En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Marine Le Pen "peut adhérer" aux propos de Zemmour sur Taubira et "l'homme blanc"


le 30 mai 2012 à 16h54 , mis à jour le 30 mai 2012 à 17h11.
Temps de lecture
3min
Marine Le Pen.

Marine Le Pen. / Crédits : AFP

À lire aussi
PolitiqueLa présidente du Front national, Marine Le Pen, a déclaré mercredi qu'elle "pouvait adhérer" sur le fond aux propos du chroniqueur Eric Zemmour sur la garde des Sceaux, Christiane Taubira, et "l'homme blanc". Des propos qui avaient suscité l'indignation des associations antiracistes.

Marine Le Pen un soutien indéfectible pour Eric Zemmour ? La présidente du Front national a déclaré mercredi qu'elle "pouvait adhérer" sur le fond au propos du chroniqueur vedette de RTL sur la garde des Sceaux, Christine Taubira, et "l'homme blanc".
  
"En quelques jours, Taubira a choisi ses victimes, ses bourreaux. Les femmes, les jeunes des banlieues sont dans le bon camp à protéger, les hommes blancs dans le mauvais", avait dit il y a une semaine Eric Zemmour sur RTL. "Oui, je peux adhérer à ses propos. Même si je n'avais pas adhéré à ses propos, j'aurais quand même défendu la liberté de la presse", a déclaré Marine Le Pen à l'émission "Questions d'info" LCP/Le Monde/France Info/AFP, confirmant le soutien qu'elle a apporté ce week-end au chroniqueur.
 
Éric Zemmour "considère qu'aujourd'hui la société défend les femmes systématiquement, les minorités systématiquement, etc. Et dans le cas de cette explication, il indique que ceux qui ne sont pas des femmes en quelque sorte, et ceux qui ne participent pas aux minorités seraient systématiquement culpabilisés. Ça se défend", a-t-elle justifié.
 
Pour Marine Le Pen, Christiane Taubira "est totalement incapable de lutter contre l'explosion du racisme anti-blanc". "De la même manière que je ne crois pas que l'UMP était capable de lutter contre l'explosion du racisme anti-blanc et du racisme anti-français qui fait des ravages dans les banlieues", a-t-elle insisté.
 
Le Mrap s'était dit "scandalisé" par la "chronique haineuse, raciste et misogyne" d'Eric Zemmour. SOS Racisme avait dénoncé la "haine quotidienne" distillée par l'intéressé avec "la sollicitude de RTL".

Commenter cet article

  • mankant : Comme vos candidats umps ont ratissé large chez les sympathisants FN !.............

    Le 31/05/2012 à 08h06
  • Lycia 64 : Cys7 : que vos propos soient enseignes a l'ecole !!!!!!!!!! Je sens trop que l'on monte les gens contre les autres, et cela me fait peur !!! Les gens ( quelle que soit leur origine) sont trop aveugles par leur prejuges.

    Le 31/05/2012 à 06h50
  • fgi : Non ! Mais il pense à juste titre, qu'être de banlieue, ce n'est pas et cela ne sera jamais une excuse pour être ou avoir été un voyou ! Et que si les banlieues étaient restées telles qu'il les a connue, alors tout irait bien. Seulement voila, sa légitime nostalgie vous suggère de vous renseigner par vous même de l'évolution des banlieues, ce que vous ne manquerez pas de faire puisque des documentaires existent. Éventuellement après vous changerez de point de vue, ou au moins vous comprendrez le sien.

    Le 31/05/2012 à 01h35
  • nivier85 : Bravo a mr zemmour bonne strategie de madame le pen .... esperont que le ps n'aura pas la majorite a l'assemblee nationale ca limitera la casse

    Le 31/05/2012 à 01h20
  • clementine1218 : Heu le mot blanc ?

    Le 31/05/2012 à 00h25
      Nous suivre :
      Crash du vol AH5017 : les images du radar et des débris de l'avion

      Crash du vol AH5017 : les images du radar et des débris de l'avion

      logAudience