En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Qui peut revendiquer l'héritage de Mitterrand ?


le 09 mai 2011 à 08h34 , mis à jour le 09 mai 2011 à 10h13.
Temps de lecture
3min
François Mitterrand : photographie à l'intérieur du musée qui lui est consacré à Jarnac

François Mitterrand : photographie à l'intérieur du musée qui lui est consacré à Jarnac / Crédits : www.abacapress.com

À lire aussi
PolitiqueFrançois Hollande est pour les Français le leader socialiste qui se rapproche le plus de François Mitterrand, légèrement devant Dominique Strauss-Kahn et Martine Aubry, ses rivaux potentiels pour la primaire PS, selon un sondage TNS Sofres pour la Matinale de Canal+ publié lundi.

A la veille du trentième anniversaire du 10 mai 1981, date de l'élection du premier président socialiste de la Ve République, un sondage TNS Sofres (1) pour Canal+ pose la question de l'héritage politique de François Mitterrand. La réponse est mitigée : les Français interrogés ne jugent pas qu'une figure se détache spectaculairement parmi les présidentiables socialistes. L'avantage revient toutefois à François Hollande, l'ex-Premier secrétaire du PS. A la question de savoir qui, parmi les dirigeants actuels du Parti socialiste, "se rapproche le plus de François Mitterrand dans ses idées et ses propositions", les personnes interrogées le classent en tête avec 18%, juste devant Dominique Strauss-Kahn (16%) et Martine Aubry (13%).

Ségolène Royal, à 9%, apparaît distancée. Viennent ensuite Laurent Fabius (8%), Bertrand Delanoë (5%), puis en queue de peloton Manuel Valls (2%), Arnaud Montebourg (1%) et Benoît Hamon (1%). 27% sont sans opinion et ne citent aucun nom. Chez les seuls sympathisants du PS, le classement est inchangé, François Hollande obtenant 23%, Dominique Strauss-Kahn 20% et Martine Aubry 18%.

Ce "que l'Histoire retiendra" de Mitterrand

La même étude s'intéresse aux événements des deux septennats de l'ancien président jugés "les plus marquants", "ceux que l'Histoire retiendra".

L'abolition de la peine de mort ainsi que "les réformes sociales" (semaine de 39 heures, retraite à 60 ans...) arrivent largement en tête, ex aequo : ces deux réalisations sont citées par 65% des sondés, qui peuvent donner quatre réponses. Viennent ensuite la signature du traité de Maastricht (31%), les grands travaux comme l'Opéra Bastille ou la grande bibliothèque (24%) et la libéralisation de l'audiovisuel (16%). 7% n'ont pas d'opinion.

(1) Sondage réalisé les 3 et 4 mai par téléphone auprès d'un échantillon de 975 personnes représentatif de l'ensemble de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Commenter cet article

  • vinebaut : On a surtout payé les droits de succession ....

    Le 10/05/2011 à 18h10
  • kilian0611 : Pour sur ont y croit et ont se demande meme pourquoi coluche avait ouvert les Restos du Coeur sous l'ere Mitterand ou vous dites que c'etait bonheur et prosperité pour le peuple ont se demande d'ou sortaient tous ces pauvres qui n'arrivaient plus a manger a leurs faims et que Coluche a su trouver cette idée fabuleuse des restos du coeur comme dit Frank69300 c'est bien le culte de la personnalité que vous pratiquez.

    Le 10/05/2011 à 13h55
  • philaub : Semaine de 39 heures, retraite à 60 ans ba super héritage !!!! il en reste quoi ? rien !! on a bouffé la chandelle par tous les bouts

    Le 10/05/2011 à 13h52
  • alkira200 : L'ancrage de la dette ? Désolé mon cher ami, ce sont Pompidou et VGE qui ont gravé dans le marbre l'obligation d' emprunter à des banques privées...

    Le 10/05/2011 à 11h49
  • bonscott12 : Héritage avec un "H" quand même

    Le 10/05/2011 à 10h46
      Nous suivre :
      Ice Bucket Challenge : Tom Cruise se prend... 8 seaux d'eau glacée sur la tête !

      Ice Bucket Challenge : Tom Cruise se prend... 8 seaux d'eau glacée sur la tête !

      logAudience