En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Nomination à l'Epad : une sénatrice centriste dénonce une "polémique nauséabonde"


le 27 septembre 2012 à 16h04 , mis à jour le 27 septembre 2012 à 16h13.
Temps de lecture
3min
L'Epad, c'est quoi au fait ?

Crédits : LCI

À lire aussi
PolitiqueSelon le Point, le gouvernement par le biais de Cécile Duflot, ministre du Logement et de l'Egalité des territoires, "s'apprête à nommer" Amin Khiari, le fils de la vice-présidente PS du Sénat, comme directeur général de l'Epadesa de la Défense, ex-Epad.

La sénatrice centriste Nathalie Goulet a dénoncé ce jeudi "la polémique nauséabonde" autour de la candidature comme directeur général de l'Epadesa (ex-Epad) de la Défense d'Amin Khiari, le fils de la vice-présidente PS du Sénat, Bariza Khiari.
  
"De quoi parlons-nous ? D'un homme diplômé de l'Essec, qui a créé un master d'ingénierie des achats, spécialiste reconnu de gestion et qui a dirigé le pôle universitaire Léonard de Vinci", assure la sénatrice de l'Orne dans un communiqué. Pour elle, le parallèle avec le fils de l'ancien président Sarkozy "est indécent". "Qui pourrait oser comparer le cursus et les compétences d'Amin Khiari" à celles de Jean Sarkozy qui à l'époque de l'affaire de l'Epad en 2009 n'était qu'"un jeune homme de 22 ans incapable de décrocher sa première année de droit?".

"Cette polémique est lamentable"

"Sauf à être discriminé à raison de son prénom ! Ou de son nom de famille, parce que fils de la vice-présidente du Sénat" s'indigne-t-elle."Cette polémique est lamentable", conclut-elle. Selon l'hebdomadaire Le Point, le gouvernement par le biais de Cécile Duflot, ministre du Logement et de l'Egalité des territoires, "s'apprête à nommer" comme directeur général de l'Epadesa de la Défense, Amin Khiari. De son côté, le ministère du Logement a démenti toutes démarches en faveur de l'intéressé (Lire notre article : Après Jean Sarkozy, un nouveau "fils de" évoqué pour l'Epad ?).
 
L'Epadesa est connu du grand public depuis 2009, quand Jean, le fils cadet de Nicolas Sarkozy, a voulu se présenter à l'élection pour la présidence de cet établissement. Le chef de l'Etat d'alors avait été accusé de népotisme et son fils avait renoncé à briguer ce poste.

Commenter cet article

  • chrisb83 : 50% des français y croyaient en 81 et voila que 30 ans plus tard 50% des français y recroyaient.... c'est cela qui m'allucine le plus. Comme l'a dit De Gaulle les français n'ont pas de mémoire, alors tout est possible, on en a la preuve aujourd'hui ou l'incompétence de nos dirigeants est à son comble TOUS LES JOURS. Trève de plaisanterie je suis très inquiet ...ou bien faut t il que ce soit le gouvernement tout entier qui le soit pour son avenir.

    Le 11/03/2013 à 14h26
  • leclopee : Bien entendu pour le PS tout ce qui émane de la droite est indécent. Moi ce que je trouve indécent c'est le laxisme des médias vis à vis de cette gauche qui gouverne la France et qui l'amène hélas dans un abime qu'il sera impossible de remonter. L'indécence vient aussi du matraquage fait par les médias contre Nicolas Sarkozy alors que ce président faisait tout pour nous maintenir hors de la crise, et aujourd'hui c'est le silence absolu, pourtant le pire des président est...... suivez mon raisonnement pour répondre.

    Le 04/10/2012 à 11h00
  • carte2 : Quelle honte, mais c'est quoi ce gouvernement ...!!!

    Le 28/09/2012 à 10h16
  • tosoko1 : Si kosotto dit que c'est parfait, ça l'est.

    Le 28/09/2012 à 06h29
  • breiz25 : Elle n est pas de droite depuis l election elle est de gauche

    Le 27/09/2012 à 19h23
      Nous suivre :
      Mort de Margerie : les images de jour de la carcasse du jet privé

      Mort de Margerie : les images de jour de la carcasse du jet privé

      logAudience