En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Un nouveau job pour Royal à la faveur du remaniement ?

Edité par
le 19 juin 2012 à 16h46 , mis à jour le 19 juin 2012 à 18h55.
Temps de lecture
3min
Segolène Royal à Poitiers, le 18 juin 2012.

Segolène Royal à Poitiers, le 18 juin 2012. / Crédits : ALAIN JOCARD / AFP

A lire aussi
PolitiqueSégolène Royal convoite de longue date la présidence de l'association des régions de France (ARF). Qui pourrait lui revenir si l'actuel président, Alain Rousset, était nommé ministre du Grand emprunt lors du remaniement jeudi.

François Hollande va retoucher jeudi, dès son retour du Brésil, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault en l'enrichissant de quelques maroquins et en y réparant les erreurs de "casting". Par un jeu de chaises musicales, Ségolène Royal pourrait obtenir un poste qu'elle convoite depuis plusieurs années : la présidence de l'Association des régions de France. Alain Rousset, président de l'ARF depuis 2004, est en effet pressenti comme ministre du Grand Emprunt. Selon Libération et Le Monde, c'est le scénario que privilégieraient plusieurs responsables PS, soucieux de donner à la présidente de Poitou-Charentes son lot de consolation après sa sévère défaite de dimanche. Selon Libération, elle pourrait à défaut passer de vice-présidente à présidente de l'Internationale socialiste, un poste occupé aujourd'hui par le Grec George Papandréou. 
  
Côté gouvernement, il s'agira sans doute de faire une place à d'autres composantes de la gauche que les écolo et les radicaux de gauche déjà représentés. Les communistes ? Pierre Laurent y a de nouveau opposé une fin de non-recevoir lundi. Ex-secrétaire général du PCF et soutien de françois Hollande, Robert Hue, dont le nom circule parmi les prétendants à un maroquin, a déjà été qualifié de "renégat". En écho à la fameuse "ouverture" à gauche de Nicolas Sarkozy, des socialistes ont aussi suggéré d'enrôler d'autres forces au gouvernement. Le chef de file des sénateurs PS François Rebsamen a souhaité que des membres du MoDem, dont le président, François Bayrou, a été battu dimanche dans les Pyrénées-Atlantiques, "entrent ou soient associés au gouvernement".

Batho et Benguigui sur le départ ?
  
Pour le reste, le remaniement doit permettre de corriger certains défauts ou problèmes déjà apparus dans l'actuel gouvernement Ayrault. Il se murmure au siège du PS que la ministre déléguée à la Justice Delphine Batho s'accomoderait mal de la tutelle de "sa" Garde des Sceaux Christiane Taubira et que les critiques pleuvent déjà sur sa très peu protocolaire collègue en charge des Français de l'étranger et de la Francophonie Yamina Benguigui.

Commenter cet article

  • sablecoco85 : Rappellez vous le débat NS-FH et les reproches et critiques de Hollande au Président SARKOSY

    Le 28/06/2012 à 18h08
  • petitesfleurs35 : Donc, dérogation pour la dame, elle n'a pas été élue mais on lui trouve un nouveau Job ! c'est pas un peu anormal ? La gauche était dans la critique permanente quand la droite était au pouvoir, mais aujourd'hui, entre la gauche et la droite, vous voyez une différence ?? non, on place les petits copains et les ex !!!

    Le 21/06/2012 à 16h46
  • Pollux : Il faut savez Willy !!!

    Le 21/06/2012 à 13h45
  • mr0817 : Yés, va falloir en rajouter, 34, c'est p

    Le 21/06/2012 à 07h40
  • hotpatate : Pourtant elle dit régulièrement que tous les exemples viennent de sa région "Charente Poitou". Elle gère cette région ou 1 euro = 1 exemple. Alors que pensent les citoyens de cette région? sont ils ravis de la gérance de cette région par Mme Royal? sont ils prêts à la conserver?

    Le 21/06/2012 à 00h01
      Nous suivre :
      Halloween : Rémi Gaillard se fait clown entarteur

      Halloween : Rémi Gaillard se fait clown entarteur

      logAudience