En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Peillon veut avancer la rentrée scolaire d'un jour, car "c'est plus logique"


le 15 juin 2012 à 10h02 , mis à jour le 15 juin 2012 à 12h32.
Temps de lecture
3min
Vincent Peillon/Image d'archives - 2009

Vincent Peillon/Image d'archives - 2009 / Crédits : ABACA

A lire aussi
PolitiqueLe ministre de l'Education nationale va proposer au Conseil supérieur de l'éducation d'avancer la rentrée scolaire de septembre 2012 d'un jour, et de retarder la fin de l'année au vendredi soir ou au samedi midi.

Organiser la rentrée scolaire un mardi ? Une anomalie pour Vincent Peillon. Le ministre de l'Education nationale a annoncé vendredi sur France Info qu'il proposerait au Conseil supérieur de l'éducation (CSE) d'avancer la rentrée scolaire de septembre 2012 d'un jour, et de retarder la fin de l'année au vendredi soir ou au samedi midi. "La proposition qui va être faite au Conseil supérieur de l'éducation", c'est "une journée en début d'année", a-t-il indiqué. "La rentrée devait avoir lieu le mardi, au mois de septembre, elle aura lieu le lundi, c'est quand même plus logique", a-t-il expliqué.

De même, alors qu'à la fin de l'année les vacances commençaient le jeudi  soir, il sera proposé qu'elles démarrent "un vendredi soir ou un samedi midi" à  partir de 2013, a-t-il ajouté. Cette proposition sera examinée par le CSE les 20 et 28 juin.

Dans un entretien à L'Est républicain jeudi, Vincent Peillon avait semblé ouvrir la voie à un allongement dès l'automne des premières vacances du calendrier 2012-2013, se disant "pas hostile" à l'idée d'"instituer deux  semaines de vacances à la Toussaint" contre une dizaine de jours actuellement. Jeudi, le chef du gouvernement Jean-Marc Ayrault a rappelé à Vincent Peillon  la nécessité d'engager une concertation avant toute annonce sur la très  sensible réforme des rythmes scolaires. Un allongement des vacances de la Toussaint n'est qu'une "des pistes", a ensuite tempéré Jean-Marc Ayrault. La concertation va "commencer", a-t-il poursuivi,  espérant "qu'elle pourra se conclure positivement".

Commenter cet article

  • hotpatate : Pour 1 jour de rentrée avancée, c'est toute la logistique qu'il va falloir remuer. Vous imaginez faire rentrer les profs 1 semaine avant pour qu'ils préparent leurs plannings : c'est à dire grouper tous leurs cours sur 2 jours 1/2. Pas question de se faire avoir et d'être tenu d'être dans le collège ou le lycée chaque jour.............il y en a des boulversements à surmonter, avant que cela n'arrive. Donc toujours beaucoup de vacances etc......

    Le 17/06/2012 à 23h02
  • pierre17138 : Pour Lycia64 T'as rien compris! Le problème n'est pas de rentrer au lycée le dimanche soir; c'est la rentrée des internes le vendredi précédent le premier jour des cours. En effet: Si le 1er jour des cours est le lundi 3 septembre, la rentrée des internes aura lieu le vendredi 31 août (c'était comme çà l'année dernière). Donc 1 aller retour supplémentaire.

    Le 17/06/2012 à 09h33
  • alaska14ma : Et pourquoi pas la rentrée un lundi.Moi ça m'arrangerai. En tant que parent je ne vais pas ainsi être obligé de mettre mon fils à garder surtout que c'est difficile lorsque l'on a pas de grands parents à disposition. Il sera beaucoup mieux avec tous ses petits camarades à l'école et je ne suis pas ainsi obligé de poser une journée de congé juste pour ce lundi. De toute façon à l'école où va mon fils c'est déjà convenu comme ça et les profs font leur rentrée dès la semaine précédente et non pas juste une journée avant pour tout préparer et il ne s'en plaignent pas.

    Le 15/06/2012 à 23h09
  • janexx : 8h 15 au lieu de 8h 30.....

    Le 15/06/2012 à 22h58
  • janexx : Moi non plus et je me plaindrai pendant encore 59 mois!

    Le 15/06/2012 à 22h47
      Nous suivre :
      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      logAudience