En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Municipales à Paris : NKM "veut se servir" de la capitale selon Hidalgo

Edité par
le 17 février 2013 à 13h39 , mis à jour le 17 février 2013 à 13h44.
Temps de lecture
3min
Hidalgo

Anne Hidalgo, la première adjointe de Bertrand Delanoë. / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
PolitiqueLa guerre fait rage à plus d'un an des élections à la mairie de Paris. La candidate socialiste épingle l'ancienne ministre de droite, suite à l'annonce de sa candidature jeudi.
Anne Hidalgo n'a pas sa langue dans sa poche. La candidate socialiste déclarée à la mairie de Paris pour les municipales de 2014 s'en est pris à son opposante de droite, Nathalie Kosciusko-Morizet qui a annoncé sa candidature jeudi. Elle l'a accusée de vouloir "se servir" de la capitale, d'être soutenue par "les vieux barons" de la droite et de manquer "de courage politique".

Actuellement première adjointe au maire de Paris, Anne Hidalgo a affirmé avoir "du respect" pour NKM mais elle ne l'épargne pas : "Elle abandonne d'une certaine façon les habitants de Longjumeau à qui elle jurait fidélité il y a encore quelques mois (...) Elle veut se servir de Paris comme d'autres avant elle, elle n'a jamais caché ses velléités par rapport aux primaires au sein de l'UMP ou même à la présidentielle".

Dati et Bournazel "plus sincères" selon Hidalgo

Une candidature stratégique à des fins personnelles ? Selon Mme Hidalgo, "les vieux barons" de l'UMP parisienne "la font venir pour une raison simple: ils veulent que rien ne bouge chez eux". Pour elle, les autres candidats au sein de l'UMP, Rachida Dati et Pierre-Yves Bournazel, "sont plus sincères dans leur démarche, sont implantés à Paris, ne considèrent pas Paris comme un tremplin".

Par ailleurs, la socialiste épingle son manque de courage, suite à son abstention dans le vote pour le mariage pour tous. "Elle a dit à maintes reprises son opposition à ce projet et elle proposait un dispositif discriminant des personnes homosexuelles qui était un mariage de seconde zone. Elle s'abstient parce qu'entretemps elle a dû entendre les conseils de mon amie Roselyne Bachelot, mais je n'appelle pas ça du courage politique", a lancé Mme Hidalgo.

Concernant la possible candidature de la ministre Verte Cécile Duflot, Anne Hidalgo a répondu être "toujours partante pour qu'on se rassemble dès le premier tour". "Aujourd'hui je ne vois pas beaucoup de raisons de ne pas l'être: avec les Verts nous gouvernons Paris depuis 2001 ensemble et nous sommes au gouvernement ensemble", ajoute-t-elle.

Commenter cet article

  • juillet45 : Si NKM lui "pique" la place , c'est la honte pour François et Bertrand . NKM a sa place à la mairie de Paris , il ne faut pas la sous estimer .

    Le 18/02/2013 à 13h53
  • gpar2 : NKM veut peut être suivre les pas de Jacques Chirac.

    Le 18/02/2013 à 11h19
  • fouine720 : Ras le bol de la gauche à Paris .Il faut changer pour évoluer .Et avec NKM c'est le top

    Le 18/02/2013 à 10h28
  • shooby02470 : Et pourtant vansterarful, NKM a fait perdre Sarkozy, tandis qu'Hidalgo a fait gagné Hollande !

    Le 18/02/2013 à 09h53
  • shooby02470 : Elle connaît quand même mieux Paris qu'NKM, vu qu'elle y travaille depuis plus de 10 ans !

    Le 18/02/2013 à 09h52
      Nous suivre :
      San Diego : Un panda géant reçoit un gâteau pour son anniversaire

      San Diego : Un panda géant reçoit un gâteau pour son anniversaire

      logAudience