En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Mélenchon : "Les Français se sont engagés dans un mouvement européen anti-austérité"


le 01 octobre 2012 à 09h40 , mis à jour le 01 octobre 2012 à 18h18.
Temps de lecture
3min
Mélenchon : "le peuple français se met en mouvement"

Dimanche à Paris, une soixantaine d'organisations ont manifesté contre la politique d’austérité des gouvernements européens. La manifestation comprend notamment toutes les composantes du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon en tête, notamment le PG et le PCF. / Crédits : LCI

A lire aussi
PolitiqueLe coprésident du Front de gauche prévient qu'il y aura d'autres manifestations comme celle qui a réuni dimanche des dizaines de milliers de personnes contre le traité européen.

Au lendemain de la manifestation anti-traité européen à Paris, le coprésident du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, jubile. Selon l'ex-candidat à la présidentielle (11,1% des voix), les Français ont rejoint un front anti-austérité à l'échelle du continent. "Plus important" que les dizaines de milliers de personnes présentes dans le défilé, "c'est le mouvement général qui se dessine en Europe, qui nous permet d'unifier une Europe sociale qui s'oppose à l'Europe de l'austérité", a-t-il souligné, lundi, sur les ondes de France inter.

"L'erreur terrible" de François Hollande

"Les manifs, elles sont en Espagne, au Portugal, en Grèce (...). Les Français viennent de s'engager dans ce chemin et ce ne sera pas la dernière fois", a-t-il poursuivi. L'eurodéputé s'en est pris au président François Hollande, qui a "fait une erreur à nos yeux terrible en signant ce traité qu'il avait voulu renégocier". Il a par ailleurs taclé le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, qui est selon lui "un problème dans la mesure où il ne parle à personne".

Dimanche, les organisateurs ont dénombré entre 50 000 et 80 000 manifestants entre la place de la Nation et la place d'Italie, à Paris. La police, comme d'habitude pour une manifestation à caractère politique, n'a pas opéré de comptage des manifestants. Ils s'étaient réunis à l'appel d'une soixantaine d'organisations, dont le Front de Gauche, à deux jours de l'examen au Parlement du traité budgétaire européen. Selon un sondage BVA publié lundi dans Le Parisien/Aujourd'hui en France, près de deux Français sur trois (64%) restent favorable à un tel traité.

Commenter cet article

  • toutamis : Mais bien suuuuuuur

    Le 02/10/2012 à 09h33
  • toutamis : Compris quoi ? Sarkozy nous promettait de belles hausses et créations d'impôts, alors le coup du "es économies on peut en faire sans taxer et sans récession....et Sarkosy l'avait compris" ... peu crédible

    Le 02/10/2012 à 09h30
  • vansterarful : Il faut dissoudre l'assemblée nationale et faire de nouvelles élections législatives !

    Le 01/10/2012 à 18h55
  • 69waly : Il est ou le smic a 1700 euros par mois?

    Le 01/10/2012 à 17h00
  • lilou-provence : 50 000 à 80 000 quand la ,police en compte 15 000 ? A quand une action du gouvernement pour un comptage indépendant financé à moitié par l'organisateur de la manifestation et l'autre par l'état (c'est le cas pour l'instant à 100 %) afin qu'on arrête de nous bassiner avec des chiffres faux ? C'est de la tentative de manipulation d'opinion publique ! DES FAITS et pas des supputations autorisées !

    Le 01/10/2012 à 16h52
      Nous suivre :
      L'atterrissage d'Orion filmé depuis la capsule

      L'atterrissage d'Orion filmé depuis la capsule

      logAudience