En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Sarkozy sur TF1 : "Il n'est pas question que je prenne la décision d'être candidat maintenant"

avec
le 14 février 2016 à 20h43 , mis à jour le 14 février 2016 à 20h54.
Temps de lecture
3min
1402-NS-OK
A lire aussi
Politique Le président des Républicains était l'invité du JT de TF1 dimanche soir. Il a affirmé qu'il n'était pas encore temps pour lui de se déclarer candidat à la primaire de la droite.

Nicolas Sarkozy était l'invité d'Anne-Claire Coudray dimanche 14 février dans le JT de 20 heures de TF1. Interrogé sur son désir d'être candidat à la primaire de la droite, il a répondu que le moment de prendre sa décision n'était pas encore venu. "Je pense que la priorité doit être au projet collectif", a-t-il insisté alors que vient de se clore le conseil national des Républicains, sans annonce particulièrement marquante.

Le président des Républicains est également revenu sur l e vote de la déchéance de nationalité à l'Assemblée : "M. Hollande se convertit à la déchéance de nationalité pour les Français qui ont trahi la France. Il a raison. J'ai toujours été pour cette mesure. Je ne vais pas demander à mon parti de voter contre au seul prétexte que c'est M. Hollande qui le propose".

"Qui est votre principal adversaire M. Sarkozy ?", a par ailleurs interrogé Anne-Claire Coudray. Désignant entre autres le chômage et la radicalisation de certains jeunes, Nicolas Sarkozy a rappelé qu'il ne souhaitait à aucun moment nouer une alliance avec le FN : "Nous ne partageons ni leur politique éco, ni leur politique sociale". Mais il a également prévenu qu'il refuserait de la même manière "toute forme de grande coalition, avec les socialistes, qui créerait de la confusion alors que la France a besoin de clarté et de fermeté".

 

VIDEO. Sarkozy candidat à la primaire de droite ? Sa réponse sur TF1

 

VIDEO. La déchéance de nationalité ? "Hollande a eu raison"

 

VIDEO. Aucun accord avec le FN et le PS


VIDEO. Les ténors boudent un Sarkozy au discours très présidentiel


Commenter cet article

  • alain-paris : Mais quel rapport entre Sarko et l'emploi en 2015 ?

    Le 15/02/2016 à 12h51
  • phil1729 : Succinctement , en français , cela donne quoi ???

    Le 15/02/2016 à 09h20

      La ville olympique de Rio vue du ciel

      logAudience