En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
Reportages

Prochaine diffusion le vendredi 3 juillet
à 03:40

Mes années pension : REDIFFUSION

Diffusé le 17/04/2010

Laisser un commentaire

Noter :

 
Envoyer cette page à un ami

Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

Mes années pension

Choisie ou imposée, la pension ne rime plus avec punition. Redoublante, Justine quitte Saint Christophe avec un joli carnet de notes et un an d'amitié avec Valentine. Pour Valentine, l'internat restera la plus belle année de sa vie !  Kevin, 12 ans, va découvrir les copains, la vie loin de papa et maman et le bonheur des retrouvailles. Pour les petits comme pour les plus grands, c'est en pension que naissent grandes amitiés et liberté.


A une centaine de kilomètres de Toulouse, l'Institut Saint Christophe accueille six cents internes de la 6ème à la Terminale. Et, en cette veille de grandes vacances, c'est l'heure des bagages et des adieux. Pendant une année, Justine et Valentine ont tout partagé, la même seconde, les mêmes histoires, la même chambre. «Souvent, les personnes qui sont ici, c'est à cause des parents, des relations. Ca va beaucoup mieux après, on s'en rend compte, le week-end, ils sont contents de nous voir » dit Valentine. Si, pour certains pension rime avec punition, pour d'autres c'est une chance. Elève moyen à son arrivée ici, il y a deux ans, Thomas a retrouvé confiance en lui. «Le premier trimestre a été très dur pour lui. Il a eu beaucoup de difficultés à s'adapter. Quand on l'appelait, je sentais qu'il n'était pas bien, qu'il était malheureux. Donc automatiquement on culpabilise de l'avoir mis là. » Contrairement à Thomas qui rentre chez lui en fin de semaine, les « internes permanents » ne retrouvent leurs familles qu'aux vacances. Le week-end, ce ne sont pas les occupations qui manquent : ménage obligatoire, coiffure, ateliers et, accrobranche en forêt pour les plus intrépides.
 
Venue redoubler sa seconde, Justine repart avec un excellent carnet de notes mais le cœur gros. Dans quelques heures elle quitte Valentine. « Les rencontres ici, sont magnifiques. C'est pourri ce que disent les parents : on va vous punir on vous met en pension ! Alors que c'est la plus belle année de nos vies. Pour moi ça restera la plus belle année ! » Plus belle année pour Valentine et la dernière pour Justine.  Baisers d'adieu, grosses valises et grandes vacances pour les anciens... inscriptions et visite de l'école pour les nouveaux comme Kevin, un petit parisien de 12 ans qui reviendra pour la rentrée en 6ème.
 
Début Septembre, Kevin est là avec une énorme valise : des cintres et deux mois de vêtements de rechange. Pour Fabrice, son papa « cette rentrée là est la plus difficile à gérer... surtout psychologiquement. Ce sont les retrouvailles qui vont être sympathiques. C'était un peu l'objectif aussi d'avoir plus d'instants forts.... Ça me fait dur quand même ! » Petite chambre, petit placard et gros trousseau il va falloir se débrouiller « tout est petit. C'est miniature par rapport à ma chambre. » « Tu vas apprendre à ranger. Ca va être un changement radical. On verra tout ça à la Toussaint quand il rentrera à la maison. »
 
Louis, l'un des éducateurs est à Saint Christophe depuis plus de vingt ans. « Redoublant perpétuel » il rassure les nouveaux « au début c'est l'inquiétude, la première fois d'être interne. Les deux ou trois premiers jours c'est difficile mais avec les camarades ça se passe bien. Il faut rassurer les parents et puis c'est bon. » Surtout quand arrive l'heure de la séparation... Kevin et son papa s'embrassent. Ils ne se reverront que dans deux mois.

Les autres vidéos