ARCHIVES

Royal : "François et moi avons été un couple mythique"


le 11 octobre 2012 à 15h44 , mis à jour le 11 octobre 2012 à 16h54.
Temps de lecture
3min
Le premier secrétaire du Parti Socialiste (PS) François Hollande et Ségolène Royal, la présidente PS de la région Poitou-Charente discutent, le 10 mai 2005 à Dijon

Le premier secrétaire du Parti Socialiste (PS) François Hollande et Ségolène Royal, la présidente PS de la région Poitou-Charente discutent, le 10 mai 2005 à Dijon / Crédits : AFP/FRED DUFOUR

À lire aussi
PolitiqueDans un livre sur François Hollande, écrit par Michèle Cotta et dont L'Express publie quelques extraits, Ségolène Royal se confie sur l'affaire du tweet de Valérie Trierweiler et les conséquences de cette affaire.

Voilà des phrases qui vont encore alimenter la chronique des relations compliquées entre François Hollande, Valérie Trierweiler et Ségolène Royal. En effet, dans un livre-portrait du président, « Le Rose et le Gris », la journaliste Michèle Cotta a recueilli les confidences de l'ex-compagne du chef de l'Etat. Celle-ci revient bien sûr sur l'épisode du tweet du mois de juin qui a déjà fait couler tant d'encre.

« Après le tweet, raconte-t-elle , François m'a téléphoné de sa voiture : "Je l'apprends comme toi par la presse", m'a-t-il dit, éberlué. Il n'arrivait pas à y croire." [...] "Je pense, oui, commentera durement en privé Ségolène Royal, qu'elle a le complexe de Rebecca : elle veut faire oublier que François et moi avons été un couple, et même un couple mythique; il lui sera impossible de m'effacer, moi et mes enfants." 

"François n'a rien fait"

Toujours dans le livre, Ségolène Royal revient sur l'épisode de la bataille législative contre son adversaire Olivier Falorni à La Rochelle. Et de dire que « François n'a rien fait » pour le dissuader de maintenir sa candidature contre elle. « Pourquoi François n'est-il pas lui-même intervenu directement ? Il ne m'a même pas dit qu'il était dans une situation inextricable. Il ne m'a même pas dit qu'il ne pouvait pas m'imposer à La Rochelle, que je devais reprendre ma circonscription pendant qu'il en était encore temps », affirme-t-elle, selon Michèle Cotta.

Jeudi après-midi, Ségolène Royal a réagi à ces propos sur son compte twitter, regrettant la publication de "ces confidences" et ayant demandé "excuses" à Michèle Cotta.


Parodie des Unes de L'Express : "ces crucruches qui lui pètent les noix"

Commenter cet article

  • matger : Le contraire eût été étonnant !

    Le 13/10/2012 à 12h46
  • cadetroussel768 : Il vous en faut peu.....quel niveau!

    Le 13/10/2012 à 10h49
  • michalowice : D'accord avec l'auteur !!!

    Le 12/10/2012 à 14h56
  • saneman : J'espère bien AVANT !

    Le 12/10/2012 à 13h41
  • miss_snaedis : Hahahahaha !!!!!!

    Le 12/10/2012 à 11h13
      Nous suivre :

      A 7 ans, ils effraient un voleur de voiture à l'aide d'un jouet en plastique

      logAudience