En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Présidence de l'UMP : les sympathisants préfèrent Fillon


le 19 juillet 2012 à 19h35 , mis à jour le 20 juillet 2012 à 09h50.
Temps de lecture
3min
François Fillon, le 22 mai 2012 à Paris.

François Fillon, le 22 mai 2012 à Paris. / Crédits : AFP/L.BONAVENTURE

A lire aussi
PolitiqueSelon un sondage Ifop, l'ancien Premier ministre François Fillon est le favori des sympathisants de l'UMP pour diriger le principal parti de droite, aujourd'hui dans l'opposition.

Sans appel. L'ancien Premier ministre François Fillon est le favori des sympathisants de l'UMP pour diriger le principal parti de droite, aujourd'hui dans l'opposition, selon un sondage de l'institut Ifop publié vendredi par Le Figaro. Ainsi : sur 609 sympathisants UMP interrogés du 10 au 19 juillet, 62% ont dit souhaiter le voir prendre la tête du parti de l'ex-président Nicolas Sarkozy, sans changement par rapport à un sondage similaire fin mai. Son rival, le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé, ne recueille que 21% d'opinions favorables, un point de mieux qu'en mai.
 
Les sondés sont 6% à ne vouloir aucun des deux à la tête de l'UMP et 11% à souhaiter une autre personnalité. Jean-François Copé est aussi à la traîne dans un autre sondage, réalisé les 12 et 13 juillet auprès de 1.008 personnes par l'Ifop et publié par l'hebdomadaire Paris Match. Il ne recueille que 49% de bonnes opinions, en progression de trois points par rapport à l'édition précédente de ce baromètre, contre 65% pour François Fillon (+3%).
 
L'UMP, qui sort de deux défaites électorales, à l'élection présidentielle d'avril-mai et aux législatives de juin, doit se choisir en novembre un nouveau président. L'ancien Premier ministre est, pour le moment, le seul candidat déclaré avec le trésorier de l'UMP Dominique Dord. Mais le secrétaire général de l'UMP ne fait pas mystère de son intention de briguer également les suffrages des militants. Les deux hommes sont aussi considérés comme des rivaux pour l'élection présidentielle de 2017.
 
A lire : "Présidence de l'UMP : comment ça marche ?"
Et aussi : Copé/Fillon : "qui soutient qui dans la bataille de l'UMP"

Commenter cet article

  • paspartwo : Si Sarkozy s'était désisté pour Fillon, la droite n'aurait jamais perdu les présidentielles, quand on n'a que 28% d'opinion favorable on doit savoir faire preuve d'humilité et de servir l'intérêt général de son parti! mais pour Sarko c'est pas le genre de la maison!

    Le 29/07/2012 à 01h33
  • francisk1 : C'est pour cela qu'on les appelle :sympathisants. Et les antipathisants ils préfèrent qui ?

    Le 25/07/2012 à 14h00
  • niecette90 : Vous vous aimez vous-même ? c'est l'essentiel !

    Le 21/07/2012 à 15h32
  • mcg35 : @kosotto1(00h17) - Bien vu, le jeu de mots!!! ... Ben oui ... Tout le monde a besoin d'argent ... Même mon boulanger me demande de payer ma baguette ... Pas vous??? ^^ ... Excellent week end!!!

    Le 21/07/2012 à 11h09
  • cyntiaww : Moi j'aime bien Fillon!

    Le 21/07/2012 à 10h02
      Nous suivre :
      Quand Nikos Aliagas se découvre en Une du Point à seulement 20 ans

      Quand Nikos Aliagas se découvre en Une du Point à seulement 20 ans

      logAudience