qu'on ne peut pas se marier à la mairie, faisons-le dans une boîte de nuit", raconte Jean-Luc Romero. Frigide Barjot "a voulu célébrer" notre mariage, se souvient encore l'élu, qui dit ne pas comprendre la position actuelle de l'humoriste. "On n'était pas amis mais on s'est vu très souvent. Elle n'avait pas ce discours-là du tout", "elle paraissait gay friendly", dit Jean-Luc Romero, ex-UMP, qui avait rallié le PS en 2009. "Quand j'ai entendu ses positions très religieuses, je suis tombé de l'armoire. Je ne comprends pas comment cette fille qui a été très ouverte, soit désormais associée à des gens qui se battent non seulement contre le mariage mais aussi d'une certaine manière contre les homosexuels", dit Jean-Luc Romero.

"Ça devait être un peu arrosé"

"C'était une union de fête et de joie entre Jean-Luc et son ami", "ça devait être un peu arrosé, c'était un machin de boîte de nuit", explique de son côté Frigide Barjot qui ne renie "pas du tout" l'épisode. "On peut être pour l'amour homosexuel sans changer les structures du mariage pour autant", explique-t-elle. "Le mariage, c'est réservé homme-femme dans le but de donner la vie, c'est la filiation." Pour elle, "on peut réfléchir à un nouveau type d'union" pour les homosexuels qui élèvent un ou des enfants, et "donner des droits éducatifs" aux deux parents mais sans nier que l'enfant a un parent d'un autre sexe.

"C'était déjà ma position il y a cinq ans, c'est pour ça que j'étais pour le Pacs", ajoute Frigide Barjot. Et sans renier ses positions, la cofondatrice du collectif "La manif pour tous" appelle toujours à manifester le 13 janvier contre l'ouverture du mariage et de l'adoption aux homosexuels, à quelques jours du débat au Parlement sur le projet de loi.

Lire aussi >Mariage gay : Peillon cherche "à culpabiliser les chrétiens", selon Wauquiez

Lire aussi >Mariage gay : faut-il un référendum ?

Commenter cet article

  • jocassa : Cela prouve bien qu'elle n'est pas homophobe. Quant au mariage homo et surtout au bouleversement de la filiation qu'il entraîne, il suffit de lire le discours d'E. Guigou sur le PACS en 1998: tous les arguments concernant la protection de l'enfant y sont. Les enfants ayant toujours les mêmes besoins depuis 1998, les arguments restent valables.

    Le 16/01/2013 à 09h32
  • toutamis : Le problème, c'est que ceux qui sont contre utilisent des arguments qui eux, le sont !

    Le 07/01/2013 à 13h40
  • j.bon : Avant quoi ?

    Le 06/01/2013 à 19h23
  • danny20 : Pour Vincent 94, ne pas oublier que le PACS lors de sa mise en place a été vidé de tout son contenu afin de trouver un compris ... et maintenant il faudrait revoir cela pour ne pas marier les gays ? C'est à ne rien n'y comprendre ...

    Le 06/01/2013 à 13h31
  • ababord : Bravo mais c'est Farjot en plus !

    Le 06/01/2013 à 12h41
      Nous suivre :
      Impressionnantes éruptions à la surface du soleil

      Impressionnantes éruptions à la surface du soleil

      logAudience