En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • La Rédaction vous répond
  • "STOP avec Abdeslam RAS-LE-BOL vous en faites une vedette !!!! Il y en a VRAIMENT MARRE !!!"

    par Marie

    "C'est un petit con de Molenbeek, issu de la petite criminalité, plutôt un suiveur qu'un meneur. Il a l'intelligence d'un cendrier vide, il est d'une abyssale vacuité", l'avocat belge de Salah Abdelslam dans une interview accordée à nos confrères de Libération utilise ces termes pour parler de son client... Les membres du commando du 13 novembre sont des terroristes, des assassins et ne sont pas des héros et nos journaux n'ont jamais voulu les propulser sur le devant de la scène et les transformer en vedettes du petit écran. Mais, je vous l'accorde, depuis cette douloureuse tragédie, les téléspectateurs connaissent les identités et les visages des bras armés de ces tueries en raison des nombreux reportages consacrés aux attentats que nos JT ont diffusés. Leurs auteurs présumés ne suscitent guère de compassion même si nous citons leur nom, régulièrement à l'antenne. Nous nous intéressons ...

    Lire toute la réponse
  • Des victimes et des morts à dénombrer

    postée le 25 avril 2016

    "Dans certains de vos sujets vous faîtes état de centaines de milliers de morts suite à l'accident de Tchernobyl. D'où sort ce chiffre alors que l'AIEA (agence internationale de l'énergie atomique ) en annonce 47...?"

    par REGI

    En 1986, l'Ukraine n'était  pas un une Etat souverain, la région de Kiev était un territoire de l'URSS. Apres la catastrophe, les soldats envoyés sur les lieux pour décontaminer le site provenaient de toute les républiques de l'Union soviétique et également, de pays frères. Des centaines de milliers d'hommes, de femmes dont la présence à Tchernobyl  n'est pas mentionnée sur leur livret militaire, des centaines milliers de liquidateurs dont l'état de santé et l'éventuel décès ne résultent pas, en tout cas, officiellement, à une exposition prolongée aux radiations. Les morts de Tchernobyl sont invisibles et leur nombre très aléatoire. Par ailleurs, la maladie du nucléaire semble très sélective. En fonction du radionucléide, de sa concentration, les symptômes diffèrent d'un individu à l'autre. Un élément supplémentaire qui atteste de la fragilité de bien des affirmations. Quand nous ...

    Lire toute la réponse
  • Manipulation et amalgame

    postée le 25 avril 2016

    "Pourquoi ne peut on pas réagir sur le terroriste qui était aussi un des preneurs d'otages en Syrie, est ce parce que cela pourrait mettre en cause la manipulation de certains journalistes au sujet des migrants ??"

    par depanneur 33

    Selon les données officielles rendues publiques la semaine dernière, "les 28 États membres de l'Union européenne (UE) ont accordé le statut protecteur à 333 350 demandeurs d'asile en 2015, un chiffre en hausse de 72% par rapport à 2014". Ces chiffres prouvent  l'affluence aux portes de l'Europe d'un peuple en détresse qui fuit la terreur. Des milliers de familles sont parquées dans des camps en Grèce, en Turquie... Des camps qui ne sont pas la terre promise qu'elles espéraient. Invisibles dans cette masse de migrants, des monstres sont revenus chez eux. La nationalité de ces terroristes leur permet de franchir nos frontières. Ce ne sont pas des étrangers mais des Européens qui sont responsables des récents attentats. L'un des kamikazes de l'aéroport de Bruxelles a été identifié par plusieurs ex-otages français comme ayant été l'un de leurs geôliers. Cette information a été communiquée ...

    Lire toute la réponse
  • Un créneau horaire après JT

    postée le 21 avril 2016

    "je suis scandalisé. Ce 13 heures, trois secondes sans reportage pour annoncer l'hommage rendu à nos trois soldats morts pour la France, en revanche pour parler de la météo, des poules malades et j'en passe, ce ne sont pas des secondes que vous utilisez mais des minutes et des minutes !!!"

    par Serge
      Le décès des militaires français en opération au Mali a, déjà, donné lieu à des reportages la semaine dernière dans nos deux éditions. Hier, dans le 20 heures, nous avons montré l'hommage national rendu par le président de la République dans la cour d'honneur des Invalides à ces trois soldats morts au combat. Cette cérémonie solennelle a débuté à 14 heures, par conséquent, seul le journal du soir pouvait en diffuser les images. Le JT n'a pas le pouvoir d'avancer ou de retarder les horloges, le JT n'a pas la possibilité de modifier l'agenda du chef de l'Etat. Le JT raconte de ce qu'il voit, ce qu'il a vu mais ne peut guère parler de ce qu'il n'a pas encore vu. Un facteur temps influence, parfois, nos choix éditoriaux.
    Lire toute la réponse
  • Une défaite efface une victoire

    postée le 18 avril 2016

    "Nous sommes une famille fidèle à TF1 et nous sommes très déçus du dernier JT .Dans la minute sportive, pas une info sur la FED CUP qui vient de se qualifier pour la finale, comment est-ce possible ?? Oui nous parlons de tennis Féminin ...PERMETTEZ-nous de ne pas apprécier votre choix."

