En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Wauquiez choisit le camp Fillon pour la présidence de l'UMP


le 27 juin 2012 à 18h17 , mis à jour le 27 juin 2012 à 18h21.
Temps de lecture
3min
Laurent Wauquiez

Laurent Wauquiez / Crédits : Abacapress

A lire aussi
PolitiqueLaurent Wauquiez a choisi le camp de François Fillon dans la bataille pour la présidence de l'UMP, dans laquelle le Premier ministre devrait affronter notamment le secrétaire général du principal parti de droite français, Jean-François Copé.

Dans la bataille pour la présidence de l'UMP, dans laquelle François Fillon affronte le secrétaire général du principal parti de droite français, Jean-François Copé, l'ex-Premier ministre remporte un nouveau point avec le ralliement de Laurent Wauquiez.
 
Dans une interview au Figaro à paraître jeudi, l'ancien ministre de l'Enseignement supérieur appelle, au rassemblement derrière celui qui fut le seul chef de gouvernement du quinquennat de Nicolas Sarkozy. "Si l'on veut être à la hauteur des enjeux qui attendent notre famille politique, il faut nous rassembler, et FrançoisFillon est incontestablement le mieux placé pour le faire", déclare Laurent Wauquiez. "Ses cinq ans à Matignon lui ont forgé une incontestable stature d'homme d'État. Il a une cote de popularité très solide, et nous en avons bien besoin pour reconquérir des positions", ajoute-il.
 
Pour l'ancien ministre, François Fillon est le mieux à même de faire la synthèse entre les différentes familles de l'UMP. Laurent Wauquiez appelle Jean-François Copé à se rallier lui aussi la candidature de l'ancien Premier ministre, même s'il a peu de chances d'être entendu étant donné la rivalité notoire entre les deux hommes. "Je souhaite le rassemblement le plus large possible autour de François Fillon, rassemblement dans lequel Jean-François Copé, avec ses qualités et son dynamisme, a toute sa place",
dit-il.
 
Jean-François Copé et François Fillon sont les deux principaux prétendants à la direction du parti, qui sera désignée lors d'un congrès par les militants en novembre. François Baroin, Bruno Le Maire et Nathalie Kosciusko-Morizet ont également laissé entendre qu'ils pourraient être candidats. L'UMP, de retour dans l'opposition après 10 ans au pouvoir, continue de se déchirer sur les racines de ses défaites électorales, une autocritique que d'ex-ministres souhaitent pousser jusqu'au "travail d'inventaire", contre l'avis des dirigeants du parti.

Commenter cet article

  • lola.jaoui : Parfait ce Wauqiez décidement!

    Le 28/06/2012 à 01h05
      Nous suivre :
      Suisse : plutôt chiens ou chats dans les assiettes ?

      Suisse : plutôt chiens ou chats dans les assiettes ?

      logAudience