En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • La Rédaction vous répond
  • Palmarès des accidents

    postée le 11 février 2016

    "Vous nous cassez les pieds avec vos reportages sur les incidents du nucléaire ! D'autres poblèmes nous préoccupent, la guerre, les accidents de voiture, la cigarette, des drames qui ont fait 1000 fois plus de morts. Il y a le chômage, il y des choses plus graves dont vous ne parlez pas assez. "

    par Eric

      La guerre, les accidents de la route, le tabac sont des thèmes largement abordés dans nos JT, et, vous ne pouvez pas l'ignorer si vous regardez, régulièrement, nos journaux. Dans ceux-ci, la mort est quotidienne, elle peut même devenir banale, parfois. Les tragédies campent à nos portes, ces évènements dramatiques sont exposés sans ménagement quand leur ampleur ne permet pas un traitement en demi-mesure. Dans notre société actuelle, l'optimisme n'est pas un maitre mot, les problèmes économiques qui gangrènent son moral sont exposés dans nos éditions, mais notre pouvoir est très limité, nous ne sommes pas des magiciens. Notre métier consiste, seulement, à rendre compte, objectivement, de faits précis, rien de plus, rien de moins.

           Souvenez-vous, il y a 5 ans, le monde a eu peur, un séisme d'une magnitude exceptionnelle a fait plus de 15 000 morts au Japon et un tsunami a dévasté ...

    Lire toute la réponse
  • Avis de tempête modérée

    postée le 10 février 2016

    "Je trouve plus que lassant d'entendre parler du Moyen Orient sans cesse alors même qu'il y a des tempêtes en France avec des blessés etc. TF1 a été la seule chaîne à ne rien diffuser sur ce sujet hier soir par contre on a eu droit à plus de 5 minutes sur la Syrie j'envisage sérieusement de partir regarder mes infos ailleurs !!! "

    par Josiane

    La violence du vent, dans certaines localités, était impressionnante mais les bourrasques n'ont occasionné que chutes d'arbres, de cheminées ou de panneaux publicitaires. Des personnes ont certes, été blessées mais la tempête annoncée n'a pas réellement eu lieu. Les victimes de ces intempéries, tous nos JT les ont citées mais, conformément à sa ligne éditoriale, le 13 heures a consacré davantage de reportages sur ce phénomène saisonnier que le 20 heures. Par ailleurs, ailleurs que sur nos plages submergées par les vagues, le danger est mortel. La population syrienne vit un drame permanent, les bombardements massifs qui terrassent la ville d'Alep poussent ses habitants sur la route de l'exode, Quelque 30.000 civils, pour l'essentiel des femmes et des enfants ont, ces derniers jours, fui ces combats. Ils attendent, désormais, entassés au poste-frontière turc un autre avenir. Notre ...

    Lire toute la réponse
  • Désordre, douleur et désarroi

    postée le 8 février 2016

    "Manif à Calais, vous questionnez un migrant qui se dit agressé (bien sur, les calaisiens sont odieux, les migrants sont des gens charmants, à Calais comma à Cologne). Pas contre, aucune interview d'un manifestant...Chacun a le droit de s'exprimer (...je sais que vous ne répondrez pas, nous sommes sous la dictature de la pensée unique)"

    par BF03

    Votre analyse de la situation de cette ville, sous tension permanente, ne semble guère objective. Vos critiques sur notre couverture journalistique sont pour le moins partiales. Les manifestations pro ou anti migrants qui, chaque semaine, s'y déroulent, propulsent le bidonville de Calais sur le devant de la scène. Régulièrement nos JT racontent les accrochages, les affrontements qui aggravent le ras bol des uns et des autres, et ce, sans opter pour la politique de l'autruche. La vie des Calaisiens est, il est vrai, loin d'être tranquille mais celle des migrants parqués dans cette "jungle" est inacceptable. Nos reportages ne peuvent pas être dépourvus de sentiments d'humanité sans pour autant être orientés. Le mouvement islamophobe Pegida avait appelé, samedi, à la mobilisation contre les réfugiés et organisé des rassemblements en Europe. A calais, la manifestation était interdite et des ...

    Lire toute la réponse
  • "Je suis surpris par le manque de médiatisation de la situation actuelle à Mayotte, 101ème département français!!! Quand est ce que vous allez enfin vous intéresser à cette bombe à retardement surtout actuellement ?????"

    par sandra

    Ne vous imaginez pas exclu de nos centres d'intérêt même s'il est vrai que certains départements français apparaissent peu dans nos JT. Seul un évènement majeur les propulse sur le devant de la scène médiatique. Une actualité régionale n'a pas toujours une envergure nationale et les faits divers locaux conservent le plus souvent une dimension départementale. L'altercation qui a opposé des automobilistes et un policier de la PAF est l'un d'eux, ces affrontements se sont déroulés, certes, dans  le 101e département français aux environs de Tsararano à Mayotte, mais ils s'apparentent pour la presse nationale à un simple différend local. Nous disposons de 17 bureaux de correspondants dans l'Hexagone et de 2 dans les régions d'outre-mer, l'un est basé à la Martinique, l'autre à La Réunion. Certains territoires français disposent d'une de nos antennes à demeure et sont, par conséquent, ...

