En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Mariage gay

Mariage gay : la droite déplace la bataille à l'Assemblée


le 15 janvier 2013 à 10h49 , mis à jour le 15 janvier 2013 à 11h18.
Temps de lecture
3min
Les députés s'apprêtent à vivre un second week-end de travail à l'Assemblée.

Les députés s'apprêtent à vivre un second week-end de travail à l'Assemblée. / Crédits : TF1 News

À lire aussi
PolitiqueLa discussion ne commencera que le 29 janvier mais les députés UMP ont commencé à ferrailler dès lundi contre la gauche en commission.

Si la droite sait qu'elle ne gagnera pas la bataille sur le mariage gay et l'adoption dans la rue, elle compte bien mener la vie dure à la gauche et au gouvernement au parlement. La bataille autour du projet de loi a commencé dès lundi sur plusieurs fronts, avec un premier débat houleux en commission. Les députés UMP ont claqué la porte lundi soir de la commission des affaires sociales de l'Assemblée qui a rendu un avis consultatif favorable sur le texte, avant que la Commission des Lois, compétente sur le sujet, s'en saisisse à partir de mardi après-midi.

« En décrétant devant la commission des Affaires sociales, par la voix de Mr Guaino, que le Parlement n'était pas légitime pour réaliser cette réforme et en quittant la séance, ses représentants se sont disqualifiés et couverts de ridicule", a réagi Bruno Le Roux, le patron du groupe PS, en soulignant : "si le Parlement n'est pas légitime, à quoi servent M. Guaino et ses amis, pourquoi se sont-il présentés devant les électeurs? (....)".

Plus de 800 amendements
 
L'ensemble des députés débattront du texte en séance publique à partir du 29 janvier. Une centaine de députés de droite et du centre, dont François Fillon, déposeront ce jour-là une motion demandant à François Hollande de soumettre à référendum le projet de loi. Cette motion référendaire demande que "le projet de loi ouvrant droit au mariage pour les personnes de même sexe soit soumis au référendum afin que les Français puissent décider eux-mêmes de l'avenir de la société dans laquelle ils veulent vivre". Le texte souligne notamment que "s'il était adopté, le projet de loi proposé par le gouvernement aurait nécessairement des conséquences majeures en matière de politiques sociales", notamment en termes de retraites ou de congés d'adoption.
 
Par ailleurs, le débat sur le mariage gay va donner lieu à une bataille d'amendements, plus de 800 sont attendus du côté de la droite. De son côté, la commission des affaires sociales de l'Assemblée a proposé des amendements précisant que les références aux "père" et "mère" dans la législation française subsisteront dans la législation mais s'appliqueront, en cas de couple homosexuel, aux deux partenaires de ce couple. Pour Hervé Mariton, qui sera avec Philippe Gosselin l'un des deux porte-parole du groupe UMP durant le débat, cet amendement illustre "les contorsions" de la majorité. Au final, pour M. Mariton, "le gouvernement va être obligé de céder", et soit d'accepter le référendum, soit se rallier à "la porte de sortie" que constitue l'union civile. "Au fur et à mesure du débat, la crédibilité de solutions alternatives du type de l'union civile se renforce, et est largement soutenu par les Français", a-il déclaré lundi à l'AFP.

Dimanche sur TF1, la ministre de la Justice Christiane Taubira a affirmé que le débat durerait le temps qu'il faudra.
 
 
 

 

Commenter cet article

  • mcg35 : Voila un thème qui a l'air d'inspirer @aciery!

    Le 15/01/2013 à 20h47
  • clochette_87 : Justement le PACS, il faut revoir les closes de façon à permettre à ces couples homo de bénéficier de certains droits obtenus par le mariage, qui lui est un acte républicain et civil.

    Le 15/01/2013 à 16h08
  • aciery : Mais qui sont ils pour proclamer que l'assemblée n'est pas légitime ? Lol c'est à mourrir de rire, quand se renderont ils compte à quel point ils sont ridicules ?

    Le 15/01/2013 à 14h16
  • aciery : C'est pas Bachelot mais Boutin, petite erreur ! merci !

    Le 15/01/2013 à 14h06
  • aciery : Non mais regardez à quel point ils sont pas crédibles, ils affirment que l'assemblée n'est pas légitime mais présentent des amendements !

    Le 15/01/2013 à 13h15
      Nous suivre :
      Jennifer Lawrence, Rihanna, Kirsten Dunst... : des photos de stars dénudées fuitent sur Internet

      Jennifer Lawrence, Rihanna, Kirsten Dunst... : des photos de stars dénudées fuitent sur Internet

      logAudience