    par Nicolas
    Chaque dimanche, la "minute sports" résume les résultats des compétitions du jour et, chaque week end des disciplines terminent au pied du podium. En général, ce sont les grands prix de moto sur circuit qui ne franchissent pas notre ligne d'arrivée et chaque lundi, ce sont les amateurs de ces courses de vitesse qui regrettent de voir leur sport favori figurer au palmarès des absents. Mais au lendemain de la qualification des bleues pour la finale de la Fed Cup, ce sont les supporters de l'équipe de France de tennis qui n'apprécient guère notre sélection. La victoire des joueuses d'Amélie Mauresmo n'a pas obtenu son ticket d'entrée pour briller dans notre JT...Mais une minute ne dure qu'une minute et bien des exploits, au désespoir des passionnés, restent sur la touche.
    Lire toute la réponse
  • Les prix ici et ailleurs

    postée le 15 avril 2016

    "j'ai regardé en début de journal une incroyable enquête sur les prix à Paris et dans le reste de la France. Avec une qualité et une perspicacité impressionnante (deux journalistes de l'extrême envoyés sur le terrain), la rédaction nous prouve que la vie est plus chère à Paris, une découverte incroyable ...."

    par Julien

     L'Insee observe l'évolution de notre pays, ses études sont publiques. " L'Institut national de la statistique et des études économiques collecte, produit, analyse et diffuse des informations statistiques sur l'économie, la société et les territoires français". Les JT puisent dans de telles données, les bases de certains de nos sujets. Hier, ce sont les différences de prix d'une région à l'autre que résumait la dernière publication de la très sérieuse institution. Ces résultats ne modifient guère nos connaissances dudit dossier mais ils les confirment et c'est précisément ce que nous avons mentionné dans nos JT.  Nos reportages n'entendaient pas bouleverser des certitudes et révolutionner votre savoir. Le JT rappelle parfois des faits avérés, des vérités qui demeurent au fil du temps inébranlables...Certes, mais, détailler, dans un sujet, les écarts de prix d'un département à l'autre ...

    Lire toute la réponse
  • Ils étaient en première ligne...

    postée le 14 avril 2016

    "Je suis en train de regarder le journal de 20h. Je suis profondément consterné, l'annonce du décès de 3 militaires français est le 5ème titre de votre journal. Pire, vous ouvrez votre une sur un reportage concernant les choix de véhicules préférés des français. Les bras m'en tombent... "

    par Sylvain

    Dans bien des rédactions, l'ordre des sujets présentés dans le JT est, souvent, sujet à controverse. Les avis divergent mais seuls les responsables de l'édition décident du choix final. En général, leur choix est le bon. Comme les journalistes, les téléspectateurs ont le droit devant leur petit écran de commenter et même de critiquer ce palmarès. Notre souhait est d'informer du mieux que nous pouvons tout le monde, sans distinction. Mais, ce "tout le monde" est difficile à satisfaire. Hier, la mort de 3 soldats français n'a pas été proposée en ouverture de nos journaux, mais elle a été traitée dans chacun d'entre eux sous forme de reportage. Les noms et les photos de ces soldats du 511e régiment du train d'Auxonne, en Côte-d'Or ont été montrés et les causes de leur disparition expliquées. Le 1ère classe Mickäel Poo-Sing, 19 ans, le maréchal-des-logis Damien Noblet, 31 ans, et le ...

    Lire toute la réponse
  • Nous ne sommes pas que Parisiens

    postée le 13 avril 2016

    "Attention, dans le 20H, vous annoncez, très brièvement d'ailleurs, un mouvement de grève générale assorti de violences. Sachez qu'il y a bien un mouvement de grève qui paralyse l'île mais ce sont les règlements de compte entre bandes rivales qui sèment de chaos et terrorisent la population,. Merci de ne pas faire d'amalgames, les revendications des grévistes étant très louables."

    par Claire
    Vous avez raison en trente secondes, le JT ne peut guère relater un conflit et encore moins l'analyser et l'approfondir. Nous avons simplement évoqué la grève générale qui paralyse depuis deux semaines ce département français, nous avons parlé de climat insurrectionnel sans pour autant mentionner les violences urbaines, les bandes de casseurs qui pénalisent les revendications  syndicales et créent une ambiance délétère. Mayotte est une île, actuellement, sous tension et sur laquelle notre prochain journal prévoit, enfin, de s'arrêter pour un ou deux sujets. Une escale qui nous permettra d'exposer plus largement les causes de ce malaise né d'une France à deux vitesses. Mayotte est un petit bout de terre situé à 8 000 km de la Métropole  et distant de près de 1500 km de notre bureau régional situé à La Réunion. Nos choix éditoriaux sont parfois dictés par une pénurie d'images, tout ...
    Lire toute la réponse
  1. Précédent
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10
  12. Suivant
  1. 32 pages : (
  2. <<
  3. -
  4. 10
  5. -
  6. 20
  7. -
  8. 30
  9. -
  10. >>
  11. )
logAudience