En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • La Rédaction vous répond
  • The fog

    postée Hier

    "La démocratie a ses réalités, On peut se poser autant de questions: Qu'est ce qui a pesé le plus dans le choix des Britanniques ? La souveraineté absolue ou les considérations économiques?!! . Un ouvrier comprend plus facilement le mot souveraineté que les problèmes macroéconomiques !"

    par Patrick
    Le référendum britannique ne suscitait jusqu'à présent guère de remarques sur le traitement que nos journaux en avaient fait mais ce matin au réveil, l'Union européenne a la "gueule de bois"et, certains de nos téléspectateurs se réveillent incrédules. Nous avons consacré du temps dans nos JT pour exposer les conséquences du choix des électeurs du Royaume-Uni sur notre maison "Europe" et notre maison "France" mais aujourd'hui, il faut bien l'admettre, c'est un peu la pagaille dans la tête des uns et des autres.... Conscients de l'importance de ce vote sur notre "demain", nous  allons continuer à tenter de dissiper ce brouillard qui perturbe notre lecture de ce "Out" démocratique. Les journalistes ne savent pas tout, tout de suite.
    Lire toute la réponse
  • "Arrête-moi si tu peux"

    postée le 22 juin 2016

    "Pourquoi glorifiez-vous un ultra nationaliste russe en le présentant au JT? Comment osez-vous le comparer à un héros de film à succès?"

    par Fabien

    Nous avons relaté des faits qui jettent une ombre sur la sécurité de l'Euro2016, certes ce supporter russe a joué à cache-cache avec les autorités françaises en bravant leur arrêté d'expulsion mais il a mis en évidence une faille à leur système de contrôle à l'entrée des stades. Par ailleurs, son retour en France a démontré une incohérence administrative, une interdiction de territoire n'annule pas automatiquement les visas des intéressés, le visa Schengen de l'ultranationaliste Alexandre Chpryguine a été, seulement, abrogé hier. C'est ce cafouillage dans la surveillance européenne que nous avons expliqué sans pour cela bafouer le titre d'un célèbre film.

    Lire toute la réponse
  • Particules visibles et invisibles

    postée le 22 juin 2016

    "La pollution de l'air est la 3e cause de la mortalité en France selon vos journaux. Pourquoi ne parle-t-on pas de tout ce qui pollue comme, par exemple, des pneus qui brulent ou autres? J'en sais quelque chose à cause de ce type de pollution et je me retrouve aux urgences régulièrement."

    par Mahe

    La pollution est un vaste sujet dont les conséquences sur les habitants de la planète terre sont régulièrement analysées et dont nous nous faisons l'écho sans réserve. Ces multiples études scientifiques, nous les résumons le plus simplement possible, notre objectif étant toujours d'informer au mieux le plus grand nombre de personnes sans distinction. Nos explications se veulent claires et celles, relatives à l'impact de certaines particules sur notre santé, étaient, me semble-t-il, suffisamment détaillées pour être compréhensibles par la majorité de nos téléspectateurs. Nous avons décrit une étude épidémiologique faite sur des particules fines capables de pénétrer dans le système respiratoire, de traverser les alvéoles pulmonaires, de s'infiltrer dans le sang et d'affecter les cellules de notre corps.  Les scientifiques ont cartographié la France par tranche de 2Km et comparé cette ...

    Lire toute la réponse
  • Un recueillement loin des caméras

    postée le 21 juin 2016

    "Les obsèques des policiers dans l' intimité mais il y avait vos caméras cela ne vaut-il aussi pour les journalistes ?"

    par Serge
    Nos caméras se veulent parfois discrètes et éloignent leur objectif de ceux qui souhaitent vivre leur chagrin, loin d'un regard extérieur. Après les hommages solennels et les marches blanches, nous n'avons pas filmé les obsèques des deux policiers ou plus précisément la cérémonie à la demande des familles, seuls le convoi funéraire et les témoignages émouvants d'anonymes étaient  présents dans nos reportages. Nous respectons toujours l'intimité des personnes et nous nous abstenons de procéder à des intrusions dans leur vie privée si celles-ci ne sont pas justifiées par le droit à l'information, un droit légitime. L'assassinat de ce couple a choqué la France entière, nos JT n'ont pas voulu tourner la page, trop vite, sur ce drame.
    Lire toute la réponse
  • "Respiration football"

    postée le 20 juin 2016

    "Vos J.T. consacrent trop de temps au foot. Des millions de téléspectateurs ne s'y intéressent pas. Il faut en réduire l'importance. Il existe des sujets plus graves. "

