En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Sondage : Un français sur deux ne regrette pas Sarkozy


le 05 octobre 2012 à 06h28 , mis à jour le 05 octobre 2012 à 08h39.
Temps de lecture
3min
Nicolas-SARKOZY cut
À lire aussi
Politique55% des Français ne regrettent pas Nicolas Sarkozy à l'Elysée, selon un sondage CSA dévoilé vendredi.

Une majorité de Français ne regrettent pas Nicolas Sarkozy comme chef de l'Etat, d'après un sondage CSA pour RTL vendredi. A la question "vous personnellement regrettez-vous Nicolas Sarkozy comme président de la République?", 55% des sondés répondent "non" (39% pas du tout, 16% pas vraiment) et 44% "oui" (20% oui beaucoup, 24% oui un peu). 1% ne se  prononçant pas. Sans surprise, ce sont les électeurs de Nicolas Sarkozy au premier tour de la dernière élection présidentielle qui regrettent à 92% l'ancien chef de  l'Etat, alors que 90% des électeurs de François Hollande ne le regrettent pas.

Les résultats sont plus contrastés parmi les électeurs du Front national  dont 66% des électeurs regrettent l'ancien président (32% sont d'avis  contraire). "Il existe manifestement une nostalgie assez forte de Nicolas Sarkozy chez  les électeurs de Marine Le Pen, deux tiers d'entre disant regretter sa  présidence", commentent les auteurs de l'étude. Sondage réalisé par téléphone du 2 au 3 octobre auprès d'un échantillon  national représentatif de 1.002 personnes âgées de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Fillon devance Copé et Sarkozy

Si la majorité des Français ne regrettent pas Sarkozy, ils essayeraient bien François Fillon. Le "potentiel" électoral de l'ex-Premier ministre est plus fort que celui de son rival pour la présidence de l'UMP Jean-François Copé mais aussi que celui de l'ex-chef de l'Etat, selon un sondage CSA pour Atlantico et i-Télé. Au total 61% des personnes interrogées pourraient voter François Fillon en cas de second tour d'une élection présidentielle face à François Hollande (37% certainement, 24% peut-être). Cette proportion monte à 93% chez les sympathisants UMP et 80% chez les centristes.
  
Seuls 54% des sondés pourraient voter Nicolas Sarkozy face à l'actuel chef de l'Etat (39% certainement, 15% peut-être), avec une pointe à 94% chez les sympathisants UMP. La proportion passe à 47% chez Jean-François Copé (22% "oui certainement", 25% "oui peut-être"), et ne monte qu'à 84% chez les sympathisants de sa propre famille politique.
 

Commenter cet article

  • lilou-provence : Les guignols réclament Sarkozy ... quel changement de ton ! Hollande et Ayrault c'est clair que ça ne le fait pas. Après l'abattage et le battage médiatique autour de Sarkozy, la presse va-t-elle enchaîner les mea culpa pour expliquer ses regrets et son enthousiasme à cracher sur un président. On lui a reproché tant ... c'est étonnant qu'il ne soit pas déjà emprisonné pour 500 ans. Je ne m'explique même pas qu'il soit en liberté. Merci de me publier.

    Le 10/10/2012 à 13h09
  • toutamis : Dans ce cas là, les sondages sur al côté de popularité du Président ne veulent rien dire non plus

    Le 08/10/2012 à 09h20
  • toutamis : "j.bon, relisez l'article, et vous comlprendrai que le "on" dans votre commentaire n'engage que vous!" : tout comme les "on" n'engage que les umpistes quand ils disent "on veut qu'Hollande démissione" !

    Le 08/10/2012 à 09h17
  • michalowice : Il a fait quoi de bon, votre Sarko ???

    Le 07/10/2012 à 12h26
  • michalowice : Enfin un internaute lucide !!!

    Le 07/10/2012 à 12h24
      Nous suivre :
      Griezmann, Evra, Debuchy : mercato chez les Bleus

      Griezmann, Evra, Debuchy : mercato chez les Bleus

      logAudience