En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • La Rédaction vous répond
  • "Je suis très déçu de la façon dont vous ne laissez pas vos invites répondre aux questions, vous leur coupez la parole. C'est plutôt idiot de faire venir Nicolas Sarkozy sur votre plateau pour aussitôt l'empêcher de parler. Un peu de savoir vivre et surtout de respect . "

    par Marcel
    Le journal télévisé permet à nos invités politiques d'exposer leurs idées, de défendre leurs opinions, le rôle du journaliste est de leur poser des questions et de contredire, si besoin est, leurs affirmations. Les téléspectateurs ne connaissent pas obligatoirement, toutes les bases, les données du sujet commenté à l'antenne. Un invité répond à des questions dictées par l'actualité du jour et cette semaine, les mouvements sociaux occupent le devant de la scène, une crise semblable ou presque à celle que l'ancien chef de l'Etat a connue sous sa présidence, des questions précises s'imposaient sur notre plateau. Les journalistes informent en respectant l'impartialité qui caractérise notre profession. "Il faut de tout pour faire un monde" dit-on, cette expression illustre les avis opposés qu'a déclenchés cette interview. Les remarques dépendent de la couleur politique de ceux qui nous ...
    Lire toute la réponse
  • Un peu d'essence dans le JT

    postée le 23 mai 2016

    "Je trouve que vous n'avez vraiment pas assez parlé de la pénurie d'essence. C'est la folie ici... On n'a jamais vu ça. Même dans les petits bourgs. Des files de voitures continuellement...J'habite près de vannes...et beaucoup de gens de pourront pas aller travailler "

    par Nathanael
    Parler de pénurie ou de risque de pénurie dans nos JT engendre un mouvement de panique et un afflux irraisonné dans les stations-service. Avant d'exposer à la une un problème d'approvisionnement en essence, nous tentons d'évaluer son impact et sa réalité. Nous avons, donc, été dans un premier temps prudents mais, depuis hier, nous avons modifié notre interprétation des conséquences sur le quotidien des usagers de ce mouvement social. Raffineries et dépôts de carburant sont bloqués par les salariés du secteur pétrolier et les réservoirs de bien des véhicules ont, effectivement, 
     soif. Nos JT y consacrent, désormais, une grande partie de leur temps d'antenne.
      
    Lire toute la réponse
  • ""Comment le 20H de ce jour peut parler d'indemnisation des familles de victimes suite au crash d'avion d'EgyptAir. Quel indécence!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!" "

    par Véronique
    Une catastrophe aérienne déclenche de nombreuses questions. Toutes ces interrogations, nous avons voulu les détailler dans notre JT. Mais notre souhait de tout dire nous a amené à trop en dire, trop tôt. L'indemnisation des familles des victimes est l'un des nombreux chapitres que nous avons ouverts dans notre journal mais il méritait, effectivement, d'être exposé plus tard dans la semaine. Si j'en crois vos remarques, ce choix s'avérait maladroit le jour J du drame. Notre désir est d'informer du mieux que nous pouvons nos téléspectateurs sans pour autant heurter leur sensibilité.
    Lire toute la réponse
  • Mobilisation et agression

    postée le 19 mai 2016

    "A force de montrer la police en tant qu'oppresseur vous avez fini par légitimer les violences d'aujourd'hui. Merci de rappeler ce qu'endurent les familles des policiers, merci de rappeler que ceux qui tapent et qui brûlent aujourd'hui seront, sans doute, les premiers en cas de problème à appeler la police au secours."

    par parvor

    Les images de la voiture de police incendiée et les minutes qui ont précédé cette agression sont sans équivoque. Cinq personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre d'une  enquête ouverte  par le parquet de Paris pour "tentative d'homicide volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique". Dans nos sujets, notre objectivité n'est pas critiquable, nous donnons, comme il se doit, la parole à tout le monde, ce fut le cas, hier, place de la République, manifestants et contre-manifestants ont parlé devant notre caméra.  Les policiers témoignaient de leur ras le bol, leur exaspération, leur colère, tous sont épuisés en raison de l'état d'urgence qui régule leur emploi du temps depuis les attentats. Au total, 350 fonctionnaires ont été blessés dans les multiples rassemblements contre la loi travail, victimes d'affrontements, parfois, violents en marge des cortèges. Les ...

