En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Présidence de l'UMP : Alain Juppé serait aussi candidat


le 30 mai 2012 à 21h17 , mis à jour le 30 mai 2012 à 22h43.
Temps de lecture
3min
Alain Juppé.

Alain Juppé. / Crédits : AFP/P. BERNARD

À lire aussi
PolitiqueL'ancien ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé se dit prêt à briguer la présidence de l'UMP, dans un entretien à paraître jeudi dans Paris Match, rapporte mercredi la rédactrice en chef adjointe du magazine sur son compte Twitter.

Un fauteuil pour trois pour la présidence de l'UMP avec une guerre des chefs qui a commencé. L'ancien ministre des Affaire étrangères, Alain Juppé se dit prêt à briguer la présidence de l'UMP, dans un entretien à paraître jeudi dans Paris Match. Une information révélée par la rédactrice en chef adjoint du magazine sur son compte Twitter. "Demain dans (Paris) Match Alain Juppé se dit prêt pour présidence UMP", écrit mercredi Elisabeth Chavelet sur le site demicroblogging. 
  
François Fillon avait confirmé implicitement la semaine dernière ses ambitions pour la présidence de l'UMP, prévenant son rival Jean-François Copé, secrétaire général du parti, que la place ne lui revenait pas de droit. Pour l'ancien Premier ministre français, le principal parti de droite n'a plus de leader naturel après le retrait de NicolasSarkozy.

Ceux à qui on "a tout donné"

Invité mercredi sur France 2, François Fillon a jugé "excessifs" les commentaires provoqués par cette déclaration, tout en refusant de se prononcer sur celle d'Alain Juppé. "Je note que quand c'est moi qui m'exprime, ça fait beaucoup de bruit. Je crois qu'Alain Juppé a dit la même chose que ce que j'ai dit la semaine dernière", a-t-il déclaré.

Quant au secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, il a ironisé mercredi soir, sans citer son principal rival François Fillon, sur "le parcours de ceux" à qui, à droite, "on a tout donné", là où lui a dû "faire une à une toutes les étapes", en faisant allusion à sa conquête de la mairie de Meaux,  en Seine-et-Marne, en 1995, lui qui a commencé sa carrière politique comme simple militant.    

Commenter cet article

  • shooby02470 : Oui c'est vrai suratca, et le pire est que je ne l'ai même pas fait exprès ! C'est le hasard qui ma fait les mettre dans cet ordre là !

    Le 31/05/2012 à 16h28
  • michalowice : A à à la queue leu leu ........ Copé, Fillon, Juppé!!! à qui le tour ?!!

    Le 31/05/2012 à 11h54
  • suratca17 : On dirai un jeu de Dominos ton truc...

    Le 31/05/2012 à 11h43
  • lucrecia25 : Il en a été le 1er président de ce parti en 2002, il connait déjà bien la fonction!

    Le 31/05/2012 à 11h24
  • shooby02470 : Parce qu'il ne faut pas non plus oublier d'autres combats d'importance comme Dati-Fillon, Fillon-Copé, Copé-Juppé, Copé-Estrosi, Borloo-NKM ...

    Le 31/05/2012 à 10h46
      Nous suivre :
      "François Hollande, tu peux faire une photo avec ma maman ?"

      "François Hollande, tu peux faire une photo avec ma maman ?"

      logAudience