En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Eclipse : le soleil est réapparu en Afrique

Edité par
le 18 juin 2001 à 15h06 , mis à jour le 21 juin 2001 à 06h18.
Temps de lecture
4min
éclipse soleil lune afrique 2001 (04)

Crédits : INTERNE

À lire aussi
SciencesL'Afrique australe a vécu la première éclipse totale de soleil du siècle. En moins de 3 heures, la zone noire a balayé 12 000 kilomètres. Les premières photos de l'événement.

Qu'est-ce qu'une éclipse de soleil ? 

La nuit en plein jour sur une bande de 200 kilomètres et ce pendant près de 5 minutes…La première éclipse totale de Soleil du siècle naissant a commencé à 12h56, heure française, en Angola. Le Soleil a été occulté en totalité, brièvement, dans une étroite bande de terre de l'Afrique - en Angola, en Zambie, au Zimbabwe et à Madagascar. L’étoile a été en partie cachée par la Lune sur une grande moitié (orientale) de l'Amérique du Sud, sur l'Atlantique-Sud, les trois quarts de l'Afrique australe ainsi que la partie occidentale de l'océan Indien.

La zone concernée par l'éclipse.

Dans l’ouest de l’Angola, la luminosité a été équivalente à celle d'une Pleine Lune. Le Soleil est apparu comme un trou noir entouré d'une couronne brillante, des étoiles et des planètes (Vénus, Mercure, Sirius...) devaient devenir visibles. Après avoir traversé l'Angola, la Zambie, le Mozambique, Madagascar, l'éclipse a pris fin dans l'océan Indien. Le pinceau d'ombre a balayé 12.000 km à plus de 1.700 mètres à la seconde et plongé pour quelques minutes dans la nuit moins de 3 % de la surface du Globe.

Les yeux rivés au ciel

 
Quand la lune rencontre le soleil...

Les éclipses de Soleil sont pour les astronomes des moments très attendus : par le passé, elles ont révélé plusieurs aspects de la physique solaire et elles demeurent les seules occasions d'observer dans son intégralité, depuis la Terre, l'"atmosphère" de notre étoile : la couronne. Un million de fois moins brillante que la surface du Soleil (la photosphère), la couronne est en effet difficile à observer, même avec un coronographe (disque que l'on monte sur les télescopes pour masquer les étoiles).
 
Le jour où "le soleil tombe malade"
 
Plus qu’un phénomène physique, l’éclipse solaire attise les peurs, notamment à Madagascar où les croyances ancestrales associent le soleil aux anciens souverains. L’éclipse du soleil, par sa rencontre avec la lune, traduit la maladie du souverain. Cette crainte, très vivace dans une population à 85% rurale et à plus de 50% analphabète, est amplifié par la phénoménale campagne médiatique de sensibilisation aux dangers de l’éclipse. De nombreux malgaches se sont enfermés à double tour chez eux, préférant regarder l'événement à la télévision.


Et l'astre solaire réapparaît.
A Madagascar, comme dans la plupart des autres pays africains concernés par ce phénomène, les lunettes protectrices étaient trop rares et trop chères. A Harare, au Zimbabwe, malgré les avertissements répétés des autorités, de nombreux habitants ont ainsi observé l'éclipse sans protection ou ont utilisé des lunettes artisanales, voire du papier aluminium vendu par des marchands ambulants.

Des images sont disponibles sur plusieurs sites :

L'Institut d'Astrophysique Spatiale 
CNES 

 

Commenter cet article

      Nous suivre :
      LCI privée de passage en gratuit : "Je veux vous dire ma colère et ma tristesse"

      LCI privée de passage en gratuit : "Je veux vous dire ma colère et ma tristesse"

      logAudience