    Lire toute la réponse
  • Entreprendre au féminin

    postée le 4 février 2016

    "Le reportage sur les jeunes entrepreneurs n'a présenté aucune femme entrepreneure, mais uniquement des hommes. Pourtant, elles sont nombreuses à créer une entreprise. Merci de respecter l'état de la société et de veiller à la mixité, voire la parité dans vos reportages. La télévision a un grand rôle pour fournir des modèles. Aussi il est important de montrer des femmes et non seulement des hommes. "

    par Claire

    Les femmes représentent 30% des entrepreneurs en France, l'Hexagone occupe la 4ème place avec l'Allemagne au palmarès mondial. Votre remarque est fondée et m'incite à vous expliquer nos choix. Ce reportage s'intéressait aux créateurs d'entreprise et plus précisément aux 25 % qui ont moins de trente ans. Nous avons contacté plusieurs personnes et c'est la pertinence de leur témoignage qui a guidé notre sélection. L'un d'entre eux a refusé un CDI pour voler de ses propres ailes, l'autre a repris une boucherie en faillite et tous les deux, aujourd'hui, ont réussi. Ce n'est, donc, pas le sexe de ces jeunes entrepreneurs qui a été déterminant mais leur parcours professionnel. En privilégiant le contenu au contenant, la parité ne peut pas toujours être respectée dans nos JT. Mais, vous avez raison de nous interpeller sur ce point, notre société, riche de sa mixité sociale et culturelle, se ...

    Lire toute la réponse
  • Un suicide étoilé

    postée le 3 février 2016

    "Je voulais dire à TFI à quel point je suis choquée que vous n'ayez pas parlé, ni même effleuré, le décès de Benoît Violier, le meilleur cuisinier du monde, franco-suisse. Il s'est en effet suicidé dimanche matin et devait se rendre à Paris le lendemain pour la sortie du guide Michelin 2016. C'était un génie de la haute gastronomie. C'est à croire qu'il était banni depuis qu'il a décidé de prendre la nationalité suisse! C'est absolument scandaleux!"

    par Alexandra
     Benoit Violier se serait suicidé, lorsque nous avons appris ce drame une enquête était encore en cours pour déterminer les raisons de son décès. Selon les dernières informations dont nous disposons aujourd'hui, ce grand chef cuisinier semble bien avoir mis fin à ses jours. En raison de ce doute nous avons décidé de ne pas parler de cette disparition qui endeuille le monde de la gastronomie. La famille de ce maitre étoilé, sous le choc a, par ailleurs, demandé à la presse de rester discrète et de respecter sa douleur et son intimité. L'actualité que nous traitons dans nos JT est souvent oppressante, nous ne pouvons pas, tous les jours, proposer un JT ayant comme affiche un ruban noir. Certaines morts demeurent, ainsi, silencieuses, celle de ce grand cuisinier mais, également, celles de ces trois agriculteurs qui, cette semaine, ont aussi décidé de se suicider.
    Lire toute la réponse
  • Un bateau ivre

    postée le 2 février 2016

    "Concernant le cargo à la dérive dans l'Atlantique, pourquoi ne donnez-vous pas le nom de l'armateur ? le nom du pays d'immatriculation (Panama ?) ? Pourquoi ne donnez-vous pas le cout estimé de la mobilisation des secours ? Qui va payer ?"

    par Chantenay44

     Ce week-end, nos reportages se voulaient factuels, les risques de pollution étant non négligeables, le cargo contient 300 tonnes de carburant. Dans un second temps, ce sont des questions comme les vôtres qui ont guidé nos choix éditoriaux, un sujet réunissant toutes les réponses ou presque a, donc, été diffusé hier. Le Modern Express bat pavillon panaméen, son équipage est philippin et son armateur sud-coréen, ce dernier "Cido Shipping"  et son assureur maritime devront payer les opérations de secours et le dépannage du navire. Un remorqueur de haute mer coûte 12 500 euros par jour. Le cargo se situe actuellement au large des côtes landaises et devrait atteindre le port de Bilbao dans la soirée. Si nous n'expliquons pas tout dans un JT, en général, nous le faisons dans celui qui suit.

        Copie du sujet : ...

    Lire toute la réponse
  • Rester un citoyen français

    postée le 2 février 2016

    "Je viens d'entendre que la déchéance de nationalité ne sera pas appliquée aux nationaux mais qu'ils pourraient se voir déchus de certains droits civiques. Le gouvernement n'a rien inventé car ce n'est pas une nouveauté concernant cette peine complémentaire. Elle existe déjà depuis longtemps"

    par Barbara

    Nous n'avons jamais dit le contraire, la déchéance des droits civiques ou de citoyenneté est, plus ou moins, mentionnée dans nos Codes civil ou pénal. Mais ces articles ne figurent pas dans la Constitution et un amendement constitutionnel n'est pas une simple ligne présente dans ces très respectables recueils de lois. Le Code civil, par exemple, pour ne nommer que lui, est édité chaque année et l'édition 2016 varie de celle de 2015, les lois évoluent. La Constitution est le socle de notre République, elle est la règle la plus élevée de l'ordre juridique d'un pays. Notre Constitution pour être modifiée, réformée nécessite un référendum ou la majorité des 3/5e des suffrages exprimés par les deux chambres du Parlement réunies en Congrès. Inscrire la déchéance de nationalité ou de citoyenneté dans notre Constitution n'est pas un acte bénin et fait débat, d'autant que la version ...

    Lire toute la réponse
  1. Précédent
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10
  12. Suivant
  1. 32 pages : (
  2. <<
  3. -
  4. 10
  5. -
  6. 20
  7. -
  8. 30
  9. -
  10. >>
  11. )
logAudience