En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Taubira, la droite a trouvé sa cible


le 22 mai 2012 à 19h01 , mis à jour le 22 mai 2012 à 19h13.
Temps de lecture
3min
La ministre de la Justice Christiane Taubira/Image d'archives

La ministre de la Justice Christiane Taubira/Image d'archives / Crédits : AFP/F. DUFOUR

À lire aussi
PolitiqueAttaques sur son laxisme supposé, railleries... Christiane Taubira est devenue, moins d'une semaine après sa nomination, la cible de choix de l'UMP.

Le dernier tacle en date est venu de Jean-François Copé. "Quand on vote FN, on a la gauche qui passe" et "on a Taubira", a lâché mardi le patron de l'UMP, faisant de la garde des Sceaux un symbole de la lutte contre le PS. Une semaine à peine après sa nomination au ministère de la Justice, l'ex-députée de Guyane est devenue la cible de principale de l'UMP. A peine était-elle promue le 16 mai que le député Jean-Paul Garraud, membre de la Droite populaire, déclarait que "la composition" du gouvernement lui donnait "mal à la France", en pointant l'élue guyanaise. Se défendant de toute "attaque par rapport à la couleur de peau", il avait dénoncé sa position sur "l'esclavagisme", l'accusant de "faire à chaque fois le procès de la France" et d'avoir "une vision très communautariste de l'Histoire de France".
  
Connue pour son franc-parler, l'ex-candidate à la présidentielle en 2002 -auteure d'une loi mémorielle sur la reconnaissance des traites et des esclavages comme crime contre l'humanité- a toujours été honnie par une partie de la droite à l'Assemblée. Ces derniers jours, des députés UMP, dont Lionnel Luca, aussi membre de la Droite populaire, ont relayé des rumeurs circulant sur internet selon lesquelles Mme Taubira aurait affirmé sur RFI que le fait de brûler un drapeau français n'était pas un acte répréhensible, en référence à des faits survenus le soir de la victoire de François Hollande. Vérification faite, la ministre n'a fait aucune déclaration de ce type et aucun drapeau tricolore n'a été brûlé le 6 mai.
  
L'UMP a aussi ironisé sur l'évasion ce week-end d'un détenu qui a profité d'une permission de sortie accordée pour un tournoi de basket auquel assistait Christiane Taubira. "Première sortie de Mme Taubira: première évasion réussie", a lâché un autre élu de la Droite populaire, Philippe Meunier, avant d'ajouter qu'elle était "bien partie pour battre le record de Pierre Arpaillange, garde des Sceaux de Michel Rocard". Un ministre connu pour une bourde passée à la postérité : "en 1989, sur 52 évadés, on en a repris 53", avait-il lancé à l'Assemblée.

"On va bien se marrer"
   
Mais surtout, l'UMP a attaqué la ministre sur son "angélisme", vilipendant sa décision de supprimer les tribunaux correctionnels pour mineurs, comme l'avait annoncé François Hollande durant la campagne. Fonctionnant depuis janvier, ces tribunaux, composés de trois juges professionnels, jugent les récidivistes de 16 à 18 ans encourant une peine d'au moins trois ans.  "C'est comme Eva Joly, qui était un punching-ball idéal pour la droite. Taubira est une cible parfaite. On va bien se marrer...", décrypte un élu UMP, qui rappelle les attaques subies, jusque dans son camp, par Rachida Dati après sa nomination Place Vendôme en 2007. "La nomination de Taubira a surpris tout le monde chez nous. Il y a sous-jacent l'idée qu'elle n'a pas les compétences", argue un député UMP. "Mais elle a un excellent directeur de cabinet, Christian Vigouroux, qui l'aidera beaucoup".
  
Si Christiane Taubira a pour l'heure ignoré les critiques, sa ministre déléguée, Delphine Batho, est montée au créneau. "Quand je vois l'état dans lequel la droite a laissé l'institution judiciaire, avec des milliers de peines non exécutées, avec une hausse de plus de 50% en cinq ans des violences physiques non crapuleuses commises par des mineurs, ils devraient faire preuve de plus de modestie et d'humilité", a-t-elle déclaré à l'AFP.

Commenter cet article

  • fredx37 : En plus elle était sur une circonscription où elle était sure d'être élue ! Votre raisonnement tombe de lui-même... Réfléchissez avant de poster...

    Le 25/05/2012 à 15h53
  • fredx37 : @infoniko (bien trouvé le pseudo pour relayer la voix de l'UMP) : qu'en savez vous des jeunes récidivistes ? Quelle est votre solution ? Emprisonner tout le monde ?? Alors entre bisounours et partisans de la dureté, il y a sans doute un chemin

    Le 25/05/2012 à 15h49
  • fredx37 : Vous ne faites pas partie de l'UMP mais manifestement vous répétez à l'envie les déclarations faites par des membres de l'UMP. Troublant non ? Allez prenez la carte, ce sera plus simple !

    Le 25/05/2012 à 15h47
  • fredx37 : Comment pouvez-vous dire qu'elle déteste la France ? Si elle la détestait tant pourquoi se serait-elle présentée aux élections présidentielles de 2007 ? Votre remarque ne tient pas debout !

    Le 25/05/2012 à 15h46
  • felix_one : +1

    Le 23/05/2012 à 15h23
      Nous suivre :
      Les images du groupe d'Indiens qui émerge de la forêt amazonienne pour la première fois

      Les images du groupe d'Indiens qui émerge de la forêt amazonienne pour la première fois

      logAudience