En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Valls : l'état d'urgence prolongé "jusqu'à ce que nous soyons débarrassés de Daech"

Edité par
le 22 janvier 2016 à 12h47 , mis à jour le 22 janvier 2016 à 12h53.
Temps de lecture
3min
Militaire vigipirate Tour Eiffel etat d'urgence
A lire aussi
Politique Dans une interview accordée à la BBC, le Premier ministre Manuel Valls a indiqué ce vendredi que l'état d'urgence serait prolongé "jusqu'à ce que nous soyons débarrassés de Daech". Cet état d'exception doit normalement prendre fin le 26 février.

Après avoir mis l'Europe en garde contre une "dislocation" jeudi à Davos, lors du Forum économique mondial", Manuel Valls a accordé une interview à la chaîne britannique BBC. Dans cet entretien publié ce vendredi matin, le Premier ministre a notamment évoqué la prolongation de l'état d'urgence, qui arrive à son terme le 26 février. Selon lui, cet état d'exception doit être reconduit "le temps nécessaire".
 
"Tant que la menace existe nous devons utiliser tous les moyens", a indiqué Manuel Valls, ajoutant que "jusqu'à ce que nous soyons débarrassés de Daech", l'état d'urgence devrait rester en place.
 
"La guerre doit être totale, globale et impitoyable"
 
"En Afrique, au Moyen-Orient, en Asie, nous devons éradiquer, éliminer Daech", a-t-il poursuivi. "Il s'agit d'une guerre totale et mondiale à laquelle nous sommes confrontés avec le terrorisme ", soulignant que "la guerre que nous menons doit également être totale, globale et impitoyable".
 
Le Premier ministre s'est également exprimé sur la crise migratoire que connait l'Europe. "Nous ne pouvons pas accepter que tous les réfugiés, tous ceux qui fuient, c'est terrible, la guerre en Irak ou en Syrie, seront accueillis en Europe. Sinon nos sociétés vont être totalement déstabilisées". Réclamant des contrôles accrus aux frontières européennes, Manuel Valls a par ailleurs estimé que "si l'Europe n'est pas capable de protéger ses propres frontières, c'est l'idée même de l'Europe qui sera remise en question".

 

VIDEO.3.000 perquisitions mais seulement 25 liées au terrorisme... faut-il prolonger l'état d'urgence ?

 

 

Commenter cet article

  • bob420 : Ce qui vous dérange surtout, c'est que cette bonne idée ne vient pas de votre parti préféré !

    Le 22/01/2016 à 17h54
  • bob420 : Ces chiffres sont erronés ! ce sont des chiffres que vous sortez de votre chapeau .

    Le 22/01/2016 à 17h53
  • bob420 : Nebelung , comment faire pour faire le ménage sachant que ceux que vous pointez du doigt sont français? on fait construire 10 fois plus de prison? vous êtes prêt à payer 2 fois plus d' impot pour ça?

    Le 22/01/2016 à 17h51
  • jambo000 : Raison, oui certainement, mais encore faut-il définir ce qu'est "être débarrasser de daech" ? En effet il restera toujours des fanatiques

    Le 22/01/2016 à 14h42
  • gpar2 : Rique57, vous comprenez bien que celà va peut être durer jusqu'a ce que vos arrière petits enfants soient à la retraite et je suis optimiste

    Le 22/01/2016 à 14h20

      Saint-Etienne-du-Rouvray : recueillements et bougies déposées sur les lieux du drame

      logAudience