En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Le gouvernement Valls

Michèle part, Patrick reste : un couple dans la bourrasque


le 28 février 2011 à 08h39 , mis à jour le 28 février 2011 à 08h42.
Temps de lecture
3min
Michèle Alliot-Marie (à droite) avec son compagnon Patrick Ollier (à gauche) - montage

Michèle Alliot-Marie (à droite) avec son compagnon Patrick Ollier (à gauche) - montage / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
PolitiquePremière victime du remaniement annoncé dimanche soir, Michèle Alliot-Marie ne siégera plus au gouvernement avec son compagnon Patrick Ollier, chargé des Relations avec le Parlement. Ils seront restés ensemble trois mois au sein de la même équipe gouvernementale.

Michèle Alliot-Marie et son compagnon Patrick Ollier, premier couple à siéger dans un même gouvernement, auront cohabité au sein de l'équipe Fillon pendant un peu plus de trois mois. L'ancienne présidente du RPR, qui avait fait sa première entrée au gouvernement en 1986, était ministre sans discontinuer depuis 2002 (Défense, Intérieur, Justice puis Quai d'Orsay). Elle devrait retrouver son siège de députée des Pyrénées-Atlantique dans un mois.

Patrick Ollier, député RPR puis UMP de 1988 à 2010, s'était résigné avec le temps à ne pas pouvoir réaliser son rêve de toujours: devenir ministre. Ne confiait-il pas encore, en octobre, sur le ton de la plaisanterie: "je suis le seul à savoir que je ne serai jamais ministre (...) C'est le drame de l'amour".

"Une carrière tout à fait distincte"

L'Histoire lui a finalement donné tort. Après avoir écouté sans succès les secrétaires généraux de l'Elysée successifs énumérer les noms des nouveaux promus, la délivrance était finalement venue le 14 novembre 2010 de la bouche de Claude Guéant: "M. Patrick Ollier, ministre auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement".

"J'ai une carrière tout à fait distincte de celle de Michèle (...) Un couple au gouvernement, c'est quelque chose d'original, c'est vrai. C'est historiquement la première fois", avait alors réagi Patrick Ollier. Nouvelle première à partir de dimanche soir : il devient désormais ministre sans sa compagne. Vendredi, il avait pourtant annoncé au JDD son intention de quitter le gouvernement si MAM devait partir. Une phrase démentie ensuite par l'intéressé. Interrogée à ce sujet, Michèle Alliot-Marie avait lancé samedi en plaisantant: "C'est sans doute une boutade. En tout cas une jolie preuve d'amour..."

Commenter cet article

  • roubene : Elle a surtout de la bonne soupe dans l'assiette.

    Le 01/03/2011 à 20h13
  • bettyboop974 : Lui aussi était dans l'avion, quand les affaires et les sentiments sont mêlés voilà comment ça se termine ! Une preuve d'amour non un grand comédien serait-ce le nouveau Yves Montand ?

    Le 01/03/2011 à 09h50
  • tennismcv13 : Oh! combien vous avez raison, c'est beau l'honnêteté, les parents de mam ne prennent pas la retraite, ils vont travailler jusqu'à la mort. comment peut-on nous faire croire qu'un papa de 94 ans va s'occuper des affaires à moins qu'il ait des super neurones!!!

    Le 01/03/2011 à 09h39
  • tennismcv13 : L'amour du portefeuille n'est pas aveugle, comment voulez-vous que les jeunes gardent des valeurs d'honnêteté, de travail, de solidarité quand on leur propose avec des bacs+5 master 2 en droit ,des emplois à 1500 euros

    Le 01/03/2011 à 09h36
  • davinci.71 : Ne devait-il pas demissionner si MAM était démissionnée ??Ne serait ce pas une belle preuve d'amour selon MAM ??Et l'amour du portefeuille est aveugle !!!!!

    Le 28/02/2011 à 21h15
      Nous suivre :
      Crash du MH17 : une bagarre éclate au Parlement ukrainien

      Crash du MH17 : une bagarre éclate au Parlement ukrainien

      logAudience