En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Tsipras, le "Mélenchon grec", s'en prend à Merkel


le 21 mai 2012 à 16h11 , mis à jour le 21 mai 2012 à 16h13.
Temps de lecture
2min
Alexis Tsipras

Alexis Tsipras / Crédits : AFP

A lire aussi
PolitiqueLe leader du parti grec de gauche Syriza Alexis Tsipras, arrivé en deuxième position aux dernières législatives, a déclaré lundi à Paris que ce n'est pas à Angela Merkel de décider d'un référendum en Grèce.

Le leader du parti grec de gauche Syriza Alexis Tsipras, arrivé en deuxième position aux dernières législatives, a déclaré lundi à Paris que ce n'est pas à Angela Merkel de décider d'un référendum en Grèce. "La Grèce est un pays souverain (...). Ce n'est pas à Mme Merkel de décider si nous allons avancer vers un référendum ou non", a déclaré M. Tsipras à Paris lors d'une conférence commune avec Jean-Luc Mélenchon, leader du Front de gauche. "Il n'y a rien à négocier dans le memorandum (le plan d'austérité de l'UE, de la FMI et de la BCE pour la Grèce, ndlr) car on ne négocie pas avec l'enfer", a affirmé également M. Tsipras. "Ce qu'il s'agit de rediscuter, ce n'est pas le mémorandum, mais la dette
publique", a-t-il fait valoir.
 
Cependant, le porte-parole d'Angela Merkel a une nouvelle fois démenti avec force lundi une prétendue suggestion de celle-ci d'organiser un référendum sur l'euro en Grèce, et martelé que la chancelière n'était pas disposée à "fournir des ingrédients à la cuisine politique" grecque.
 

Commenter cet article

  • cousinhub67 : Cet homme voudrait la carte bleue de Angela avec le code !

    Le 22/05/2012 à 12h46
  • anti-mafia : Quellle dette ? Les banques réclament de l'argent qu'elles n'ont jamais posséder ,tout ceci n'est qu'un jeu d'écriture virtuelle ,de la spéculation de données informatiques .Savez-vous que la Suisse a deux monnaies le WIR et le franc suisses ,on les entends pas les suisses,n'ont pas de problémes ,sont trop malins pour faire partie de la zone euro .

    Le 22/05/2012 à 10h20
  • zen1494 : Si les pays européens dont l'Allemagne ne versaient pas des sommes colossales à la Grèce, que deviendrait ce pays ? Ce monsieur veut bien les sous de l'Europe mais refuse les mesures qui permettront à la Grèce de résister et rester dans l'Europe. Pour info, il oublie que Madame Merkel a démenti l'idée du référendum, elle n'entre pas dans les polémiques politiques intérieures et électorales grecques.

    Le 22/05/2012 à 08h45
  • nicolasmx : @ benefique33 : ne dites pas de bêtises en arrêtez de désinformer. C'est 1 euro de plus par heure que ce qu'ils toucheraient en bénéficiant des allocations sans rien faire, personne en Allemagne ne travaille pour un euro de l'heure.

    Le 21/05/2012 à 22h28
  • benefique33 : Avec des salariés payés à 1?/h l'Allemagne peut etre financierement clean, ce sont les plus pauvres qui payent et trinquent!!!!

    Le 21/05/2012 à 21h44
      Nous suivre :
      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      logAudience