    par Marc

    J'aurais bien aimé que nos journaux puissent consacrer l'essentiel de leur contenu au football, j'aurais bien aimé car cela aurait signifié que les actualités horribles dont nous avons parlé n'avaient pas eu lieu, j'aurais bien aimé mais.... La semaine passée a été lourde en évènements graves : tuerie homophobe à Orlando,  violences des hooligans, manifestations massives, l'hôpital Necker pris pour cible par des casseurs, assassinats de deux policiers par un islamiste, meurtre d'une députée britannique... des faits que nos journaux n'ont pas cachés ou dissimulés derrière la banderole de la Coupe d'Europe 2016. Au milieu de ces informations terribles que je viens de citer, celles relatives au ballon rond étaient un rayon soleil...Et, nous avons mis un peu de soleil dans nos JT sans pour autant effacer ce pesant brouillard né de tous ces drames.

    Lire toute la réponse
  • Marche blanche et carton rouge

    postée le 16 juin 2016

    ""Pourquoi au 20h suite à l'assassinat des 2 policiers à Magnanville, vous avez donné la parole à une femme portant un voile, au sujet de cet assassinat????Etait-ce très judicieux??"

    par Chantal
    Après la stupeur et la sidération, l'heure était au recueillement à Magnanville. Ils étaient nombreux "réunis autour des valeurs de la République" près du domicile des deux victimes, une foule d'anonymes de tous âges et de toutes confessions...avons-nous précisé. Rendre hommage à quelqu'un ne signifie pas laisser sa religion au vestiaire, le témoignage de cette dame n'était qu'émotion, tous les Français présents étaient rassemblés pour dire non à ceux qui détruisent des familles et qui endeuillent une profession au nom de Daesh. La barbarie est une arme de l'Etat islamique, diviser la société multiculturelle de notre pays en est une autre que ce mouvement salafiste utilise insidieusement. Ne tombez pas dans son piège...
    Lire toute la réponse
  • Seulement deux noms

    postée le 16 juin 2016

    "Merci infiniment, lors du journal du 15/06, de ne pas m'avoir infligé de voir, revoir et rerevoir la "bobine" de l'assassin des policiers de Magnanville.. Vous ne pouvez pas savoir comme vous m'avez fait plaisir ! ENFIN, des journalistes qui pensent comme leurs téléspectateurs ! ENCORE MERCI "

    par Bernard
    Les mails que nous adressent nos téléspectateurs sont tous lus et vos remarques ne nous laissent pas indifférents, loin s'en faut. Le droit du public à être informé nous conduit, parfois, à présenter des barbares, à parler d'eux, à tenter de comprendre leur parcours, leur radicalisation...En souhaitant tout expliquer ou dire tout ce que nous savons, le nom des terroristes est souvent, dans nos JT, davantage cité que celui de leurs victimes...(enfin, pas toujours)PS : MERCI POUR VOTRE MERCI
    Lire toute la réponse
  • "Mais quand les médias arrêteront ils de parler sans cesse des terroristes ? Vous parlez d'eux tout le temps et vos journaux transforment leurs actions en exploits. Vous affichez même les paroles des terroristes et vous poussez, ainsi, certains "loups solitaires "à devenir des " loups solidaires"."

    par Victor
     Ces individus que je ne nommerai pas existent et tuent, ce ne sont pas des fantômes. Les identités des assassins d'Orlando et de Magnanville n'ont pas été répétées dans nos JT plus que nécessaire, plus que de raison mais à la télévision, lorsqu'une personne est citée, l'habitude veut que sa photo soit montrée....Vous êtes beaucoup à nous reprocher de consacrer trop de place dans nos JT aux  terroristes ayant prêté allégeance au Daesh, nos derniers journaux se sont, pourtant davantage, arrêtes sur les victimes, leurs proches et l'émotion que soulève leur massacre. L'information appartient à tout le monde et notre fonction consiste à la résumer et à la divulguer au plus grand nombre. Nous ne pouvons taire l'horreur dans nos JT, elle est devant notre porte, l'ignorer ou la croire invisible serait regarder la réalité telle qu'elle n'est pas or nos JT ne racontent que la réalité, une ...
    Lire toute la réponse
  1. Précédent
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10
  12. Suivant
  1. 32 pages : (
  2. <<
  3. -
  4. 10
  5. -
  6. 20
  7. -
  8. 30
  9. -
  10. >>
  11. )
logAudience