En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Villages Nature : ce projet immobilier contesté sera-t-il un nouveau Sivens ?


le 10 décembre 2014 à 16h52 , mis à jour le 10 décembre 2014 à 17h03.
Temps de lecture
3min
 Villages Nature a l’ambition d’être l'un des plus gros sites touristiques de France une dizaine d'années.

Villages Nature a l’ambition d’être l'un des plus gros sites touristiques de France une dizaine d'années. / Crédits : http://www.villagesnature-invest.com/fr/

A lire aussi
Politique Jeudi, Manuel Valls se rendra en Seine-et-Marne pour assister à la pose de la première pierre de Villages Nature, un gigantesque complexe immobilier destiné à devenir l'un des plus gros sites touristiques de France. Mais sur place, la résistance à ce projet grandit.

Les écologistes d'EELV opposés aux Villages Nature, opération immobilière menée par Euro Disney et Pierre et Vacances en Seine-et-Marne, ont dénoncé ce mercredi le soutien du Premier ministre à ce projet, à la veille de la pose de la première pierre. Ce gigantesque projet touristique, dont la première tranche de travaux doit s'ouvrir mi-2016 à six kilomètres de Disneyland Paris, "est un grand projet inutile qui gaspille des terres agricoles, naturelles et forestières", a déclaré Mounir Satouri, le président des élus EELV de la région Île-de-France. Le Premier ministre, Manuel Valls, doit assister à la pose de la première pierre jeudi.
 
Après d'autres mobilisations autour de projets qualifiés "d'inutiles", comme l'aéroport Notre-Dame-des-Landes près de Nantes, le barrage de Sivens dans le Tarn ou la Ferme des Mille vaches dans la Somme, l'élu écologiste estime que "tous les ingrédients sont réunis" pour que l'opposition aux Villages Nature, jusqu'ici très discrète, prenne de l'ampleur. Le groupe Pierre et Vacances est d'ailleurs déjà confronté à une forte opposition à l'un de ses projets, le Center Parcs de Roybon en Isère.
 
"Faire de la géothermie pour chauffer un lac, c'est stupide"
 
Le plan d'urbanisme de Villages Nature, destiné à devenir l'un des plus gros sites touristiques de France, prévoit à terme, dans une dizaine d'années, jusqu'à 5500 appartements et cottages et 150.000 m2 d'équipements sur 500 hectares, une surface grande comme sept Center Parcs. Quant aux prétentions écologiques de cette "opération de promotion immobilière au service de privilégiés", "c'est du greenwashing" (de l'écoblanchiment, un alibi écologique utilisé par certaines entreprises, ndlr), selon Mounir Satouri: "Faire de la géothermie pour chauffer un lac, c'est stupide", estime-t-il.
 
Outre un parc aquatique couvert, l'un des plus grands d'Europe, un lagon extérieur de 3500 m2 est prévu, chauffé à plus de 30 degrés grâce à de l'eau chaude puisée à 1,8 km sous terre. "Il est indécent" de consacrer de "l'argent public, venant de l'État et de la région, à enrichir des spéculateurs immobiliers", affirme l'écologiste. Les Villages Nature sont une opération privée, avec une participation de la Caisse des dépôts. Mais les investissements publics associés, principalement des aménagements routiers et ferroviaires prévus pour la desserte du site ainsi que pour les alentours, pourraient atteindre 110 millions d'euros à terme, selon EELV. Les promoteurs du projet prévoient qu'il permette de créer dans un premier temps 4500 emplois, dont 1600 directs.
 

Commenter cet article

  • shooby02470 : Quelle futilité !

    Le 12/12/2014 à 08h10
  • moijebosse : Exactement; des gens qui vivent des années sur le dos de la société et de nos impots alors que en meme temps ils la critiquent.

    Le 11/12/2014 à 12h40

      ZAPPING. Les images fortes de la semaine compilées en 90 secondes

      logAudience