ARCHIVES

"Racisme anti-blanc" : pour le FN, Copé est "obligé" d'adopter ses thèses


le 26 septembre 2012 à 14h26 , mis à jour le 26 septembre 2012 à 21h24.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
PolitiqueSteeve Briois, secrétaire général du Front national, a estimé mercredi que le patron de l'UMP, Jean-François Copé, qui aprle de "racisme anti-blanc" dans son livre, "est bien obligé" d'adopter des thèses FN pour conquérir les militants de son propre parti.

Le secrétaire national du FN estime que cette appropriation des thèses défendues par l'extrême droite nourrit un but purement électoraliste : "La dénonciation par Jean-François Copé du racisme anti-blanc prouve que tous les moyens sont bons pour décrocher la présidence de l'UMP", commente dans un communiqué le responsable frontiste.

Steeve Briois ne s'arrête pas là et enchaîne sur le thème cher aux caciques du parti d'extrême droite : à savoir que le FN est un parti ostracisé, mais qui a toujours dit la vérité: "Alors que le Front national a été jeté au pilori pendant des années pour avoir fait état de cette discrimination et du sentiment anti-français dont souffrent nos compatriotes, Jean-François Copé découvre l'eau chaude à quelques semaines du vote des militants UMP", selon M. Briois. "Néanmoins, cela démontre que pour courtiser sa base militante et électorale, Copé est bien obligé d'adopter les thèses du Front national", selon le proche de Marine Le Pen, qui juge "risibles" les "positions de façade de Copé et Fillon sur l'immigration et le droit de vote des étrangers depuis quelques semaines". "Entre l'idéologie réelle des dirigeants de l'UMP et les postures qu'ils adoptent pour embrouiller leurs militants, la duplicité est de plus en plus visible", accuse-t-il.
 
Le député-maire de Meaux, candidat à la présidence de l'UMP, entend "briser un tabou" en dénonçant l'existence d'un "racisme anti-blanc" dans certains quartiers difficiles, dans son livre "Manifeste pour une droite décomplexée" (Fayard).

Commenter cet article

  • nebuleuse57 : Dans son livre Mme Belkacem reconnait qu'il y a un racisme anti-blanc,pas de remous,pour Mr Copé c'est un tollé général, allez comprendre.

    Le 27/09/2012 à 08h55
  • nicolasmx : Copé serait plus crédible s'il ne découvrait pas le monde quand il est dans l'opposition.

    Le 26/09/2012 à 22h11
  • iletait1xlhomme : La grosse claque à l'UMPS...C'est maintenant !!!

    Le 26/09/2012 à 21h15
  • lafronde07 : Un peu tard le réveil !!!

    Le 26/09/2012 à 18h53
  • pierrafeufollet : J.F. COPÉ vient de découvrir le racisme "anti-blanc"... Mais le FN en parle déjà depuis plusieurs années... Vous me direz : mieux vaut tard que jamais... Mais là, il a beaucoup de retard...

    Le 26/09/2012 à 18h49
      Nous suivre :

      Pharrell Williams fond en larmes sur le plateau d'Oprah Winfrey

      logAudience