En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Pendant La Rochelle, Royal ira en Afrique et s'en explique


le 25 juillet 2012 à 15h38 , mis à jour le 25 juillet 2012 à 15h48.
Temps de lecture
3min
Ségolène Royal à la Rochelle le 17 juin 2012.

Ségolène Royal à la Rochelle le 17 juin 2012. / Crédits : AFP

A lire aussi
PolitiqueLa présidente de la région Poitou-Charentes souhaite rester éloignée quelques temps après sa sévère défaite de juin. "Elle a besoin de se reconstruire", confie son entourage.

Ségolène Royal veut éviter la pression de la politique française pour encore quelques temps. Après sa sévère défaite à La Rochelle lors des législatives de juin, elle a décidé de ne pas participer aux universités d'été de son parti fin août dans cette ville. Elle en a expliqué les raisons mardi soir par mail à ses adhérents de Désir d'avenir, avec pour titre à ce message « Il faut donner du temps au temps »'.
 
"La réalité, c'est qu'elle a besoin de se reconstruire, comme un sportif de haut niveau qui s'est fracturé la jambe en finale et qui se retrouve la jambe dans le plâtre", a expliqué l'entourage de la présidente de la région Poitou-Charentes."Elle a besoin de réfléchir, de se poser, de ne pas se mettre la pression, elle ne se sent pas de faire un grand discours, des plénières à La Rochelle", fait-on aussi valoir. "Loin d'être dans le repli, elle est bien dans la vie politique, mais elle veut maîtriser son calendrier".
 
Au lieu de battre les travées socialistes à La Rochelle, Ségolène Royal se rendra ainsi au congrès de l'Internationale socialiste (IS), dont elle est vice-présidente, organisé du 29 août au 1er septembre en Afrique du Sud. "Un congrès important avec l'arrivée de la gauche au pouvoir et où elle a des choses à dire", a-t-on souligné. Le président de l'IS, Georges Papandréou, avait adressé une lettre à Mme Royal après sa défaite aux législatives, pour lui exprimer "sa solidarité" après "un combat mené dans des conditions extrêmement difficiles". "Je suis certain que tu vas continuer l'effort pour la réalisation de tes propositions novatrices, en ce moment où les Français espèrent un vrai changement social et économique", écrivait l'ex-Premier ministre grec.
 

Commenter cet article

  • ricky1-37 : Si seulement il lui venait l' idée d'y rester .....

    Le 28/07/2012 à 13h02
  • pat.hibulaire : Vous n'êtes quand même pas naïf au point de penser que nous vivons dans le même monde que "ces gens-là" !

    Le 27/07/2012 à 14h44
  • croafnt : Vous m'invitez, celà me tenterait bien aussi.

    Le 27/07/2012 à 12h57
  • monacfrance : Moi je vais aller me reconstruire aux Seychelles ....

    Le 27/07/2012 à 09h46
  • potiron71 : Elle est comme les hirondelles quand le temps ce fait mauvais elle part en Afrique , un oiseaux en politique c est comme Segolène en cage

    Le 26/07/2012 à 18h22
      Nous suivre :
      Halloween : Rémi Gaillard se fait clown entarteur

      Halloween : Rémi Gaillard se fait clown entarteur

      logAudience