    Lire toute la réponse
  • Les victimes parlent enfin

    postée le 18 mai 2016

    "Encore une fois, vos infos répétées autour des accusations de pédophilie des prêtes. Cela devient lourd. Quel en est le but ? Si ce n'est l'idée de discréditer une religion " .. ". C'est franchement gonflant."

    par Olivier
    Les abus sexuels sont des délits et leurs auteurs doivent répondre de leurs actes devant la justice. La profession et la religion de ces coupables présumés  ne leur donnent pas droit à un jugement clément. Comme l'a déclaré le pape François en citant son prédécesseur Benoît XVI "la tolérance doit être zéro". Nous relatons des faits que bien des diocèses ont tu pendant des années,  l'Église de France a, récemment,  annoncé une série de mesures visant à faire "la lumière" sur de tels actes. Les autorités catholiques lèvent le voile sur ses secrets passés et condamnent la pédophilie, en général et dans ses rangs, en particulier. Dans nos JT, nous évoquons les plaintes des victimes sans oublier de donner parole aux responsables ecclésiastiques. Notre "cible" n'est pas une religion....
    Lire toute la réponse
  • Le choix de critiquer

    postée le 17 mai 2016

    "Honte à vous d'avoir diffusé et approuvé un sujet mettant en avant ce spectacle de mort qu'est la corrida.Vous n'avez rien d'autres de plus intéressant."

    par Benjamin
    La feria de Nîmes est une fête populaire qui accueille chaque année un million de visiteurs.  Un nombre suffisant pour justifier une place dans nos journaux. Plusieurs activités se déroulent dans la cité romaine pendant le long week-end de Pentecôte. Les aficionados se massent dans les arènes pour assister aux corridas. Ce combat entre l'homme et le taureau est légalement autorisé car il correspond à une tradition ancestrale. Le JT n'est pas un tribunal, ni l'hémicycle de l'Assemblée nationale. Nous avons nos propres opinions sur tel ou tel sujet mais notre fonction est de relater des faits en toute objectivité, nous taisons notre jugement, notre ressenti, notre avis  pour laisser aux téléspectateurs la possibilité d'exprimer leur esprit critique en toute liberté.
    Lire toute la réponse
  • Le JT n'est pas un stade

    postée le 13 mai 2016

    "Vous êtes indécrottable ! Ce soir on parle du foot avec la liste des joueurs pour la coupe d'Europe AVANT de parler de l'explosion qui a fait deux morts !!! C'est inadmissible et inhumain. En plus vous dites (les autres chaînes aussi, je le reconnais.....) que tous les Français attendent avec impatience cet évènement, le foot ! Il y a des gens intelligents qui s'en "foot" de ce sport !"

    par Annick
    Certes, la composition de l'équipe de France de football ne passionne pas tout le monde mais à un mois du lever de rideau de l'Euro 2016, les Bleus qui arboreront nos couleurs laissent peu de Français indifférents, si j'en crois l'engouement qu'a déclenché la liste des 23 joueurs dans l'ensemble des médias. L'actualité développée dans nos JT n'était pas essentiellement tournée autour du ballon rond. Outre les débats à l'Assemblée nationale suite à l'utilisation du 49-3 et les manifestations qu'a déclenchées la loi El Khomri, le drame de Bayonne a fait l'objet d'un reportage complet dans le 20 heures. Les premiers éléments de l'enquête suggèrent un "accident industriel", un "accident de soudure". Cette explosion n'est pas un acte criminel et, par conséquent, lui donner une position dominante dans notre journal ne se justifie pas. Il existe dans l'univers du petit écran, des évènements ...
    Lire toute la réponse
  • En voiture dans la capitale

    postée le 12 mai 2016

    "Dans son journal M. PERNAUT se permet d'assimiler les possesseurs de 4x4 à des pollueurs. Je n'apprécie pas du tout son argumentaire et ne pense pas qu'il effectue tous ces déplacements en vélib. "

    par Jos
    Le JT s'intéresse aux informations et aux affirmations du jour et Jean-Pierre Pernaut, également.  Ce sont les vieilles voitures qui seront dès le 1er juillet interdites dans la capitale, les grosses cylindrées continueront à franchir le périphérique sans être montrées du doigt. Nous n'avons, en aucun cas, mis en cause les conducteurs de 4x4 mais seulement attiré l'attention sur une anomalie dans l'argumentation de la mairie de Paris qui veut bannir de ses rues les véhicules anciens type 2CV, Austin mini ou Renault 5 mais qui entend toujours y accepter des voitures plus gourmandes en carburant. "La pollution et la santé" étant le cheval de bataille de notre ville lumière. 513.000 automobilistes franciliens sont concernés, c'est-à-dire ceux qui possèdent une voiture de plus de vingt ans d'âge, en revanche, les propriétaires de 4X4 sont autorisés à rouler sans limite dans la capitale. Une ...
    Lire toute la réponse
  1. Précédent
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10
  12. Suivant
  1. 32 pages : (
  2. <<
  3. -
  4. 10
  5. -
  6. 20
  7. -
  8. 30
  9. -
  10. >>
  11. )
logAudience