En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Marine Le Pen se veut "candidate de la vérité" en 2017


le 08 février 2016 à 20h25 , mis à jour le 08 février 2016 à 20h28.
Temps de lecture
3min
Marine Le Pen au 20h de TF1
A lire aussi
Politique La présidente du FN a affirmé sur TF1 qu'elle était candidate à la présidentielle de 2017 pour "une France apaisée". "Le laxisme crée le chaos", a-t-elle affirmé.
Marine Le Pen n'avait pas pris la parole depuis les régionales de décembre 2015. La présidente du FN est sortie de son silence lundi au 20h de TF1, après deux jours de séminaire de son parti, "un exercice salutaire", selon elle. Interrogée par Gilles Bouleau, elle a notamment affirmé qu'elle était candidate à la présidentielle de 2017 pour "une France apaisée". "Le laxisme crée le chaos", a-t-elle lancé.

Marine Le Pen a également défendu la décision de son parti de maintenir une sortie concertée de l'euro dans son programme, une proposition pourtant contestée au sein du Front national, par le souci d'apparaître comme la "candidate de la vérité".

La présidente du Front national a rappelé sur TF1 qu'il n'avait jamais été question, si elle était élue en 2017 à la présidence de la République, de faire en sorte que la France sorte "in petto" de l'euro. "Il y a plus de quatre ans que j'ai indiqué que j'entrerais en négociations avec l'Union européenne, ce qui est exactement ce qu'est en train de faire la Grande-Bretagne", a-t-elle expliqué. "A un moment, soit on résiste, soit on se soumet. Je suis la candidate de la vérité, je ne viens pas vendre des mensonges aux Français", a ajouté Marine Le Pen.

"Je veux sortir de Schengen"

"Pourquoi la souveraineté monétaire ? Parce qu'on ment aux Français quand on dit qu'on peut changer les choses", a-t-elle affirmé, prenant un exemple: "je veux que les banques financent les TPE-PME , je le veux, c'est utile, c'est nécessaire, c'est obligatoire". "Mais l'UE, qui détient notre souveraineté bancaire, m'interdit qu'on donne des ordres aux banques. Ca pose un problème ! Autre exemple: je veux sortir de Schengen pour arrêter cette crise migratoire monstrueuse que nous vivons". Mais "si l'Union européenne le décide, elle peut faire comme elle l'a fait pour la Grèce et le Portugal , c'est-à-dire, en mesure de rétorsion, couper le robinet des financements des banques. On se retrouverait demain à être obligé de retirer seulement 100 euros aux distributeurs. A un moment donné, soit on résiste, soit on se soumet", a-t-elle dit.



VIDEO Le Pen : "J'entrerai en négociation pour une sortie de l'euro"
 
 
 VIDEO Le Pen : "Mon espoir c'est une France apaisée"
 
 
 
 VIDEO - Marine Le Pen cite Raymond Aron

 
 
VIDEO - Le Pen : "Nous n'avons mis le couvercle sur rien du tout"
 
 
 
 
 
 
Commenter cet article

  • anolio : On l ' aime bien Marine : son regard s ' est adouci . Ses nouvelles affiches sont sympas et pourtant , elle a un programme fourre - tout , bordélique ." je n ' ai jamais dit que je voulais sortir de l ' euro ..." Franchement , où est sa stature de présidente ?

    Le 09/02/2016 à 11h05

      Attentat à Istanbul : les images d'un policier stoppant la course meurtrière d'un terroriste

      logAudience